routière

  • Testez en ligne vos connaissances en termes de sécurité routière et remportez des cadeaux: chèque-voyage de 1.000 euros, accessoires de sport, coffrets bien-être, vélos pliables, bons cadeaux, tickets de cinéma, abonnements de journal...

    La troisième édition du «Quiz de la route» pour les usagers wallons a été lancée ce jeudi. Elle sera accessible en ligne jusqu’au 18 novembre pour tester ses compétences en termes de sécurité routière, a indiqué jeudi par communiqué l’Agence wallonne pour la sécurité routière (AWSR).

    Les piètres résultats de l’an dernier ont montré qu’il était «nécessaire de rafraichir régulièrement les connaissances en matière de sécurité routière», souligne l’AWSR. Sur les 33.000 personnes qui ont pris part au quiz, seuls 61% des réponses sur les règles du code de la route étaient bonnes tandis que la connaissance des signaux routiers n’amassait que 60% de réponses correctes.

    Cette année, le questionnaire comprend 15 choix multiples (40 secondes par question) sur la sécurité routière. A partir d’un score de 11/15, les participants peuvent tenter de remporter des cadeaux: chèque-voyage de 1.000 euros, accessoires de sport, coffrets bien-être, vélos pliables, bons cadeaux, tickets de cinéma, abonnements de journal... Le nombre de participations est illimité, mais les questions changent à chaque tentative.

    Pour tenter votre chance c'est ICI

    Ce que vous pouvez gagner

    prix code route.JPG

    cliquer sur image pour l'agrandir...

  • Pont-à-Celles ce samedi 21 mars: Sur la place à lieux la 5è journée de la sécurité routière et le 9ème Challenge

    pont-à-celles,

  • Journée nationale de la sécurité routière

     

    Journée nationale de la sécurité routière

    Inscrite parmi les priorités gouvernementales, la lutte contre l’insécurité routière est une préoccupation quotidienne de la Préfecture de Police, en charge de cette mission dans la Capitale.

    En effet, même si les accidents corporels de la circulation diminuent régulièrement, le bilan reste trop lourd et la barre des 4000 morts est difficile à franchir.

    A Paris, en complément des actions de répression qui lui incombe, la Préfecture de Police s’implique, tout au long de l’année, dans des opérations destinées à sensibiliser le public au nécessaire respect des règles de sécurité routière.

    Source:journee-mondiale.com

  • A Charleroi, vous pouvez rouler six mois sans carte rose: vous ne serez pas poursuivis

    La majorité des parquets du pays sont débordés. Résultat : on ne poursuit plus certaines infractions routières. À Charleroi, le chef de la section, accepte de nous livrer les catégories de faits qu’on classe désormais sans suite !

    Archive Photonews

    Le premier substitut du parquet de Charleroi, Christophe Horion, responsable de la section roulage, nous confirme avoir donné verbalement des instructions en ce sens, aux policiers de la ville. « C’est effectivement la politique criminelle d’application pour le moment, vu l’état actuel de nos effectifs. Nous avons effectivement demandé de ne plus verbaliser certaines infractions mais pas celles de nature à porter atteinte à la sécurité routière », affirme le premier substitut.

    « Cela vise toutes les infractions du premier degré, ainsi que certaines du second », précise le premier substitut. Et parmi les infractions pour lesquelles vous ne risquez donc actuellement plus d’être poursuivis à Charleroi, figure le stationnement avec deux roues sur un trottoir par exemple. Emprunter une voie réservée aux bus, de ne pas mettre ses clignotants lors d’une manœuvre, de stationner en double file, ou encore de squatter la bande du milieu sur autoroute n’entraînera pas de sanction. Les conducteurs qui ne sont pas en ordre de contrôle technique depuis moins de six mois n’ont également pas de souci à se faire, la police de Charleroi les invite désormais simplement à mettre en ordre, sans pour autant leur dresser un procès-verbal.

    La suite de cet article dans nos journaux de ce mercredi et sur support numérique