gare

  • Luttre-BSCA: pour l’abandon d’une liaison ferrée

    Pont-à-Celles,sudinfo,johnny,vandeplas,nouvelle,gazette,charleroi,2018,janvier,1,luttre,gare,bsca

    Alors que les gares de Luttre et de Fleurus ont été choisies pour assurer les liaisons en bus jusque Brussels South Charleroi Airport (BSCA), le conseil communal a récemment décidé d’enterrer un ancien projet désormais dénués de sens. Philippe Knaepen (MR) et l’ensemble des membres du conseil communal de Pont-à-Celles ont demandé au Gouvernement wallon d’abandonner le projet de liaison ferrée au départ de la gare de Luttre vers BSCA.

    Pour la suite sur l'édition numérique, cliquez ici

  • Une ligne directe de Luttre à BSCA: après Fleurus, la gare de Luttre constitue une piste pour, elle aussi, relier le BSCA

    Résultat de recherche d'images pour "gare luttre sudinfo"

    Plusieurs pistes avaient été lancées concernant la création d’une ligne ferroviaire directe vers l’aéroport de Charleroi (BSCA). La gare de Charleroi-sud devrait d’ailleurs à cet effet voir les travaux débuter prochainement. La semaine dernière, Olivier Chastel nous révélait que la gare de Fleurus avait, elle aussi, été choisie. Désormais, nous apprenons que la gare de Luttre pourrait également faire partie de l’équation.

    Voilà plusieurs années que des projets de lignes ferroviaires rejoignant l’aéroport de Charleroi sont en discussion. La gare de Charleroi-sud est évidemment l’une des premières évoquées. La création d’une nouvelle gare à Ransart avait d’ailleurs fait l’objet de nombreuses discussions à Fleurus qui dispose encore de toute l’infrastructure nécessaire. C’est, finalement, dans la cité des Bernardins que s’installera une liaison vers BSCA.

    UNE PISTE SUR LUTTRE

    Dernièrement, après une question posée au ministre des Aéroports Jean-Luc Crucke par la députée régionale Latifa Gahouchi concernant la stratégie mise en place en matière de développement des aéroports régionaux, nous apprenons que la gare de Luttre permettrait, elle aussi, d’effectuer une liaison directe vers BSCA. « Lorsque j’ai posé la question au ministre, il m’a confirmé la présence d’une ligne qui reliera Fleurus à l’aéroport de Charleroi. Il a ajouté que la gare de Luttre constituait, quant à elle, une piste. C’est intéressant de voir le ministre ouvrir une deuxième ligne puisqu’il y avait déjà une polémique quant au choix de la gare de Fleurus ou de Ransart », nous explique Latifa Gahouchi. « Cette ligne devrait d’ailleurs être gérée par la BSCA. »

    L’ACCÈS À BSCA FACILITÉ

    Multiplier les lignes directes, c’est aussi faciliter l’accès à BSCA et permettre à l’infrastructure de se développer plus encore. D’autant plus que la ligne Bruxelles-Charleroi passe par la gare de Luttre. « Je me réjouis du projet de la gare de Luttre : les gens du Nord pourront, eux aussi, accéder plus facilement à l’aéroport. Par ailleurs, c’est de la création d’emploi en plus pour Charleroi. J’ai, néanmoins, une inquiétude : ces projets ne vont-ils pas repousser celui de la liaison avec la gare du Sud ? Le ministre Di Antonio nous le promet depuis 3 ans. Nous avons eu 4 ministres en trois ans et, malgré cela, il est essentiel qu’un tel dossier ait une politique de continuité et une vision à long terme. »

    Si les ministres se succèdent, le dossier est quant à lui en de bonnes mains. C’est d’ailleurs lors d’une réunion avec les ministres Di Antonio et Bellot que le ministre Crucke a abordé la piste de la gare Luttre. Ce qui « permettra vraiment d’avoir des lignes de communication directe avec une accessibilité directe avec l’aéroport », répondait le ministre Crucke ce lundi. «Voilà la preuve que l’on peut collaborer entre ministres du même Gouvernement. Tout ne va pas mal dans ce pays. »

    Article de MANON ROOSSENS dans la Nouvelle Gazette du 11 octobre 2017

  • Gare de Luttre l'après-midi, fermeture de l'unique guichet ...

    Résultat de recherche d'images pour "gare luttre sudinfo"

    Le 12 janvier 2017 j’annonçais qu’un avis indiquant la fermeture partielle du guichet en gare de Luttre avait été affiché... puis enlevé de la salle des pas perdus ou il était placé.

    Voici le contenu de cet article : la gare de Luttre sera fermée l’après-midi dès le 1er février prochain. Voici quelques jours, un avis en ce sens a semé l’émoi parmi les voyageurs. Depuis, il a été enlevé. Entre-temps, la SNCB a assuré aux autorités pont-à-celloises qu’aucune décision en ce sens n’avait été prise… pour l’instant.

    Malheureusement, à partir de ce lundi 2 octobre c’est la réalité, voyageurs si vous devez acheter un titre de transport l’après-midi, vous devez vous le procurez  à l’automate, ou sur internet, voire l’acheter la veille...Du matin bien entendu ! .

    Résultat de recherche d'images pour "gare luttre sudinfo"

  • Luttre - gare: Ils piquaient dans les voitures

    pont-à-celles,sudinfo,vandeplas,johnny,2017,

    Dans la nuit de dimanche à lundi, vers une heure du matin, deux individus, des ressortissants étrangers en séjour illégal, ont été arrêtés en flagrant délit par une patrouille de la zone de police Brunau, alors qu’ils étaient affairés à voler dans les véhicules garés aux abords de la gare.

    Ils avaient déjà fracturé une dizaine d’autos. Les pièces volées – sacs, appareil audio, coyote…ont été restituées aux préjudiciés. Les voleurs, eux, ont été placés sous mandat d’arrêt.

    NDLR: point positif pour notre entité, la police patrouille et veille,  quoiqu'en pensent certains ...

    Article de la Nouvelle Gazette du 27 septembre 2017

  • Luttre: le parking de la gare devient payant

    Résultat de recherche d'images pour "sudinfo gare luttre"

    Ci-dessus Gianni Tabbone

    Dès lundi, les navetteurs devront débourser 6,72 € par jour

    Le parking fraîchement rénové de la gare de Luttre (Pont-à-Celles), deviendra payant. Et cela dès lundi. Une mesure contestée par l’asbl Navetteurs.be. « Finalement, ce sont les usagers qui payent les travaux de rénovation », précise le porte-parole Gianni Tabbone

    Fraîchement rénové et agrandi, ce parking sécurisé peut accueillir aujourd’hui près de 500 véhicules contre 150 avant les travaux

    La SNCB a décidé de rendre payant cette aire de stationnement. Et cela à partir de lundi. L’objectif est, selon la SNCB, de garantir aux voyageurs une place de parking aux abords de la gare. « Nous souhaitons favoriser l’intermodalité, soit l’utilisation de plusieurs modes de transport », précise le porte-parole de la SNCB, Thierry Ney

    Du côté de l’asbl Navetteurs.be, on se dit étonné de cette nouvelle. «Vous me l’apprenez », précise Gianni Tabbone, porteparole de l’association. Il faut croire que la SNCB et l’association communiquent peu entre elles. « Elle ne prend plus trop en compte nos remarques », précise-t-on du côté des navetteurs.

    PRIX PAS EXCESSIFS Concernant le prix d’entrée, il varie, pour les navetteurs, entre 1,12 €/heure à 342,40 € pour un abonnement d’un an contre 1,36 €/heure à 50,80 €/mois pour les autres. « Les prix ne sont pas excessifs. Ils sont dans la norme », avoue Gianni Tabbone.

    Toutefois, l’asbl déplore cette mesure. « La SNCB fait d’énormes bénéfices sur ses parkings. »

    Et de poursuivre, « c’est dommageable pour les usagers. Le montant déboursé n’est pas toujours pris en charge par leur employeur. Finalement, ce sont les usagers qui payent les travaux de rénovation. »

    Enfin, l’asbl préconise un parking gratuit avec contrôle d’accès. De sorte qu’il ne soit pas squatté par d’autres personnes.

    Article d'O.Pâq dans la Nouvelle Gazette du 30 août 2017

    Résultat de recherche d'images pour "sudinfo gare luttre parking"

     

  • A la une de la Nouvelle Gazette du 30 août 2017: Mais aussi en page 10 à Luttre "Le parking de la gare devient payant"

    pont-à-celles,sudinfo,vandeplas,johnny,une,charleroi,sudpresse,nouvelle,gazette,2017,

  • A la une de la Nouvelle Gazette de Charleroi du 19 mai 2017: Pont-à-Celles à t-elle une attitude de « Dinosaure » ? (page 10)

    pont-à-celles,sudinfo,vandeplas,johnny,une,charleroi,sudpresse,nouvelle,gazette

  • Luttre : jeudi matin, tentative de carjacking

    Résultat de recherche d'images pour "carjacking sudinfo"

     

    Aux alentours de 06h00 du matin Mr « Ruwet, nom d’emprunt » se rend avec son véhicule sur le nouveau parking de la gare de Luttre afin de prendre son train pour aller travailler.

    Mr Ruwet a été surpris par deux individus qui se sont approchés rapidement de son véhicule et tentés d’ouvrir les portes de celui-ci.

    Fort heureusement, grâce au système automatique les portes de la voiture étaient verrouillées. Devant leur échec un des deux malfrats a dégainé une arme et a menacé le malheureux navetteur. Gardant son sang froid, Mr Ruwet a relancé son moteur et démarré à toute vitesse.

    Dans les minutes qui suivirent, la police est intervenue et a donné l’alerte.

    Pour l’heure « il semblerait » que les auteurs ont été interpellés à Charleroi.

    pont-à-celles,sudinfo,vandeplas,johnny,luttre,carjacking,gare,sncb

  • La gare de Luttre menacée de fermeture....

    Résultat de recherche d'images pour "gare luttre sudinfo"

    Un avis indiquant sa fermeture partielle a été affiché... puis enlevé dans la salle des pas perdus

    La gare de Luttre sera fermée l’après-midi dès le 1er février prochain. Voici quelques jours, un avis en ce sens a semé l’émoi parmi les voyageurs. Depuis, il a été enlevé. Entre-temps, la SNCB a assuré aux autorités pont-à-celloises qu’aucune décision en ce sens n’avait été prise… pour l’instant.

    Résultat de recherche d'images pour "gare luttre sudinfo"

     

    Toutes les infos dans la Nouvelle Gazette du ce jeudi 12 janvier 2017

  • Luttre: Neuf véhicules en feu à la gare

    L’origine du sinistre : une Land Rover, garée au milieu du parking

    Hier matin, vers 8 heures 20, les pompiers de la zone Hainaut-Est sont intervenus sur le parking de la gare de Luttre : plusieurs véhicules étaient en proie aux flammes. Le bilan de cet incendie vraisemblablement criminel est lourd. Deux voitures ont été totalement détruites et sept autres ont été endommagées

    pont-à-celles,sudinfo,vandeplas,johnny,gare,luttre,voiture,incendie

    Un impressionnant brasier s’est déclaré hier matin, peu après 8 heures 20, sur le parking de la gare SNCB de Luttre (commune de Pont-à-Celles). Pas moins de neuf voitures, stationnées côte à côte, ont été touchées à des degrés divers par le violent incendie. « Le foyer du brasier se situe au niveau d’une Land Rover, garée au milieu du parking géré par Infrabel, déclare Christian Marit, le chef de corps de la zone Brunau (les communes de Fleurus, de Pont-à-Celles et des Bons Villers). Le véhicule appartient à une dame domiciliée à Fosses-la-Ville. Elle venait de prendre le train pour Bruxelles quand les faits se sont produits. »

    Il rajoute : « Quand les pompiers de la zone Hainaut-Est sont arrivés sur les lieux, les flammes s’étaient déjà propagées à un autre véhicule, une Volvo V40 appartenant à un habitant de Marchienne-auPont. Rien d’étonnant : chaque matin, le parking est pris d’assaut par les navetteurs. Les véhicules sont donc extrêmement serrés, l’un contre l’autre. » Pour la Land Rover et la Volvo, les hommes du feu n’ont malheureusement rien pu faire. Ces deux véhicules ont été totalement détruits !

    PEINTURE DÉTÉRIORÉE Les sapeurs pompiers sont par contre parvenus à limiter la casse pour sept autres véhicules, stationnés à proximité du brasier. « On parle notamment d’une Ford Focus d’un Ransartois, d’une Mitsubishi d’un Pont-à-Cellois, d’une Nissan d’un Gerpinnois ou bien encore d’une Ford d’un Courcellois, détaille-t-il. Elles roulent encore… Par contre, elles ont été endommagées, à des degrés divers. Certaines ont été touchées par les flammes, d’autres ont été détériorées par l’important dégagement de chaleur. La peinture de certaines carrosseries a carrément fondu. Les réparations à effectuer seront plus ou moins conséquentes. »

    La police locale de la zone Brunau a ouvert une enquête afin de faire la lumière sur cet incendie. Elle a également fait appel au laboratoire de police technique et scientifique qui a effectué des analyses sur place. Et, selon le premier rapport, il s’agirait bel et bien d’un incendie intentionnel visant spécifiquement la Land Rover. Qui en veut à la propriétaire ? Les enquêteurs tentent d’obtenir une réponse.

    Article d'E.V dans la Nouvelle Gazette du 1 septembre 2016