rentrée

  • Fournitures scolaires: Sudpresse a comparé les prix, la rentrée pourrait vous coûter du simple au double!

    C’est la corvée des parents à quelques semaines de la rentrée scolaire. Trouver les articles demandés par les écoles ! Ce casse-tête, Sudpresse l'a réalisé dans plusieurs enseignes pour vous aider à faire une rentrée bon marché.

    Nous nous sommes rendus chez DelhaizeCarrefourTrafic et Action, avec une liste reçue par un petit garçon qui entrera le 1er septembre en 6e primaire. Nous avons opté pour les marques spécifiques de ces enseignes, censées être les moins chères, ne nous tournant vers les marques que lorsque c’était nécessaire. Verdict : on passe du simple au double  !

    Sur cette liste type, l’école n’avait indiqué aucune marque si ce n’est « Bic » pour le modèle 4 couleurs. Mais de nombreuses écoles, trop souvent, indiquent encore les marques pour les correcteurs roller, les tubes de colle ou les blocs de feuilles… Une habitude qui gêne la Ligue des Familles, qui dénonce chaque année ces pratiques.

    « Dans certaines écoles, c’est fait de bonne foi, en utilisant la marque au niveau du discours courant mais sans imposer celle-ci aux familles », explique François Bertrand, responsable du service études au sein de la Ligue des Familles. « Toutefois, cela influence les parents et les enfants dans l’acte d’achat, car certains vont se sentir obligés d’acheter la marque. D’autres écoles le font aussi sciemment, indiquant même qu’il faut obligatoirement l’article de marque sur leur liste. Ce qui impose un investissement plus important pour les familles.»

    C’est parfois pire ! Exemple : 12 crayons peuvent coûter de 0,49 à… 5,09 euros selon l’enseigne.

    Même chose pour le taille-crayon. On passe de 0,22 à 1,75 €

    teableau

    Plus d'infos et de bons tuyaux ICI

  • Rentrée scolaire: Philosophie ou religion - morale : Le choix des parents pour le 15 septembre

    Laissez, Conseil, Main, Apprendre, Note, Formation

    C’est la grande nouveauté de cette rentrée scolaire : un cours de philosophie et de citoyenneté verra le jour en primaire.

    Il remplacera l’encadrement pédagogique alternatif (EPA), mis en place l’an dernier, dans la douleur, pour répondre à un arrêt de la Cour constitutionnelle de 2015, autorisant les parents à demander une dispense des cours dits philosophiques.

     Ce qui va changer en primaire : dans l’enseignement primaire officiel (réseaux de la Fédération Wallonie-Bruxelles et officiel subventionné) ainsi que dans le libre non confessionnel, une des deux heures du cours de religion ou de morale sera remplacée par une heure de cours de philosophie et de citoyenneté.

    Les parents auront même le choix d’inscrire leur enfant à une deuxième heure de ce cours, ce qui signifierait qu’ils n’auraient alors plus du tout religion ou morale.

     Ce sera la même chose dans le secondaire ?

    Oui… Mais à la rentrée 2017. Cette année, on en restera à deux heures de religion ou de morale… ou au système de dispense (EPA) mis en place l’an dernier (le mercredi après-midi, en 8e et 9e heures le vendredi, etc.)

     Tous les enfants seront concernés ? Les 180.000 qui fréquentent le niveau primaire de l’enseignement officiel. C’est-à-dire que ce ne sera pas le cas des enfants qui sont scolarisés dans l’enseignement libre (principalement les écoles catholiques).

     Que va-t-il se passer dans l’enseignement libre ?

    L’éducation à la philosophie et à la citoyenneté (EPC) sera travaillée de manière transversale.

    Il n’y aura pas de cours spécifique et les deux heures de religion seront maintenues…

    Mais cette matière sera traitée dans d’autres cours (éveil, français, maths et religion) et sur base du référentiel d’EPC.

    Dans les autres réseaux, le programme du cours a été rédigé en commun, sur base du même référentiel et c’est une première dans notre histoire scolaire !

    Qui va donc décider ce que l’enfant suit en deuxième heure ?

    Le choix doit être formulé par les parents, au plus tard le 15 septembre, parmi les possibilités suivantes : une des cinq religions reconnues, la morale ou la dispense. Si la dispense est choisie, l’enfant suivra donc 2 heures d’éducation à la philosophie et à la citoyenneté (EPC). 

    Quand tout cela va-t-il commencer ?

    Les cours débuteront le 1er octobre. Le décret a été voté lors de la dernière séance du Parlement de juillet.

    L’arrêté avec le formulaire pour le choix des cours philosophiques passera en dernière lecture au gouvernement aujourd’hui. 

    Qui va donner ces cours ?

    Prioritairement les maîtres de religion et morale… Mais ils doivent satisfaire à certaines conditions pour bénéficier de cette priorité.

    À noter que le projet de décret a introduit un principe selon lequel un enseignant ne peut donner un cours de religion ou de morale ET un cours de philosophie et de citoyenneté dans la même implantation scolaire.

     Que va-t-on y apprendre ?

    Il ne s’agit pas d’apprendre l’histoire de la philosophie ou les dix commandements du bon petit citoyen.

    À l’heure de l’immédiateté, les élèves devront apprendre à réfléchir avant de se faire une idée sur quelque chose.

    L’ambition est également de faire comprendre aux élèves les principes de la démocratie et d’un État de droit, mais aussi l’importance de l’engagement dans la société.

    Article de  DIDIER SWYSEN source Sudinfo Sudpresse 

    Merci au blog Sudinfo de Nandrin 

  • Rentrée Dance's Passion : Le lundi 1er septembre.

    Capturer.JPG

    Les inscriptions s'effectuent au bureau après de la secrétaire.
    Les enfants qui sont déjà dans l'école Dance's Passion ne sont pas réinscrits d'office!!

    Beaucoup de cours sont déjà complets !!!
    Veuillez vous renseigner...;)


    Je reste cependant à votre disposition pour d'autres renseignements.

    Sabine Bernimont
    0476/50.22.65

     

    Source: dancespassion.be