horion

  • A Charleroi, vous pouvez rouler six mois sans carte rose: vous ne serez pas poursuivis

    La majorité des parquets du pays sont débordés. Résultat : on ne poursuit plus certaines infractions routières. À Charleroi, le chef de la section, accepte de nous livrer les catégories de faits qu’on classe désormais sans suite !

    Archive Photonews

    Le premier substitut du parquet de Charleroi, Christophe Horion, responsable de la section roulage, nous confirme avoir donné verbalement des instructions en ce sens, aux policiers de la ville. « C’est effectivement la politique criminelle d’application pour le moment, vu l’état actuel de nos effectifs. Nous avons effectivement demandé de ne plus verbaliser certaines infractions mais pas celles de nature à porter atteinte à la sécurité routière », affirme le premier substitut.

    « Cela vise toutes les infractions du premier degré, ainsi que certaines du second », précise le premier substitut. Et parmi les infractions pour lesquelles vous ne risquez donc actuellement plus d’être poursuivis à Charleroi, figure le stationnement avec deux roues sur un trottoir par exemple. Emprunter une voie réservée aux bus, de ne pas mettre ses clignotants lors d’une manœuvre, de stationner en double file, ou encore de squatter la bande du milieu sur autoroute n’entraînera pas de sanction. Les conducteurs qui ne sont pas en ordre de contrôle technique depuis moins de six mois n’ont également pas de souci à se faire, la police de Charleroi les invite désormais simplement à mettre en ordre, sans pour autant leur dresser un procès-verbal.

    La suite de cet article dans nos journaux de ce mercredi et sur support numérique