maladie

  • Ailleurs sur le web : L'addiction aux selfies est officiellement considérée comme une maladie mentale

    Résultat de recherche d'images pour "selfies"
     
    Selon une étude réalisée en Inde, le "selfitis", alias l'addiction aux selfies, est un réel trouble comportemental.

    "Prendre des selfies m'aide à profiter de mon environnement." "J'arrive à réduire mon niveau de stress en prenant des selfies." "Je suis mieux intégré dans mon groupe de pairs quand je prends des selfies et que je les partage sur les réseaux sociaux." Ces phrases décrivent-elles votre rapport au selfie, l'acte de se prendre soi-même en photo ? Attention, vous êtes peut-être touché par le "selfitis", alias l'addiction aux selfies, qui vient d'être identifiée comme réelle affliction mentale par un groupe de chercheurs.

    Qu'en pensez-vous ?

    Intéréssé d'en savoir plus c'est ICI sur le site http://www.lesinrocks.com

  • INFO VACANCES : Vous partez bientôt à l’étranger ?

    Résultat de recherche d'images pour "vacances sudinfo"

    Voilà, çà fait peut-être un an, voire plus que vous attendez ce moment, le voyage, les vacances bien méritées. Toute la famille est à bord (que ce soit la voiture ou un autre moyen de transport) c’est le départ tant attendu.

    Si vous êtes comme moi, après le départ, j’ai toujours un doute, mais qu’est-ce que j’ai oublié cette année !? Pas de tracas, tôt ou tard sur place, çà vous le constaté assez vite.

    Cette année, je l’ai découvert rapidement. Après le voyage en avion, la prise en charge de la voiture de location, quelques kilomètres et nous voilà à l’appartement loué. Nous déchargeons la voiture sous une belle pluie (il pleuvait comme vache qui pisse, expression française bien connue) et patatras, madame se casse la pipe avec les valises.

    Le genou de madame a encaissé, vite chez le pharmacien local, acheter de la pommade et un bandage. Deux jours plus tard, comme la douleur ne s’atténue pas, et vu le gonflement du genou direction les urgences.

    Et là, tilt ! Zut, nous avons oublié (à la maison)  la carte européenne d’assurance maladie de la mutuelle. Après la visite de l’urgentiste et une radio du genou, nous avons dû payer les honoraires au tarif prix plein (oui, il ne fallait pas oublier la carte).

    Heureusement dans notre cas, tout se termine plutôt bien, outre le genou qui n’a rien de grave, nous avons été surpris par la somme …max 49€ pour l’ensemble.

    Certes, nous pouvons nous faire rembourser après notre retour et puis c’est une petite somme. Mais je n’ose imaginer si cela avait été plus grave, et les frais plus conséquents. Si je peux  donner un conseil, n’oubliez pas votre carte européenne d’assurance maladie, bonne vacances à vous et votre famille.

    pont-à-celles,sudinfo,vandeplas,johnny,2017,

  • Action mucoviscidose...

    pont-à-celles,sudinfo,vandeplas,johnny

    photo Hélène Glorieux

    Action vente de petits singe pour vaincre la mucoviscidose, vous pouvez vous les procurer à la Pharmacie H.Glorieux sprl et dans bien d’autres endroits.

    La mucoviscidose est la maladie génétique grave la plus fréquente dans notre pays. Le mucus épais bloque les systèmes respiratoire et digestif. 1 Belge sur 20 est porteur du gène responsable de la muco et donc susceptible de transmettre la maladie à ses enfants. Chaque semaine en Belgique naît un enfant atteint de mucoviscidose.

    Les avancées de la recherche scientifique nous permettent d'espérer que dans un avenir plus ou moins proche la maladie pourra au moins être stoppée mais entretemps les personnes souffrant de mucoviscidose doivent consacrer en moyenne de 3 à 4 heures par jour à leur traitement. Non pour guérir mais seulement pour soulager et si possible prévenir les symptômes.

     

    UN TERME UN PEU COMPLEXE?

    Dans "Mucoviscidose" on entend:

    • "muco" de mucus (sécrétion, glaire)
    • "visci" de visqueux (épais, collant)
    • "(d)ose" signifiant maladie

    La mucoviscidose est une maladie qui rend le mucus épais et collant.

     

    La mucoviscidose est une maladie héréditaire qui atteint les voies respiratoires et, chez la plupart des personnes ayant la mucoviscidose, aussi le système digestif. Chacun d'entre nous produit du mucus. Cette substance, habituellement fluide, tapisse et humidifie la paroi intérieure de certains canaux de notre corps. Chez les personnes ayant la mucoviscidose, le mucus est épais et collant. Ce manque de fluidité du mucus peut provoquer des difficultés au niveau des voies respiratoires et digestives.

    La mucoviscidose, ou "muco" en terme simplifié, est parfois appelée aussi "Fibrose Cystique" (fibrose du pancréas) et se nomme "Cystic Fibrosis" (CF) en anglais.

     

    asm_gifs_pwoutrspdeub103.27.368.gif

  • Journée internationale de la maladie de Willis-Ekbom

    Yoga, Jambes, Fille, Sport

    Aujourd'hui connue sous le nom de maladie de Willis-Ekbom, cette affection a longtemps été appelée "syndrome des jambes sans repos". 

    Ce syndrome provoque, chez les personnes qui en sont atteintes, des sensations désagréables dans les jambes et les bras, qui vont de la simple démangeaison à la décharge électrique douloureuse, même lorsqu'elles sont au repos.

    La journée internationale de la maladie de Willis-Ekbom doit permettre une meilleure connaissance de cette maladie par le grand public et une prise de conscience des pouvoirs publics pour toutes les questions concernant la recherche.

    Source: journeemondiale

  • Abjecte Mons/Châtelet: elle emporte l'argent des tirelires destinées à Naelio, 3 ans, atteint d'une maladie grave

    Naelio, 3 ans, lutte contre une maladie rare. Si les progrès sont encourageants, ce garçon plein de vie est encore loin d’être guéri. Son histoire, relayée sur la toile, a touché beaucoup de gens. Des élans de générosité se sont ainsi créés. Mais une dame mal intentionnée, amie de la famille, a semble-t-il profité de cette solidarité pour détourner l’argent destiné à Naelio. A tel point que Mélodie, la maman, a été porter plainte à la police.

    
Atteint d’une maladie qui ne touche que quatre enfants par an en France, Naelio se bat sans relâche.

    Le traitement du petit Montois Naelio, affaibli par une maladie qui réduit le passage d’air dans ses poumons, coûte cher à ses parents. «  Rien que pour ses vitamines, c’est 88 euros par semaine  », précise la maman. L’élan de solidarité insufflé par les internautes était donc plus que bienvenu. Annick, une amie de la famille, n’a pas hésité à mettre en place plusieurs actions. Elle a ainsi ouvert une page ainsi qu’un groupe de discussion Facebook. Annick fait également imprimer des autocollants à l’effigie de Naelio et propose à plusieurs commerçants s’ils sont d’accord d’installer des tirelires dans leurs magasins à Châtelet. L’initiative semble belle, très belle. Mais Mélodie et son compagnon Steven vont rapidement éprouver toutes les difficultés du monde à récupérer l’argent...

    Plus d'informations et de photos ICI

  • Ce 28 février :Journée internationale des maladies rares

    Journée internationale des maladies rares

    Chaque semaine, 5 nouvelles pathologies touchant moins de 0,2% de la population sont découvertes dans le monde. En 2013, plus de 7 000 maladies rares différentes étaient identifiées en France. 80% de ces pathologies sont d’origine génétique, mais on dénombre également des maladies infectieuses.

    Ces nouvelles maladies, dites "rares" ou "orphelines" nous interpellent pourtant et, afin de sensibiliser le public à leur existence, des manifestations sont prévues dans 34 pays chaque 29 février, journée rare s'il en est*.

    Maladies en voie de banalisation

    Avec 30 millions de personnes concernées dans toute l'Europe, les maladies dites rares sont en voie de banalisation... paradoxe inquiétant. Cette montée en puissance a incité 34 pays du vieux continent à célébrer la première Journée européenne des maladies rares et ce depuis 2008.

    Destinée au grand public, cette journée poursuit trois objectifs :

    • sensibiliser le public européen aux maladies rares et à leurs répercussions sur la vie des malades
    • diffuser de l’information sur ces maladies
    • renforcer la collaboration européenne dans la lutte contre ce fléau.

    Peu de personnes en effet, connaissent aujourd'hui le lupus, le syndrome de Gougerot-Sjogren, la maladie de Huntington ou le syndrome de Vaquez.

    D’après la définition médicale, une maladie est considérée comme rare lorsqu’elle touche moins d’une personne sur 2 000, soit 0,2% de la population. Pour un pays de la taille de la France, cela équivaut à moins de 30 000 personnes atteintes d’une même maladie.

    Mal aimées de la recherche ?

    Le paradoxe des maladies rares est qu'elles peinent à trouver les financements pour que les chercheurs puissent mieux les cerner et les vaincre... les grands laboratoires sont malheureusement cadrés dans une logique de profit et ne peuvent consacrer les moyens suffisants aux maladies rares. Le jeu n'en vaudrait-il pas la chandelle ?

    Faisons mentir cette affirmation et remarquons que, dans plusieurs domaines, des institutions - publiques ou privées - relèvent le défi et se lancent dans des programmes ambitieux de recherche. Parmi elles, l'Institut de la Vision tient une place remarquable: centre de recherche européen pour les maladies oculaires, il regroupe 280 cliniciens et chercheurs qui participent au développement de nouvelles stratégies thérapeutiques pour lutter contre ces maladies dévastatrices.

     

    Le choix du 29 février fait de la journée européenne des maladies rares une journée rare dans la mesure où elle ne pourrait avoir lieu qu'une fois tous les quatre ans... en réalité elle sera fêtée le 28 février chaque fois qu'il n'y aura pas de 29 février !

    Un site à visiter : www.alliance-maladies-rares.org

  • 29 octobre: Journée Mondiale du psoriasis

    Journée Mondiale du psoriasis

    Maladie peu connue du grand public, le psoriasis est une dermatose et, à ce titre, elle a des répercussions importantes sur la vie sociale du malade.

    Une association de patients s'est créée en 1983 pour lutter contre le psoriasis et nous avons reproduit ci-dessous leurs objectifs :

    Favoriser un mouvement d'entraide vis-à-vis des patients atteints de psoriasis et de leur famille. En effet, le développement une dermatose est toujours perturbant car elle se voit ! Soit s'instaure une sorte d'acharnement thérapeutique pour faire disparaître les lésions à tout prix, soit le patient refuse de communiquer et choisit l'isolement pour ne plus avoir à souffrir des regards et remarques désobligeantes... Le psoriasis "s'affiche", et il est parfois difficile d'avoir à expliquer sans cesse le pourquoi de ces plaques disgracieuses.

    Informer et éduquer par des actions concernant les malades et relatives à l'origine, l'évolution possible et les types de traitements, une certaine hygiène de vie, au stress et aux conflits ou autres problèmes psychologiques, à la prise de médicaments non prescrits par le médecin, la prise de remèdes plus ou moins fantaisistes.

    Par ailleurs, l'APLCP lutte activement contre l'automédication, en rappelant à chaque patient que son psoriasis est différent de celui de son voisin, et qu'un traitement qui agit pour l'un, n'agira pas forcément pour l'autre.

    Encourager la recherche médicale en collaborant avec les spécialistes des institutions concernées, l'APLCP collabore actuellement avec le Généthon et est souvent partenaire dans des études en double aveugle, avant la mise sur le marché des traitements, que ce soit à la demande des laboratoires ou des chefs de cliniques dermatologistes.

    Un site à visiter : www.aplcp.org

     

    SOURCE: journee-mondiale.com

  • Journée européenne de la dépression

    Journée européenne de la dépression

    Cette journée européenne existe depuis 2003... elle concerne aussi bien le grand public que les professionnels de santé.

    Mieux comprendre la maladie

    Son but est -notamment- de fournir des informations indispensables pour permettre la compréhension des symptômes de la maladie. En France, le ministère de la santé est partie prenante de cette manifestation, insistant tout particulièrement sur l'importance de sa reconnaissance et sa prise en charge.

    L'association France Dépression propose quand à elle depuis 1992 "Une Ecoute, un Sourire, une Force" et s'investit aussi bien auprès des malades que des personnels de santé. Leur site internet fournit de nombreuses informations pour les personnes touchées par cette question.

    2014, 11ème édition de la Journée Européenne de la dépression

    A cette occasion, l'événement prend une nouvelle ampleur et se déroule sur deux semaines consécutives, du 27 octobre 2014 au 7 novembre 2014.

    www.france-depression.org

    Source: journee-mondiale.com

  • Tôt ou tard un jour nous sommes confrontés aux problèmes délicats de fin de vie

    Capturer.JPG

    Les soins palliatifs sont destinés à la personne en fin de vie, considérée comme vivante jusqu’aux derniers instants. Ils tendent à assurer l’accompagnement global du patient et de son entourage, tant au niveau de la gestion des symptômes physiques et de la douleur que d’un soutien psychologique ou spirituel.

    Le terme "palliatifs" provient du latin pallium signifiant le manteau, celui qui protège, réconforte. Mais les soins palliatifs vont au-delà d’un "réconfort" : ils sont la combinaison de multiples facettes des soins, tenant compte de la souffrance globale du patient.

    La législation belge décrit plus précisément les soins palliatifs comme étant "l’ensemble des soins apportés au patient atteint d’une maladie susceptible d’entraîner la mort une fois que cette maladie ne réagit plus aux thérapies curatives. Un ensemble multidisciplinaire de soins revêt une importance capitale pour assurer l’accompagnement de ces patients en fin de vie, et ce sur les plans physique, psychique, social et moral. Le but premier des soins palliatifs est d’offrir au malade et à ses proches la meilleure qualité de vie possible et une autonomie maximale. Les soins palliatifs tendent à garantir et à optimaliser la qualité de vie pour le patient et pour sa famille, durant le temps qu’il lui reste à vivre." (Extrait de la loi relative aux soins palliatifs du 14 juin 2002).

    http://www.soinspalliatifs.be/images/pdf/annuaire_1011_hr_final.pdf

     

    Source et : Plus d'informations sur le Portail des soins palliatifs ICI

     

     

     

     

     

  • Journée mondiale de la maladie de Verneuil

     

    Le moins que l'on puisse dire à propos de la maladie de Verneuil, c'est qu'elle est totalement inconnue du grand public. Elle fait partie de ces trop nombreuses maladies chroniques pour lesquelles il n'existe pas encore de traitement alors mêmes qu'elles sont très invalidantes pour les personnes qui en sont atteintes.

    La journée mondiale a été initiée en 2012 par l'AFRH, l'association française pour la recherche sur l'hidrosadénite, l'autre nom de la maladie de Verneuil. Elle rencontre pour le moment un écho relativement faible auprès des medias et du public mais ce sont les petits ruisseaux qui font les grandes rivières...

    Découvrir la maladie de Verneuil

    Maladie cutanée disgracieuse, elle se manifeste le plus souvent par des placards en relief douloureux et suppurants. D’un diagnostic difficile, elle est difficilement détectée par les médecins généralistes et passe à coté des quelques traitements d’appoint existants.

    Un site à visiter : www.afrh.fr

    Source: journée mondiale