justice

  • A la une de la Nouvelle Gazette de Charleroi du 15 décembre 2016

    pont-à-celles,sudinfo,vandeplas,johnny,une,charleroi,sudpresse,nouvelle,gazette

  • EMPLOI : 250 Assistants de surveillance penitentiaire (m/f) pour les établissements pénitentiaires en Wallonie et de Bruxelles

    La fonction d’assistant de surveillance pénitentiaire demande un grand sens des responsabilités. Vous garantissez un environnement sûr, où règne une atmosphère humaine. A cet effet, vous vous conformez aux dispositions réglementaires propres à la fonction et vous faites preuve de respect pour chacun sur votre lieu de travail : détenus, collègues et direction. Vous croyez en une détention sensée, orientée vers la réparation et la réintégration.

    Le travail d’équipe est essentiel, vu que vous travaillez dans un service continu. Autrement dit, travailler en équipe du matin, d’après-midi ou de nuit ne vous fait pas peur, même le week-end et les jours fériés.

    Une partie importante de votre fonction consiste à assurer la sécurité :

    • effectuer des contrôles physiques, par exemple la fouille au corps
    • contrôler l’accès et la présence de personnes, par exemple lors de déplacements de détenus, de collaborateurs et de visiteurs …
    • accompagner et observer les mouvements de détenus seuls ou en groupes, par exemple dans les ateliers, pendant les visites …
    • effectuer des missions de surveillance sur les sections ou unités de vie
    • signaler les incidents, ainsi que les informations qui vous semblent pertinentes pour la direction
    • inspecter les dispositifs de sécurité.

    Vous veillez par ailleurs à assurer une bonne organisation de la vie quotidienne au sein de la prison :

    distribuer les repas, les vêtements, assurer la cantine, … A cet égard, vous êtes attentif aux conditions hygiéniques et sanitaires des détenus.

    • organiser l’utilisation du téléphone et le courrier, …
    • répondre aux questions des détenus. Si nécessaire, vous transmettez leurs questions aux services responsables.
    • surveiller des activités particulières destinées à certains groupes de détenus, p.ex. des détenus atteints de troubles psychiques.

    Vous serez en stage durant la première année de votre carrière d’assistant de surveillance pénitentiaire. Au cours de cette période de stage, vous recevrez de nombreuses formations et pourrez accumuler l’expérience pratique nécessaire. Après une évaluation positive à la fin de votre stage, vous serez engagé définitivement.

    Plus d’info sur la fonction ?
    Séverine Colson - attaché Cellule Recrutement et Sélection

    SPF Justice
    E-mail : infojob.epi.fr@just.fgov.be http://www.selor.be/fr/emplois/job/?jobCode=AFGASP01

  • PAYS-BAS - Projet pour faire payer les prisonniers 16 euros par nuit

     

    prison.jpgUne bien bonne idée que celle des ministres néerlandais qui ont trouvé la bonne formule pour faire rentrer de l'argent dans les caisses de l'état sans presser le pauvre contribuable. Le gouvernement néerlandais veut que ses prisonniers participent aux frais de leur incarcération à hauteur de 16 euros par nuit passée derrière les barreaux pendant au maximum deux ans. Une proposition de loi en ce sens a été déposée par le vice-ministre de la Justice, Fred Teeven. Si elle est adoptée par le Parlement néerlandais, cette loi entrera en vigueur au premier janvier 2015 et devrait rapporter 65 millionsd’euros par an à l’Etat néerlandais.