livre

  • Liberchies : samedi 19 janvier 2019, présentation du deuxième roman de Nicolas Bastin.

    Blog,Pont-à-Celles,sudinfo,johnny,vandeplas,nouvelle,gazette,charleroi,2019,janvier,nicolas,bastin,virus,bernard,baudoux,nocturlable,marie-lore,beuselinck,livre,bouquin,auteur

    Photo Acrodacrolivres, montage VDPJ

    Samedi 19 janvier, Nicolas Bastin présente son deuxième roman « Virus extermination » édité chez Acrodacrolivres, vendu au prix de 18€.

    L’air de rien, Pont-à-Celles regorge d’écrivains et même de très jeunes romanciers, Nicolas Bastin est l’un de ceux-ci.

    En août 2016, Nicolas, publiait son premier livre « Virus » (1) un roman captivant qui se déroule en partie dans l’enceinte du célèbre parc Walibi et dans la Russie du 18è siècle.

    Il avait promis une suite, il a tenu sa promesse, son deuxième tome sort officiellement le samedi 19 janvier 2019 en  grande pompe, au Centre Culturel de Pont-à-celles, situé à Liberchies.

     Blogueur : pourquoi deux ans entre les deux ouvrages et où se situe l’action?

     Nicolas : en fait, depuis la sortie de mon premier livre, j’ai trouvé un emploi, ensuite mon deuxième écrit contient une centaine de pages en plus que le premier, de plus j’ai tenu compte des remarques qui m’avaient été formulées sur l’écriture de mon premier roman.

    En ce qui concerne l’action, nous repartons de la Russie du 18è siècle et revenons à Walibi, la boucle est bouclée.

    J’en profite pour remercier l’équipe du CCPAC de nous recevoir le samedi 19 janvier. Si vous arrivez à l’heure, vous aurez la chance d’être pris en photo (gratuitement) avec des personnages de mon livre, mais êtes-vous Vampire ou Zombie ?

    NDLR : notre entité à un nombre incroyable de talents, toutefois, ne cherchez pas un livre de Marie-Lore Beuselinck Auteure (3 livres), Nicolas Bastin (un livre pour l’instant) ou d’un bouquin unique au monde sur les Nocturlabes écrit (2) par Bernard Baudoux (2 livres) à la bibliothèque de Pont-à-Celles. Et, il y a d’autres auteur(e)s dans notre belle entité, qui malheureusement ne sont pas proposés gratuitement à votre lecture, pourquoi ?

    Ne dis-on pas que « nul n’est prophète en son pays ! » Malheureusement vrai en l’occurrence ….

    RDV le samedi 19 janvier à 19h00

    Lieux: centre Culturel de Liberchies, Place de Liberchies 5-7, 6238 Pont-à-Celles

    (1) lien vers la première publication de Nicolas Bastin.

    (2) Lien vers le coup de projecteur sur Bernard Baudoux

     

    Préface de l’éditeur :

    La Russie du 18e siècle se fond sur un décor du 21e siècle au cœur du célèbre parc d’attractions Walibi Belgium

    Après sa rupture avec Igor, Anna, blessée et sans attache, part loin de chez elle. En chemin, elle rencontre un homme qui lui fait découvrir le monde du cirque de monstres. Entre secrets et mensonges, la jeune demoiselle verra son destin bouleversé par l’univers de ses rêves.

    Le succès du célèbre parc Walibi Belgium ne cesse de s’accroitre au fil des années. Igor s’invite dans cet univers festif dans l’espoir d’utiliser les zombies pour ses nouvelles expérimentations. Le directeur accepte sa présence en échange d’une contrepartie assez surprenante.

    Entre expériences et machinations, deux mondes se voient confrontés dans une lutte sans merci.

    Blog,Pont-à-Celles,sudinfo,johnny,vandeplas,nouvelle,gazette,charleroi,2019,janvier,nicolas,bastin,virus,bernard,baudoux,nocturlable,marie-lore,beuselinck,livre,bouquin,auteur

  • Pont-à-celles: "Du livre à la toile" à la Maison de la Laïcité en collaboration avec la bibliothèque

    pont-à-celles,sudinfo,vandeplas,johnny,laïcité,livre,toile,bibliothèque

  • « Virus » : Nicolas Bastin va vous... contaminer

    pont-à-celles,sudinfo,vandeplas,johnny,nicolas,bastin,virus,livre,walibi

    Samedi dernier, c’était la première nocturne Halloween du parc Walibi. Elle coïncidait avec la présentation du livre « Virus », d’un jeune et talentueux Pont-à-Cellois, Nicolas Bastin

    Les présentations ont eu lieu au « Blood bar » de Walibi peuplé, pour la circonstance, de monstres en tout genre. Des créatures qui ont laissé notre jeune auteur de marbre…

    Qui est Nicolas ? C’est un jeune homme de 21 ans qui a les deux pieds sur terre : il sait ce qu’il veut et surtout ce qu’il ne veut pas. Il a étudié les arts dramatiques durant six ans, mais il a également son diplôme d’éducateur en poche.

    Tout petit déjà, pour passer le temps en voiture, il écrivait quelques phrases, ses idées ou des émotions. Récemment lors d’un voyage en voiture, il prend sa tablette et écrit. Il montre ses ébauches à des amis proches qui lui conseillent d’en faire un livre. L’aventure peut commencer…

    La maison d’édition Acrodacrolivres répond présent… L’histoire se déroule à Walibi et en Russie. Par la suite, tout va très vite : lecture par un panel de lecteurs, corrections, et le livre voit le jour

    Nicolas a choisi lui-même le titre : « Virus » et la couverture du livre, un thriller fantastique, librement inspiré de personnages de Walibi Belgium « Igor, maître de Asylum (maison hantée) et Marva, ancienne tête d’affiche »

    Vous pouvez trouver sa « première œuvre » car il y aura une suite, dans les Clubs librairie, Carrefour Hypermarché, libraire Molière à Charleroi, ou vous pouvez le commander directement chez lui pour la modique somme de 15€.

    pont-à-celles,sudinfo,vandeplas,johnny,nicolas,bastin,virus,livre,walibi

    pont-à-celles,sudinfo,vandeplas,johnny,nicolas,bastin,virus,livre,walibi

    pont-à-celles,sudinfo,vandeplas,johnny,nicolas,bastin,virus,livre,walibi

    Article de J.VDP dans la N.G de ce mardi 25 octobre 2016

  • « Vis mon village ! » : la Fondation Roi Baudouin soutient 25 nouveaux projets d’habitants qui s’engagent pour leur lieu de vie rural et notamment un projet "Pont-à-Cellois"

    pont-à-celles,une,nouvelle,gazette,charleroi,vandeplas,johnny

    Ce 4 août, la Fondation Roi Baudouin annonce les résultats de son cinquième appel à projets « Vis mon village ! ». Un jury indépendant a sélectionné 25 projets à travers toute la Wallonie qui se partagent 103.469 €.

    Cette ‘cuvée’ 2016 voit notamment apparaître des projets novateurs en terme de partenariat (chasseurs, agriculteurs, naturalistes et villageois ensemble à Verlaine) et de méthode (implication des enfants dans l’aménagement d’un espace de loisirs à Dinant-Dréhance) ou originaux en terme d’outils (webradio à Bastogne ou pot commun mobile à Antoing-Maubray).

    En lançant cet appel, la Fondation a voulu soutenir des projets qui visent à améliorer la qualité de vie dans les villages, hameaux et quartiers ruraux et à favoriser les contacts entre habitants.

    Félicitons à Christine Stradiot et l'équipe de Pont-à-Celles en transition, leurs idées ont convaincu le jury...

    pont-à-celles,sudinfo,vandeplas,johnny

    Potager, Jardin, Candé, France

    Photo pixabay

  • Écrivain en herbe : Nicolas Bastin un jeune Pont-à-Cellois publie son premier roman.

    pont-à-celles,sudinfo,vandeplas,johnny,nicolas,bastin,virus,livre,oeuvre,roman,walibi,igor,marva

    Il y a des rencontres dans une vie que l’on apprécie plus que d’autres, et mon entrevue avec ce jeune auteur est un de ces moments privilégiés.

    Qui est Nicolas ? C’est un jeune homme de 21 ans qui à ses deux pieds sur terre, il sait ce qu’il veut et surtout ce qu’il ne veut pas. Il a fait six ans dans les arts dramatiques, mais il a également son diplôme d’éducateur en poche.  Il travaille depuis peu au shopping de Nivelles, il espère dans le futur décrocher un emploi à temps plein dans le social.  

    Tout petit déjà, pour passer le temps en voiture, il écrivait quelques phrases, ses idées ou des émotions qu’il ressentait. Récemment lors d’un voyage en voiture, il prend sa tablette et écris, il montre ses ébauches à des amis proches qui lui conseille d’en faire un livre. Après beaucoup d’hésitations et d’encouragements de ses proches, il se décide, et l’aventure commence.

    La maison d’édition Acrodacrolivres lui répond, celle-ci est intéressée par l’histoire qui se déroule en partie à Walibi et l’autre en Russie. Par la suite tout va très vite, lecture par un panel de lecteur test, correction, et le livre voit le jour. Pour preuve que son livre à plu à la maison d’édition, il a pu choisir son titre « Virus » et la couverture de son ouvrage, chose exceptionnelle pour un jeune écrivain.

    Le livre fait 144 pages, dont 133 de pure écriture, sans dévoiler l’intrigue, c’est un triller fantastique,  librement inspiré de personnages actuels à Walibi  Belgium « Igor et Marva ».

    Vous pouvez trouver sa « première œuvre » car il y aura une suite, dans les Club librairie, ou vous pouvez le commander directement chez lui pour la modique somme de 15€.

    Son profil facebook : https://www.facebook.com/Nicolas-Bastin-Auteur-1272880862726901/?fref=ts

    Sur son blog, vous pourrez lire quelques critiques :

     « Hier, j ai commencé à lire ton livre et je n ai plus su m arrêter tellement il est palpitant!!

    BRAVO BRAVO à toi!!! A quand la suite???? Le plus vite possible!!! Je ne pense pas que j oserai encore aller à Walibi, surtout au moment d Halloween!! Lol!! Sincèrement, c est captivant et on a bien envie que ca continue...Félicitations Nicolas. »

    " Bonsoir Nicolas, j'ai lu ton œuvre ce matin d'une traite ! Belle imagination à l'état brut. Une suite s'impose et que celle-ci soit encore plus tordue. J'ai aimé, bravo."

    "Ce livre sort d'un imaginaire dans lequel on peut facilement se replonger en connaissant les décors du parc de Walibi. Le fait de jongler entre deux histoires d'époques que tout opposent est assez intéressant, tout au long du livre je me suis demandée qu'elle allait être le lien entre ces deux histoires qui n'ont rien en commun. Il faudra attendre le prochain livre pour connaître plus de détails sur la rencontre des principaux protagonistes des différentes histoires, mais il tient en haleine grâce aux scènes extravagantes bien que pas assez détaillée à mon goût. Très chouette lecture à conseiller, vivement la suite..."

    pont-à-celles,sudinfo,vandeplas,johnny,nicolas,bastin,virus,livre,oeuvre,roman,walibi,igor,marva

  • En collaboration avec Pont-à-Celles en Transition, la Maison de la Laïcité de Pont-à-celles participe au projet « la boîte à livres ».

    pont-à-celles,une,nouvelle,gazette,charleroi,vandeplas,johnny

    Voila, il y a une boîte à livres à la Maison de la Laïcité dans laquelle chacun peut venir déposer ou prendre un livre gratuitement et librement (de 8h30 à 16h30 du lundi au jeudi). il y a bien entendu d'autre lieu....

    N'hésitez pas à y piocher ou à y déposer livres, BD et magazines

    Adresse : Maison de la Laïcité, rue de l'Église 7 à Pont-à-Celles

    Tél: 071-84 78 85.

  • Pont-à-Celles: Très belle réussite de la brocante aux jouets et du mini Repair café

    pont-à-celles,une,nouvelle,gazette,charleroi,vandeplas,johnny,bourse,jouet,livre,repair,café

     

    Parents et enfants sont venus nombreux à cette bourse aux jouets, organisée par la ligue des familles. Pour l'occasion un mini repair café "spécial jouet" a été aménagé, mais c'est quoi un "repair café ? 

    «Réparer ensemble, c’est l’idée des Repair Cafés dont l’entrée est ouverte à tous. Outils et matériel sont disponibles à l’endroit où est organisé le Repair Café, pour faire toutes les réparations possibles et imaginables. Vêtements, meubles, appareils électriques, bicyclettes, vaisselle, objets utiles, jouets, et autres. D’autre part sont présents dans le Repair Café des experts bénévoles, qui ont une connaissance et une compétence de la réparation dans toutes sortes de domaines.

    On y apporte des objets en mauvais état qu’on a chez soi. Et on se met à l’ouvrage avec les gens du métier. Il y a toujours quelque chose à apprendre au Repair Café. Ceux qui n’ont rien à réparer prennent un café ou un thé, ou aident à réparer un objet appartenant à un autre. On peut aussi toujours y trouver des idées à la table de lecture qui propose des ouvrages sur la réparation et le bricolage. » (source: repaircafe.org)

    pont-à-celles,une,nouvelle,gazette,charleroi,vandeplas,johnny,bourse,jouet,livre,repair,café

    Excellente ambiance dans le groupe du repair-café

    Une artiste de Luttre "Marie" tenait un stand de grimage, petits et grands ont pu apprécier ses œuvres éphémères.

    Plus d'informations sur son profil Facebook "Les gribouillis de Marie"

    pont-à-celles,une,nouvelle,gazette,charleroi,vandeplas,johnny,bourse,jouet,livre,repair,café

    pont-à-celles,une,nouvelle,gazette,charleroi,vandeplas,johnny,bourse,jouet,livre,repair,café

    pont-à-celles,une,nouvelle,gazette,charleroi,vandeplas,johnny,bourse,jouet,livre,repair,café

    pont-à-celles,une,nouvelle,gazette,charleroi,vandeplas,johnny,bourse,jouet,livre,repair,café

    Petits et grands sont passés par le grimage

    N'hésitez pas à visionner toutes les photos dans l'album "Bourse aux jouets" 

  • Pont-à-Celles: Boîte à livres à la Maison médicale

     

    pont-à-celles,une,nouvelle,gazette,charleroi,vandeplas,johnny,boîte,livre,lecture,échange,gratuit

    En collaboration avec Pont-à-Celles en Transition, la Maison médicale participe au projet « la boîte à livres ».

    Il y a donc une boîte à livres à la Maison Médicale dans laquelle chacun peut venir déposer ou prendre un livre gratuitement et librement (de 8h30 à 18h30 du lundi au vendredi).

    L’adresse : ASBL Maison médicale Cella Santé / place du Marais, 25 à Pont-à-Celles / 071/84 06 70 / www.mmcellasante.

    Une info, votre actu, une anecdote, un événement… ?  N’hésitez pas à joindre notre répondeur au 071 960 990 (accessible 24h/24)

  • Vous aimez la lecture, vous avez des livres ou un box inutile ? Aidez-les à réaliser des "boîtes à livres"

    pont-à-celles,une,nouvelle,gazette,charleroi,vandeplas,johnny,boîte,livre,lire,

    Afin d'enrichir son offre de boîtes à livres à travers les villages de l'entité, l'association Pont-à-Celles en Transition est à la recherche de meubles pouvant être recyclés à cet usage. Si vous avez de petites armoires, bibliothèques, tables de chevet ou même de grandes boîtes aux lettres qui ne vous servent plus, l'association serait ravie de passer vous en débarrasser. Ces meubles seront ensuite implantés dans divers lieux associatifs ou de rencontre des différents villages de l'entité, afin de permettre l'échange de livres et magazines entre les citoyens.

     

    Pour toute information, voir le blog http://pacentransition.be/

    ou la page Facebook https://www.facebook.com/groups/transitionPAC/

    ou contacter Christine Stradiot via sa page Facebook.

     

     

    Le but ultime ? Redonner une nouvelle vie aux anciens livres. Faire voyager et partager les romans au lieu de les laisser dépérir au fond d’une bibliothèque. Le lecteur peut également s’il le souhaite, laisser des petits mots ou donner son avis. (Source: Le Soir)

    L'article complet du journal Le Soir à ce sujet: ICI

     

    pont-à-celles,une,nouvelle,gazette,charleroi,vandeplas,johnny,boîte,livre,lire,transition

     

     

    pont-à-celles,une,nouvelle,gazette,charleroi,vandeplas,johnny,boîte,livre,lire,transition

     

     

  • Pont-à-Celles: Recherche boîte à livres…

    Cliquez sur l'image pour un agrandissement dans une nouvelle fenêtre.

     

    pont-à-celles,vandeplas,boîte,livre,disparition,vol