hypertension

  • Journée Mondiale contre l'hypertension


    Journée Mondiale contre l'hypertension

    Le 14 mai 2005 a été déclaré Journée mondiale de d'hypertension artérielle par la Ligue mondiale contre l'hypertension.

    Le but de la Journée mondiale de l'hypertension artérielle est de communiquer au public l'importance de l'hypertension et la gravité de ses complications médicales, et de fournir de l'information sur sa prévention, sa détection et son traitement.

    Longtemps silencieuse, l’hypertension artérielle peut entraîner des complications très graves : infarctus, attaques cérébrales…Il y a hypertension artérielle lorsque la force du sang contre les parois des vaisseaux sanguins est trop élevée. L’hypertension artérielle peut endommager des organes vitaux comme le coeur, le cerveau ou les reins.

    L’hypertension en chiffres

    "Un milliard de personnes souffrent d’hypertension dans le monde (40 % dans les pays occidentaux et 60 % dans les pays en voie de développement). Mais dès 2025, à cause du vieillissement de la population et de l’évolution de mode de vie qui favorise l’obésité et la sédentarité nous compterons 1,5 milliards de malades. Et la France n’est pas épargnée par ce phénomène.

    Selon une étude menée par le CFLHTA et la Sofres, il y aurait 14,4 millions de Français hypertendus et seulement 7,6 millions de malades traités. Une large majorité de ces hypertendus traités (70 %) ont plus de 60 ans. Mais il reste ainsi 6,8 millions de la population de plus de 35 ans qui sont hypertendus mais n’ont pas été dépistés ou ne sont pas suivis !

    Et parmi ces malades qui s’ignorent, certaines catégories de personnes sont particulièrement à risque. Parmi les 35-55 ans, 42 % ne connaissent pas leurs chiffres de tension. Par ailleurs, l’hypertension non traitée est plus fréquente chez les hommes. Ainsi, cette affection est une des rares pathologies cardiovasculaires pour laquelle les hommes de moins de 55 ans sont clairement moins bien pris en charge que les femmes.

    Dépister l’hypertension de nos jours

    Aujourd’hui, la mesure de la tension artérielle est possible en dehors du seul cabinet médical grâce à des appareils d’automesure. A condition d’être validés ces appareils permettent de passer outre le phénomène de l’hypertension blouse blanche (pression élevée au cabinet médical et normale au domicile) et l’hypertension retardée (l’inverse).

    Actuellement, 4 millions de ces dispositifs sont utilisés en France

    • 25 % des hypertendus traités possède un appareil à domicile ;
    • 18 % l’utilisent régulièrement (au moins une fois par mois ) ;
    • 10 % seulement ont acheté cette appareil sur les conseils de leur médecin.

    Cette technique reste donc trop peu utilisée et insuffisamment conseillée par les médecins, même si depuis quelques années, on note une nette amélioration.

    Un site à visiter : www.comitehta.org

    Souce: journéemondiale

  • Vous avez un chat agé ?

    chat2.pngLES MALADIES DE VIEILLESSE DU CHAT… Il faut surveiller très attentivement un chat âgé.
    Les visites chez le vétérinaire assorties d’analyses (urines, sang, RX,…) doivent être plus fréquentes afin de noter les problèmes dès leur apparition et ne pas attendre qu’ils s’aggravent et deviennent irréversibles.
    VOICI QUELQUES-UNES DES PATHOLOGIES LES PLUS COMMUNES APRÈS 10 ANS :
    INSUFFISANCE RÉNALE : Les reins du chat ne sont plus capables d’effectuer leur travail d’élimination ...des scories du sang, ils ne retiennent plus les molécules utiles à l’organisme et n’absorbent plus l’eau. Les symptômes sont souvent particuliers et diffèrent selon le stade de la maladie. Les plus évidents sont les suivants :
    - votre chat boit et urine beaucoup avec des urines claires et diluées,
    - il maigrit,- il y a tendance à vomir plus souvent
    - sa peau est moins souple et son pelage s’opacifie
    - sa motricité diminue
    Nourrissez-le avec une ALIMENTATION POUR CHAT SPÉCIALEMENT ADAPTÉE À SES BESOINS, qui lui permettront de soulager ses douleurs !
    TROUBLES ARTICULAIRES : Les cartilages des articulations s’usent et des lésions articulaires dégénératives se développent. Le résultat est une diminution de l’activité, de l’appétit, un pelage opaque, une boiterie, un refus du saut, une allure rigide ou incertaine.
    Des compléments alimentaires permettront d'aider votre chat à aller mieux
    HYPERTHYROÏDE : C’est une activité excessive de la thyroïde. On en suspecte la présence lorsque le chat commence à maigrir même si l’appétit est normal voire accru, qu’il boit et urine plus, qu’il est sujet à des vomissements et/ou à de la diarrhée, qu’il respire plus vite, est hyperactif et assez irritable.
    HYPERTENSION : On l’appelle le « tueur silencieux », car elle ne présente pas de signes apparents. Elle accompagne souvent l’insuffisance rénale et l’hyperthyroïdie, et peut entraîner une cécité avec hémorragie de la rétine.
    MALADIES DE LA CAVITÉ ORALE : Les plus fréquentes sont : gingivites, déchaussements, stomatites, ulcères de la langue et tartre. Mauvaise haleine, difficulté de mastication, refus de la nourriture, soif accrue, langue entre les dents et salivation excessive sont les signes les plus évidents d’une pathologie de la cavité buccale.
    Des aliments permettant de prendre soin de l'hygiène buccale des chats sont utiles pour prévenir ces désagréments.
    UN SEUL CONSEIL… CONSULTEZ VOTRE VÉTÉRINAIRE !!!