ippj

  • (Obaix et...) Des voleurs qui ne sont pas expulsés, pourquoi ?

    pont-à-celles,nouvelle,gazette,charleroi,vandeplas,johnny,

    Ce n’est pas la première fois qu’un mineur en séjour illégal, suspecté de méfaits, est relâché après une arrestation. En 2013, la police locale de la zone Brunau avait déjà été confrontée au même problème. Elle avait procédé à l’interpellation de quatre individus, dont un mineur et une femme enceinte à Mellet. Et, la vigilance des forces de l’ordre n’avait pas été récompensée puisque les énergumènes avaient été relaxés le jour même !

    Pas de place en IPPJ pour le mineur en séjour illégal sur le territoire…

    Sur notre territoire, il existe donc des tas de voleurs qui ne sont pas expulsés vers leur pays d’origine et qui continuent leurs méfaits. Mais, pourquoi ne les enferme-t-on pas administrativement avant de les expulser ?

    Cela se fait. Parfois. Au bout de quelques contrôles et de quelques ordres de quitter le territoire, l’Office des Étrangers décide régulièrement d’expulser des personnes en séjour illégal, de les reconduire vers la frontière de leur choix.

    Nouvelle Gazette du 13/02/2016