pirate

  • Groupes sociaux pont-à-cellois: Quelques uns ont manifestement leur compte facebook piraté - Comment faire si ça vous arrive?

    Que faire si mon compte Facebook a été piraté ?

    Email modifié

    Si votre compte a été piraté et votre adresse électronique de connexion a été modifiée, rendez vous ici:


    Email non modifié

    Si votre compte a été piraté et que vous avez accès à votre adresse électronique de connexion Rendez vous ici:


    Email inaccessible

    Si votre compte a été piraté et que vous n'avez pas accès à l'adresse électronique que vous utilisez pour vous connecter, rendez vous ici:

    pont-à-celles,une,nouvelle,gazette,charleroi,vandeplas,johnny

     

     

  • Attention, les cartes de crédit prépayées sont susceptibles d'être piratées: au moins 500 usagers en ont été victimes

    Au moins 500 personnes ont été victimes d’un piratage de leur carte de crédit prépayée. Certains ont même vu disparaître plusieurs centaines d’euros. Par ailleurs, de nombreuses personnes ne sont même pas au courant que leur carte a été piratée.

    Plus d'infos ICI

  • Après PirateBay, la Belgique bloque 3 nouveaux sites de téléchargement illégaux

    stop.jpg

    Les autorités belges ont décidé de bloquer plusieurs des sites les plus populaires de téléchargements illégaux.

    Le site de téléchargement The Pirate Bay était déjà inaccessible sur le territoire belge depuis quelque temps. C’est au tour d’autres sites très populaires parmi les téléchargeurs de connaître le même sort. Ainsi, Kickass Torrent, ExtraTorrent et H33T ne sont plus accessibles. S’ils cherchent à se connecter à ces sites, les internautes tombent sur un message indiquant : « Vous venez d’être redirigé vers cette page. Le site que vous essayez de consulter contient des informations illégales au regard de la législation belge. »

    Selon le blog du soir.be geeko, « le juge d’instruction Philippe Van Linthout aurait prononcé le blocage des différents sites et forcé les fournisseurs d’accès du pays à bloquer l’accès aux trois plates-formes » suite à l’action en justice de la Fédération belge anti-piratage (BAF). Cette décision fera beaucoup de frustrés, même s’il est possible (pour les plus débrouillards) de contourner cette redirection.

  • Journée Internationale du Parler Pirate


    Journée Internationale du Parler Pirate

    Depuis 1995, le 19 septembre est un jour bien connu de tous les amateurs de piraterie: c'est en effet le "International Talk Like a Pirate Day", la Journée Internationale du Langage Pirate.

    Cette journée a été instaurée par 2 jeunes amateurs de corsaires au sens de l'humour débordant. L'événement prit une visibilité internationale grâce à l'intervention de l'humoriste américain Dave Barry qui, séduit par l'idée, offrit une importante couverture médiatique à cette manifestation.

    Le 19 septembre est dorénavant le moment idéal pour se faire plaisir en parlant pirate sans passer pour un "bachi-bouzouk", mais c'est aussi l'occasion rêvée de profiter des manifestations organisées pour l'occasion: Le célèbre port pirate de Key West, situé en Floride, met en place un festival comprenant chants, comédiens et même navigation !

    Un site à visiter : www.pirates-corsaires.com

    source:journee-mondiale.com

  • Utilisateurs de Windows XP, attention, mardi 8 avril, vos ordinateurs ne seront plus protégés: les pirates informatiques risquent de sévir

    Les utilisateurs inconditionnels de l’ancien système d’exploitation Windows XP de Microsoft devront à partir de mardi se défendre tout seuls contre les cybercriminels. Le 8 avril, le géant américain des logiciels va en effet cesser son support et ses mises à jour de sécurité pour les ordinateurs fonctionnant toujours sous XP, afin de se consacrer aux versions plus récentes de Windows.

    En clair, il cessera de combler les failles de son ancien logiciel que les pirates informatiques peuvent exploiter pour s’insérer dans les ordinateurs des utilisateurs, laissant ces derniers à la merci des hackers.

    Malgré les efforts de Microsoft pour ne plus promouvoir son ancien système d’exploitation vieux de 13 ans, XP continue d’être utilisé par entre 20 et 30% des ordinateurs fonctionnant sous Windows de par le monde, selon les estimations du secteur. «Cela peut aller des services de police, aux banques en passant par les bureaux juridiques et les restaurants», souligne Christopher Pogue, directeur de Trustwave, une société basée aux Etats-Unis aidant les entreprises à lutter contre la cybercriminalité.

    «Pensez à n’importe quelle entreprise, elle utilise probablement XP. Je dirais que tout le monde fait face au même danger», ajoute-t-il.

    Les pirates attendent mardi

    Les pirates informatiques ont probablement déjà découvert de nouveaux moyens de pénétrer dans les ordinateurs utilisant toujours Windows XP, mais ils pourraient attendre jusqu’à mardi pour lancer leurs cyberattaques dans la mesure où Microsoft n’agira plus pour les bloquer.

    «On parle ici de millions de systèmes informatiques qui vont cesser de recevoir des mises à jour régulières de sécurité», insiste M. Pogue. «Cela crée sans surprise un sentiment de panique en raison des nouvelles vulnérabilités que cette situation va engendrer».

    Microsoft a sorti plusieurs générations de Windows depuis le lancement de XP en 2001. Le dernier en date est Windows 8, adapté à l’époque des appareils à écran tactile et des services dans le «cloud».

    Attention aux distributeurs de billets

    Etant donné l’évolution rapide du matériel informatique et de la courte durée de vie des appareils, les nouveaux ordinateurs achetés par les consommateurs fonctionnent probablement tous avec des versions plus récentes de Windows.

    De nombreux distributeurs automatiques de billets pourraient toujours fonctionner sous Windows XP et être de ce fait dès mardi plus vulnérables aux attaques informatiques, notamment les bornes de retrait indépendantes que l’on trouve dans les petits commerces ou les bars et qui n’appartiennent pas à des banques, relève Michael Silver, expert chez Gartner.

    «Dans beaucoup de cas, les gens ont estimé que Windows XP était suffisamment bien pour eux et ils n’ont pas vu les avantages qu’ils pourraient tirer à dépenser de l’argent pour passer à un système d’exploitation plus récent», ajoute-t-il. «Mais c’était un pari risqué», reconnaît-il.

  • Voici les mots de passe qui facilitent la vie des pirates informatiques

    mot de passe.pngOn le répète souvent, les mots de passe utilisés sur internet doivent faire preuve d’un peu de recherche. Mais les internautes n’apprennent pas la leçon. En 2013, les mots de passe les plus utilisés sont « 123456 » et « password »...

    Le site Splashdata vient de publier les identifiants les plus courrants en 2013. Et visiblement, les internautes ne suivent pas les recommandations qui veulent qu’un mot de passe doit être recherché. Alterner chiffres, lettres, caractères spéciaux, majuscules et minuscules : telle est la règle à suivre. Et surtout pas utiliser des suites de chiffres ou de lettres.

    Ainsi, le palmarès des identifiants les plus utilisés est : 123456, qui arrive en tête devant password (mot de passe). Arrive ensuite : 12345678, suivi de qwerty (l’ordre des touches du clavier en anglais). On trouve en cinquième position le très peu imaginatif abc123.

    Avouez que le travail des pirates s’en trouve facilité

     

  • Selon plusieurs témoins, la police d'Anvers aurait déjà retrouvé le pirate de la route dont la vidéo fait le buzz sur le Net

    Depuis sa publication sur Facebook, la vidéo de Chris Verhaegen a été partagée plus de 4.000 fois. Cet élan médiatique a permis à la police d’Anvers de persévérer dans ses recherches. Selon plusieurs témoins, le coupable aurait été retrouvé. Une information qui reste à vérifier.

     

     

     

    Depuis quelques heures, une vidéo dans laquelle un pirate de la route s’en prend à Chris Verhaegen, un automobiliste, circule sur les réseaux sociaux. En quelques heures, la vidéo a été partagée plus de 4.000 fois sur les réseaux sociaux.

    Dans cette vidéo, on aperçoit une BMW, dont la plaque est tout à fait identifiable, dépasser la camionnette de Chris Verhaegen… par la droite.

    Le conducteur du véhicule était visiblement énervé que Chris Verhaegen ne se soit pas rabattu « assez rapidement ». En conséquence, le pilote de la BMW, considéré comme un véritable pirate de la route, s’en est pris au chauffeur en freinant brusquement à quatre reprises et en le dépassant par la droite.

    Les images ont été enregistrées par une caméra posée sur le tableau de bord de la camionnette. Si la date affiche celle du 24 janvier 2013, c’est que la caméra était mal réglée. Les faits, ont, en réalité, eu lieu le 31 décembre dernier sur la E314 entre Aarschot et Montaigu en Brabant Flamand.

    Les vérifications de ces informations suivront prochainement sur sudinfo.be