remboursement

  • Economie, une bonne nouvelle: la visite chez le médecin sera remboursée plus rapidement

    Pour l'instant, les pistes sont toujours en réflexion au sein de l'ordre des médecins.

    La visite chez le médecin traitant sera remboursée plus rapidement à partir du 6 février, date à partir de laquelle les généralistes pourront basculer vers l’attestation de soins électronique qui sera envoyée instantanément à la mutuelle. Les patients ne devront donc plus faire parvenir eux-mêmes leurs attestations à leur mutuelle. En outre, les attestations ne seront plus traitées manuellement par la mutuelle. Disparaîtra donc aussi du même coup le risque d’oublier ou de perdre son attestation. Selon la ministre de la Santé publique Maggie De Block (Open Vld), les patients devraient être remboursés automatiquement dans un délai de 2 à 3 jours. Les mutuelles se sont préparées ces derniers mois et ne s’attendent pas à rencontrer des problèmes. Les généralistes seraient également satisfaits de cette évolution, même si tous ne seront pas prêts pour le 6 février, certains ne disposant pas encore du logiciel adéquat.

  • Info conso : N'attendez pas votre remboursement d'impôts tout de suite - la faute à la 6e réforme de l'Etat

    
Les remboursements d’impôts tarderont...

    Vous attendez avec impatience que les impôts vous remboursent ? Eh bien, il va manifestement falloir vous armer de patience. L’administration fiscale n’est pas en avance cette année. Les premiers avertissements-extraits de rôle devaient être envoyés dès juillet mais le SPF Finances n’annonce rien avant septembre…

    Cause de ce retard, les changements de règles fiscales induits par la 6 e  réforme de l’État. Si le citoyen a été quelque peu perturbé au moment de remplir sa déclaration, il n’est manifestement pas le seul. Le système informatique des Finances aurait lui aussi un peu de mal à s’y faire.

    « C’est un drame ! »

    «  La 6 e  réforme de l’État est assez mal digérée pour le moment parce qu’elle est en confrontation avec pas mal de problèmes  », expliquait ainsi Alphonse Vanderhaeghe, vice-président CSC Service Public, à nos confrères de RTL-TVi. «  Vous savez que le SPF Finances n’est pas spécialement riche en hommes. En matériel peut-être, mais il faut faire tourner ce matériel et nous nous trouvons incontestablement dans une situation très difficile à l’heure actuelle. »

    plus d'infos et la vidéo ICI