incendie

  • Info sécurité : rappel de LIDL

    Lidl Belgique procède actuellement à un rappel de l’article « connecteurs rapides » de la marque « Powerfix », annonce la chaîne de distribution jeudi dans un communiqué. Selon Lidl, l’article ne convenait pas à l’usage prévu. « Dans des conditions défavorables, un risque d’incendie et un risque d’électrocution ne peuvent pas être exclus », prévient le distributeur.

    L’entreprise demande dès lors aux clients de ne plus utiliser le produit et de le rapporter en magasin où ils seront remboursés, même en l’absence de ticket de caisse. L’article incriminé était mis en vente depuis le 7 juin.

    Le lot concerné par ce rappel porte le numéro HG02035A, dans les versions 1/2017 et 01/2018.

    Les autres articles de la marque « Powerfix » ne sont pas concernés par cette opération.

    L’entreprise demande dès lors aux clients de ne plus utiliser le produit et de le rapporter en magasin où ils seront remboursés, même en l’absence de ticket de caisse. L’article incriminé était mis en vente depuis le 7 juin.

    Le lot concerné par ce rappel porte le numéro HG02035A, dans les versions 1/2017 et 01/2018.

    Les autres articles de la marque « Powerfix » ne sont pas concernés par cette opération.

  • La une de la Nouvelle Gazette de Charleroi du 25 juin 2018 + le lien vers l'incendie criminel de PAC et le Foot - Pont-à-Celles Buzet

    Capture d’écran 2018-06-25 à 04.37.15.png

    Lien vers l'incendie criminel, cliquez ici

    Lien vers le PAC BUZET, cliquez ICI

  • Luttre: l’incendie après le cambriolage

    La nuit du 15 au 16 mai 2015, Grégory, Arnaud et Kevin n’ont pas fait dans la dentelle. Pour le parquet, ils se sont introduits dans une habitation de Luttre pour commettre un vol et ont ensuite bouté le feu à la maison pour effacer leurs traces. Ils nient et plaident l’acquittement. Ce jour-là, les trois jeunes avaient passé la journée à la Ci- ty-Parade : ils avaient consommé de l’alcool, beaucoup, et des stupéfiants. Dans la foulée, ils ont eu une idée brillante : commettre un vol dans une habitation de la rue de l’Espinette à Luttre, dont l’un des trois savait qu’elle était vide suite au décès de la propriétaire. Un peu plus tard, une voisine a vu trois silhouettes s’enfuir, « des jeunes d’une vingtaine d’années », tandis que la maison s’embrasait dans les flammes.

    2 ANS DE PRISON

    Pour le substitut Damien Vervaeren, les trois prévenus sont bien les auteurs du vol -un GSM- et de l’incendie volontaire : il y a le témoignage de la voisine, bien sûr, mais pas seulement, il y a des empreintes digitales et de l’ADN de deux des garçons sur place. Et leurs explications ne collent pas : ils admettent être entrés dans la maison cette nuit-là, pour squatter ou pour faire la fête, mais nient le vol et l’incendie, alors qu’on a relevé deux foyers d’incendie. « Il faudrait alors imaginer qu’après leur départ, trois autres jeunes auraient eu la même idée et auraient mis le feu... Totalement invraisemblable ».

    Le magistrat a donc requis 2 ans de prison à l’encontre des trois boutefeux...

    L’ACQUITTEMENT SVP...

    Côté défense, on ne trouve que deux des jeunes sur le banc de la prévention, le troisième n’est pas venu au tribunal. Du côté des avocats, on va très loin, en brandissant à la fois le doute et la présomption d’innocence : « Ils admettent s’être rendus sur place dans le but de voler, mais disent tous les trois qu’ils sont sortis sans rien emporter. D’ailleurs, on n’a pas retrouvé le GSM. Et puis, mettre le feu à une maison pour effacer ses empreintes, c’est quand même exagéré, d’autant qu’ils n’ont pas le profil de pyromanes. L’incendie est peut-être involontaire ? Ou ce n’est pas eux ? Ou ce sont les ayants droit car il y avait un problème de succession ? On ne sait pas ce qui s’est passé, il n’y a pas de preuve ». Les avocats ont donc plaidé l’acquittement et, à titre subsidiaire, une peine de travail. Le jugement sera rendu le 3 septembre prochain.

    Article de AN.D dans la Nouvelle gazette du 5 juin 2018

  • Viesville: leur maison détruite lors du réveillon de Noël

    La famille a été largement soutenue grâce à l’appel lancé par l’école dans laquelle Maïté travaille.

    Le réveillon de Noël est, pour beaucoup, l’occasion de profiter de sa famille et de se retrouver dans une ambiance conviviale. Pour Maïté, Nicolas et leurs enfants, ce 24 décembre 2017 a pourtant été le théâtre d’un événement bouleversant. Un incendie s’est déclaré au premier étage de leur habitation et ils ont presque tout perdu. Face à leur désarroi, l’école dans laquelle travaille Maïté depuis près de 10 ans, a lancé un appel à la solidarité sur sa page Facebook. Et nombreux sont ceux à avoir répondu. De quoi remettre un peu de baume au cœur en cette période de fête.

    Pour la suite sur l'édition numérique, cliquez ici

  • Luttre, incendie rue de la Marache dans l'ancienne imprimerie Sterpin (photos)

    pont-à-celles,sudinfo,vandeplas,johnny,2017,

    Ce lundi 25 septembre, grosse frayeur pour les habitants de la rue de la Marache.

    Un bâtiment abandonné (il semblerait, que ce soi maintenant, propriété de la commune), a été la proie des flammes. Une grande cheminée menaçait de tomber sur les maisons voisines. Le travail des pompiers a été très difficile et ils ont dû déployer une auto-échelle pour maîtriser l’incendie.

     Dans Luttre qui ne connaît pas l’ancien Château Mendelewaig plus connu sous le nom de l’imprimerie Sterpin ou château Sterpin. Jadis pour les enfants du quartier, le nom du bâtiment était le château « hanté ».

    Il est situé avant le 61A rue de la Marache à droite en direction de la chaussée de Nivelles.

    Pour l’heure, il est fort probable que ce soit un incendie criminel ou plus vraisemblablement, allumé  accidentellement par un squatteur. L’enquête nous le dira…

    pont-à-celles,sudinfo,vandeplas,johnny,2017,26,septembre,incendie,luttre,imprimerie,sterpin,Mendelewaig

    pont-à-celles,sudinfo,vandeplas,johnny,2017,26,septembre,incendie,luttre,imprimerie,sterpin,Mendelewaig

    pont-à-celles,sudinfo,vandeplas,johnny,2017,26,septembre,incendie,luttre,imprimerie,sterpin,Mendelewaig

    pont-à-celles,sudinfo,vandeplas,johnny,2017,26,septembre,incendie,luttre,imprimerie,sterpin,Mendelewaig

    pont-à-celles,sudinfo,vandeplas,johnny,2017,26,septembre,incendie,luttre,imprimerie,sterpin,Mendelewaig

    pont-à-celles,sudinfo,vandeplas,johnny,2017,26,septembre,incendie,luttre,imprimerie,sterpin,Mendelewaig

  • Pont-à-Celles: Incendie à la résidence du Clos des Fresias

    pont-à-celles,sudinfo,vandeplas,johnny,28,juin,2017,incendie,clos,fresias

    Un incendie s’est déclaré dans une chambre située au troisième étage de la résidence pour personnes âgées « Le Clos des Fresias », rue de l’Église à Pont-à-Celles, ce mardi vers 6h15.
     
    Le personnel du home a rapidement réagi et utilisé un extincteur pour éteindre les flammes, tout en faisant évacuer les résidents du troisième étage en attendant l’arrivée des hommes du feu.
     
    Ce sont ceux de Nivelles, plus proches, qui ont accouru sur place les premiers et qui ont sécurisé et ventilé les lieux. Plusieurs ambulances ont également été dépêchées sur place, en prévention. Mais seule l’occupante de la chambre concernée a été hospitalisée après avoir inhalé de la fumée. Ses jours ne sont pas en danger. Selon les pompiers de la zone de secours Hainaut-Est, la surchauffe d’un ventilateur de table, trop proche de vêtements, serait à l’origine du sinistre.
     
    Nouvelle Gazette du 28 juin 2017
  • A la une de la Nouvelle Gazette de Charleroi du 18 février 2017: En page 8, toute la saga des carjackings de la semaine dans notre entité !

    pont-à-celles,sudinfo,vandeplas,johnny,une,charleroi,sudpresse,nouvelle,gazette

  • Liberchies: Un hangar avec 11 bouteilles de gaz prend feu

    pont-à-celles,sudinfo,vandeplas,johnny,liberchies,incendie

    Photo: Manon Einsweiler

    Un petit hangar situé à la rue René Bernier à Liberchies (Pont- à-Celles) a pris feu début d’après-midi ce dimanche. Les pompiers sont rapidement arrivés sur place pour découvrir que le hangar contenait plusieurs petits camions ainsi que… 11 bouteilles de gaz ! À l’extérieur, il y avait également un fritkot.

    Les riverains ont été évacués par mesure de précaution. Heureusement, les pompiers ont réussi à maîtriser le feu, en dépit des bouteilles de gaz qui fusaient. Les habitations contiguës n’ont pas subi de dégâts, ou très peu. Et il n’y a pas eu de blessé.

    Article d'A.W dans  la Nouvelle Gazette du 6 février 2017

  • A la une de la Nouvelle Gazette de Charleroi du 3 février 2017: Après « fumer tue », des avertissements pour les jeux de hasard

    pont-à-celles,sudinfo,vandeplas,johnny,une,charleroi,sudpresse,nouvelle,gazette

  • A la une de la Nouvelle Gazette de Charleroi du 5 janvier 2017: Menace pour l’emploi sur Blokker et Casa

    pont-à-celles,sudinfo,vandeplas,johnny,une,charleroi,sudpresse,nouvelle,gazette