ryanair

  • Ryanair et son manque de pilotes: des dizaines de Carolos sont bloqués...

     

    L’image contient peut-être : 2 personnes, personnes souriantes, gros planNathalie Fourner et Thierry, son compagnon avaient réservé leurs derniers jours de congé pour l’arrière-saison. Voici quelques mois, ils avaient « booké » un citytrip de trois jours, à Lisbonne. « Monsieur » avait offert le séjour à son amoureuse, pour son 48e anniversaire. C’est dire si le rendez-vous était attendu ! Le ticket aller avait été acheté auprès de la compagnie portugaise TAP… et le billet retour, programmé le 25 octobre, sur la compagnie irlandaise Ryanair

    Lundi soir, le rêve a bien failli virer au cauchemar… «Vers 22h30, nous avons reçu un mail, en anglais, de Ryanair nous informant que notre vol était annulé. On se retrouvait avec un aller simple et une réservation d’hôtel. Sans retour assuré ! » raconte la Pont-à-Celloise. Et avec une certitude : impossible de prolonger le séjour au-delà du mercredi 25 octobre. « Je travaille dans une maison de repos. »

    Une véritable course contre la montre s’est alors engagée. « Il ne nous restait que peu de temps pour trouver une solution. Mon compagnon a tout fait pour sauver notre séjour. Il a galéré pour nous trouver un vol retour. Heureusement, tout est bien qui finit bien. Nous avons trouvé deux places sur la compagnie portugaise. Comme c’est un cadeau, Thierry s’est montré très discret sur le montant qu’il a payé ici. Mais nous mettrons tout en œuvre pour récupérer la mise auprès de Ryanair. La marche à suivre pour obtenir le remboursement de nos tickets est indiquée… en anglais. Une langue que nous ne maîtrisons pas. Mais nous nous ferons aider », assure Nathalie. Jusqu’ici, la Pont-à-Celloise, qui est une usagère occasionnelle de Ryanair n’avait jamais eu à se plaindre. « J’étais allée à Milan et en Turquie. Sans problème ! »

    Article complet de M-G.D et AN.D. dans la Nouvelle Gazette du mercredi 20 sept 2017 

  • A la une de la Nouvelle Gazette de Charleroi du 31 mars 2017

    pont-à-celles,sudinfo,vandeplas,johnny,une,charleroi,sudpresse,nouvelle,gazette

  • A la une de votre Nouvelle Gazette du 28 janvier 2016

    pont-à-celles,une,nouvelle,gazette,charleroi,vandeplas,johnny

  • Attention si vous prenez l'avion demain: vols annulés en Belgique en raison de la grève des aiguilleurs du ciel français

    
Des vols annulés en Belgique en raison de la grève des aiguilleurs français

    La grève des contrôleurs aériens français, mercredi et jeudi, perturbera aussi le trafic aérien au départ et à destination de la Belgique. La compagnie Ryanair annonce déjà l’annulation d’une dizaine de connexions avec Charleroi et Zaventem mercredi. En revanche, seule la liaison entre Bruxelles et Nice est annulée à ce stade par la compagnie aérienne SN Brussels Airlines.

    Plus d'informations ICI

  • Gosselies, refus de permis unique pour trois parkings d'Easy car

    E.MA.

    Le collège échevinal de Charleroi a récemment refusé le permis unique à la SPRL Easy-car pour l’exploitation de parkings rue Joseph Wauters et rue des Émailleries à Gosselies. Cette demande de permis concernait deux parkings couverts de 28 places chacun et un parking en plein air pour 76 véhicules. En juillet dernier, le parquet de Charleroi avait fait une descente dans les vastes parkings exploités par Easy car près du BSCA et avait constaté que l’entreprise ne détenait pas les permis d’environnement requis pour une partie de ses 600 places.

    
Faute de permis pour certains terrains, Easy car a réduit ses activités

    Le parquet avait ordonné au gérant de cesser ses activités tant qu’il n’aurait pas obtenu le permis de classe II requis.

    Depuis, Easy car a perdu l’exclusivité qu’elle détenait sur le site internet de Ryanair et a fortement réduit ses activités. Elle continue à proposer des places de parking low-cost à proximité du BSCA, mais uniquement sur les terrains qui sont en règle.

    Easy-car avait introduit une demande de permis unique afin de régulariser sa situation et de pouvoir à nouveau garer les véhicules de ses clients sur ces trois terrains. Une demande qui a été rejetée par le collège échevinal de Charleroi qui a suivi l’avis négatif des fonctionnaires technique et délégué de la Région wallonne. « En fait, il s’agit d’un ancien entrepôt de meubles d’une entreprise de City Nord que la SPRL Easy car voulait réaffecter en parking. Or, ces trois terrains sont dans une zone d’affectation industrielle au plan de secteur, sans aucune dérogation possible. Il est donc impossible de transformer cet entrepôt en parking », explique Raphaël Stokis, le fonctionnaire délégué.

    La sprl Easy-car a 20 jours pour introduire un recours contre cette décision auprès de la Région wallonne.

    E.Ma.

  • Ryanair veut développer ses activités à Charleroi dès septembre 2014

    ryanair, charleroi, pont-a-cellesré Antoine avait sollicité un entretien avec Michael O’Leary après l’annonce faite par Ryanair d’ouvrir plusieurs liaisons depuis l’aéroport de Brussels Airport (Zaventem) à partir de février 2014. Une dizaine de nouvelles destinations sont envisagées au départ de Charleroi à partir de septembre 2014. Ryanair basera quelques uns des 175 nouveaux avions commandés dans les prochaines années dans l’aéroport wallon. «Cette commande de nouveaux appareils est la meilleure garantie de la volonté de Ryanair de développer son activité à BSCA», se félicite André Antoine

    internet@lesoir.be (Avec les rédactions du Soir en ligne, du Soir, d’AFP, d’AP et de Belga)