rénovation

  • Pont-à-Celles: Première pierre pour le recyparc

     

    Résultat de recherche d'images pour "sudinfo parc container"Ça y est ! La première pierre du futur recyparc de Pont-à-Celles a été inaugurée ! Ce mercredi matin, elle a été signée par Olivier Bouchat, directeur général de l’ICDI, Françoise Daspremont, présidente de l’ICDI, Christian Dupont, bourgmestre de Pont-à-Celles ainsi que par Carlo Di Antonio, ministre de l’Environnement. La tradition inaugurale a, cependant, été quelque peu modernisée puisqu’il s’agit davantage d’une plaque qui sera posée sur le pavillon.

    UNE NÉCESSITÉ DE RESTAURER Les travaux de ce nouveau recyparc ont déjà débuté depuis le premier semestre de cette année et son ouverture est prévue pour les vacances de printemps 2018. En attendant l’ancien parc reste ouvert jusqu’en octobre 2017. Il faudra donc patienter encore un peu. Un mal pour un bien ceci dit puisque ce sont de nombreux soucis causés par la configuration actuelle qui seront écartés. En effet, la plate-forme actuelle, à cause de sa dimension réduite, limite le nombre de visiteurs, cause un encombrement en raison de l’absence de voie d’attente et ne dispose que de 8 conteneurs

    Des problèmes qui seront d’ailleurs bientôt résolus. Le nouveau recyparc prévoit en effet plusieurs bandes de circulation afin de fluidifier le trafic, mais il contiendra aussi une offre de tri beaucoup plus étalée. Ce seront 25 types de déchets différents qui pourront être déposés dans le nouveau parc.

    Par ailleurs, cette restauration mettra à disposition du personnel des bureaux plus confortables.

    Plus d'informations dans l'article de MANON ROOSSENS dans la Nouvelle Gazette du 29 juin 2017

  • Vous voulez rénover votre habitation? Attention, le fisc a un œil sur vous!

     

    L’administration fiscale va agir plus sévèrement à l’encontre des contribuables qui entament des rénovations sans en avertir les services compétents.

    Toute personne qui décide de rénover son habitation doit, en théorie, avertir l’administration du cadastre spontanément de la tenue de ses travaux, dans la mesure où ceux-ci augmentent le revenu cadastral du propriétaire

    Plus d'informations ? un clic: ICI

  • Voici les nouvelles primes au logement en Wallonie

     isolation.jpg

    Elles toucheront la rénovation et l’énergie

    Le gouvernement wallon fait le forcing : Paul Furlan, ministre wallon du Logement, souhaite faire atterrir les nouvelles primes wallonnes au logement avant l’ouverture du salon Batibouw, ce 26 février. Le débat sur ce thème au gouvernement pourrait avoir lieu dès demain ou, au plus tard, jeudi prochain.

    Comme son homologue flamand, le gouvernement wallon a décidé de revoir les aides et autres primes qu’il octroyait au logement (il en existe 60 différentes pour le logement et l’énergie !).

    Objectif moderniser l’ensemble pour qu’il réponde mieux, fiscalement et financièrement, à la population
    qui en a réellement besoin. Celles d’hier sont donc suspendues, (à l’exception de l’aide à la location, insiste le ministre). Mais d’autres sont sur le point de voir le jour.

    RÉNOPACK, ÉCOPACK

    S’il est trop tôt pour les détailler, Paul Furlan souhaitant en réserver la primeur au gouvernement, on sait maintenant que les primes se déclineront en deux grandes familles : le « rénopack » pour la rénovation et l’« écopack » pour les économies d’énergie.

    SALUBRITÉ ET ÉCONOMIES D’ÉNERGIE

    La prime « rénopack » s’articulera sur l’amélioration de la salubrité du logement, à savoir la lutte contre l’humidité, la rénovation électrique et l’isolation de bâtiments existants. « Elle se justifie pleinement car une bonne part du bâti, en Wallonie, est ancien et parfois vétuste », précise Paul Furlan.

    La prime « écopack » sera relative aux économies d’énergie : isolation et amélioration des appareils de chauffage. Comme les primes seront liées à la situation financière des candidats bénéficiaires, tout le monde n’y aura pas droit. Mais pour les deux volets (rénovation et économie d’énergie), le ministre wallon a également prévu une formule de prêt à 0 %, accessible elle aussi à certaines conditions. « Les revenus les plus modestes pourront dans certains cas cumuler la prime et le prêt à 0%, la prime pouvant dans ce cas être immédiatement déduite de la partie à rembourser. »

    PRÊT POUR ACHETER UN BIEN

    «Nous avons aussi prévu un autre type de prêt, dénommé « access pack », précise le ministre Furlan. Dérivé de l’ancien prêt hypothécaire social, il permettra à ceux qui ne disposent pas de réserves financières pour acquérir leur propre logement, de compléter la part que les banques les autorisent à emprunter : si la banque n’accepte d’avancer que 80 % de la somme nécessaire à l’achat, cet « access pack » de la Région wallonne permettra au candidat acheteur d’emprunter les 20 % restants, en fonction de ses revenus évidemment, à un taux de zéro %.

    Sourece: article sudpresse de  MICHEL ROYER