impot

  • Au premier janvier : baisse d’impôts pour les travailleurs avec un ordinateur, un pc portable ou un GSM

    Résultat de recherche d'images pour "employe ordinateur et gsm"

    Les travailleurs qui disposent d’un ordinateur, d’un pc portable, d’une connexion internet, d’un GSM ou d’une tablette mis à disposition par leur employeur et qui peuvent l’utiliser à des fins privées bénéficieront d’une baisse d’impôts à partir de ce 1er janvier. Il s’agit d’une conséquence de la modernisation et de la clarification du système d’imposition de l’avantage de toute nature.

    La partie imposable de cet avantage peut être calculée sur la base de la valeur réelle pour le travailleur ou d’un forfait, qui n’existait que pour l’ordinateur (180 euros) et l’internet gratuit (60 euros).

    La loi a donc été modifiée en raison de l’évolution des technologies et de la nécessité que la Sécurité sociale ainsi que l’administration fiscale adoptent des règles similaires.

    À partir du 1er janvier, les montants seront les mêmes pour le fisc et la Sécu : 72 euros par an et par appareil pour un ordinateur ou un pc portable, 36 euros pour une tablette, un GSM ou un smartphone, un forfait unique de 60 euros pour l’internet gratuit et 48 euros pour un abonnement au téléphone.

    Pont-à-Celles,sudinfo,johnny,vandeplas,nouvelle,gazette,charleroi,2018,janvier,1,baisse,impôt,

  • A la une de la Nouvelle Gazette de Charleroi du 20 mai 2017:SNCB "Première étape franchie pour le service minimum" (page 20)

    pont-à-celles,sudinfo,vandeplas,johnny,une,charleroi,sudpresse,nouvelle,gazette

  • Bon à savoir : Multinationales, ces entreprises ne payent quasiment pas d'impôts… grâce aux ristournes fiscales du gouvernement

    
La famille d’Albert Frère, championne de l’optimisation fiscale.

    Des bénéfices colossaux, des impôts à zéro euro ou presque, en toute légalité. La Belgique peut se montrer généreuse avec les grosses sociétés. Des sociétés qui bénéficient de ristournes fiscales se montant à des milliards d’euros. Tant mieux pour elles, tant mieux aussi pour les quelques grandes familles du pays qui ne connaissent pas le mot crise.

    Le député Marco Van Hees (PTB, parti du travail de Belgique) vient de réaliser un nouveau Top 50 (le sixième) des ristournes fiscales des grandes sociétés belges. Il nous dévoile son étude en exclusivité. Rappelons que les chiffres proviennent des comptes annuels déposés par les entreprises à la Banque nationale. Ils sont donc incontestables :

    Plus d'informations ICI

  • A la une de votre Nouvelle Gazette du 5 octobre 2015

    pont-à-celles,une,nouvelle,gazette,charleroi,vandeplas,johnny,sporting,zèbre

  • Info conso : N'attendez pas votre remboursement d'impôts tout de suite - la faute à la 6e réforme de l'Etat

    
Les remboursements d’impôts tarderont...

    Vous attendez avec impatience que les impôts vous remboursent ? Eh bien, il va manifestement falloir vous armer de patience. L’administration fiscale n’est pas en avance cette année. Les premiers avertissements-extraits de rôle devaient être envoyés dès juillet mais le SPF Finances n’annonce rien avant septembre…

    Cause de ce retard, les changements de règles fiscales induits par la 6 e  réforme de l’État. Si le citoyen a été quelque peu perturbé au moment de remplir sa déclaration, il n’est manifestement pas le seul. Le système informatique des Finances aurait lui aussi un peu de mal à s’y faire.

    « C’est un drame ! »

    «  La 6 e  réforme de l’État est assez mal digérée pour le moment parce qu’elle est en confrontation avec pas mal de problèmes  », expliquait ainsi Alphonse Vanderhaeghe, vice-président CSC Service Public, à nos confrères de RTL-TVi. «  Vous savez que le SPF Finances n’est pas spécialement riche en hommes. En matériel peut-être, mais il faut faire tourner ce matériel et nous nous trouvons incontestablement dans une situation très difficile à l’heure actuelle. »

    plus d'infos et la vidéo ICI

  • Pas encore retouché vos impôts ? C'est normal l'état joue avec votre argent.

     

    contributions.jpg

    L’État cherche de l’argent partout pour équilibrer son budget 2014 et ne pas dépasser la barre fatidique des 3 % de déficit. C’est pour cela que des dizaines de milliers de contribuables de plus que prévu initialement ne retoucheront pas leurs impôts en 2014 mais en 2015.

    Vous avez rempli votre déclaration d’impôts bien avant la date fatidique du 26 juin pour la version papier ou du 17 juillet pour la version fatidique ? Comme la plupart des Belges, vous avez payé trop d’impôts en 2013 et vous vous attendez à retoucher. En moyenne, le montant de remboursement est de 1.900 euros pour ceux qui doivent être remboursés. Mais, vous avez beau regarder dans votre boîte aux lettres, aucune trace de l’avertissement extrait de rôle !

    Plus d'informations ICI 

  • Pont-à-Celles: Aide pour déclarer vos revenus

    impôt.png22 mai : de 9 à 12h : aide au remplissage des déclarations de revenus

    Lieu : salle des mariages de l'Administration communale, Place Communale à Pont-à-Celles

    Infos : contrôle des contributions de Charleroi - 0257 82 770

  • Pont-à-Celles: Aide pour déclarer vos revenus

    sans-titre.pngLes agents du SPF Finances aideront les contribuables à remplir leur déclaration le mardi 20 mai à Luttre (salle omnisport, av de la Gare) et le jeudi 22 mai à Pont-à-Celles (Administration communale).

    En mai et juin, les bureaux Contributions directes du SPF Finances seront encore ouverts à Courcelles, rue W. Churchill n°313, du lundi au vendredi, de 9 à 12 h.