globul

  • Pont-à-Celles et le Rockerill de Marchienne-au-pont: Quel rapport ?

    Globul un des piliers de ce "Rockerill" est un résident de Pont-à-Celles et plus précisément de luttre.

     

    pont-à-celles,nouvelle,gazette,charleroi,rockerill,globul

     

    Le Rockerill fête ses 10 ans

    Le 21 mai 2005, le Rockerill ouvrait ses portes pour un festival de trois jours organisé par une poignée de bénévoles passionnés de musique alternative. Dix ans plus tard, les anciennes forges sont devenues un haut lieu des nuits carolos. Sa programmation underground draine un public pointu qui vient de toute l’Europe pour écouter des groupes rares sur les scènes belges. Et, les apéros rassemblent jusqu’à 1.000 spectateurs !

    Le 21 mai prochain tombe un jeudi. Ce sera donc avec le très large public des Apéros Industriels que l’équipe du Rockerill soufflera les bougies de son dixième anniversaire. « En fait, ce sera une soirée apéro indus normale avec une programmation qui met en valeur des artistes carolos. Globul a prévu trois DJ belges pour les amateurs de musique electro : le bruxellois Attari, Chris Hingher et le duo montois Lumoon & Rob ! À 22 heures, deux groupes se produiront sur scène : le groupe de rock alternatif carolo Zéro tolerance for Silence et les Bruxellois Mama Killa. Et aura encore des carolos pour les perfos musicales : Wood boy et Paul Pasture. C’est bien dans la continuité de ce qu’on programme depuis 10 ans. », explique Michaël Sacchi, un des deux piliers de l’institution avec Globul.

    r les amateurs de musique electro : le bruxellois Attari, Chris Hingher et le duo montois Lumoon & Rob ! À 22 heures, deux groupes se produiront sur scène : le groupe de rock alternatif carolo Zéro tolerance for Silence et les Bruxellois Mama Killa. Et aura encore des carolos pour les perfos musicales : Wood boy et Paul Pasture. C’est bien dans la continuité de ce qu’on programme depuis 10 ans. », explique Michaël Sacchi, un des deux piliers de l’institution avec Globul. Le premier apéro indus (tous les jeudis de début mai à fin octobre) de la saison, ce jeudi, avec un concert de Mochélan, était blindé de monde. Cette formule gratuite attire énormément de monde, jusqu’à 1.000 personnes depuis que le Rockerill a obtenu en novembre dernier l’extension de son permis d‘exploitation à une grande salle supplémentaire. « Le public des apéros industriels est beaucoup plus mélangé que celui des concerts. On a des gens de tous âges et de toutes les classes sociales. Comme l’entrée est gratuite, c’est l’opportunité pour les jeunes de 18 à 25 ans de passer une soirée sympa avec un mini festival et plusieurs artistes sur scène. Même les clubbers préfèrent venir ici. c’est moins cher qu’en boîte de nuit», conclut Michaël Sacchi.

    Article d' E.MA.

    pont-à-celles,nouvelle,gazette,charleroi,rockerill,globul