fournisseur

  • Electrabel perd encore des plumes : 1 client sur 4 choisit un petit fournisseur

    Où s’arrêtera la longue agonie d’Electrabel ?

    Chaque trimestre, l’opérateur historique qui fournissait, il y a encore quelques années, la majorité des ménages wallons, perd des plumes. Car pour faire des économies, nombreux sont les ménages qui se tournent désormais vers les petits fournisseurs…

    Est-ce un effet de la crise économique qui foudroie depuis plusieurs années l’Europe et la Wallonie ? Toujours est-il qu’en matière d’économies, le Wallon regarde souvent sa facture d’électricité.
    Ainsi, les derniers chiffres publiés il y a quelques semaines par la Commission wallonne pour l’Energie, la Cwape, le régulateur wallon, montrent que les Wallons délaissent de plus en plus les opérateurs historiques pour des fournisseurs alternatifs proposant, assez souvent, des prix attractifs.
    Pour rappel, en 2007, le marché wallon de l’électricité a été libéralisé.
    À l’époque, le gestionnaire de votre réseau de distribution vous a automatiquement désigné un fournisseur par défaut, qui était alors dans la majorité des cas Electrabel, Luminus ou Essent. Deux ans plus tard, en 2009, Electrabel fournissait toujours 58,9 % des ménages wallons et SPE (devenu depuis EDF-Luminus) 25,3 % des ménages wallons. Les plus petits fournisseurs ne se partagaient alors que 15 % du marché.
    En analysant les derniers chiffres de la Cwape, on remarque qu’aujourd’hui, tout a bien changé. Si l’on se concentre sur les clients actifs, à savoir ceux qui ont changé de contrat depuis la libéralisation, on remarque qu’Electrabel n’a conquis qu’un ménage wallon sur deux. Si l’on ajoute à ce nombre les clients dits « passifs » pour avoir une vue d’ensemble du marché wallon, on constate qu’Electrabel ne fournit plus de courant que dans 50,6 % (- 0,1% depuis le dernier trimestre 2013) des ménages wallons. EDF Luminus, second fournisseur, n’a plus que 24,1% (- 0,3 %) des ménages.
    C’est du côté des petits fournisseurs que les clients semblent se tourner. Lampiris fournit 11,4% (+ 0,5 %) des Wallons, ENI 5,6% (+ 0,3 %), Essent 4,1% (-0,3 %) et Eneco 1,1 % (+0,1 %).
    Notons, que 2% des consommateurs wallons s’approvisionnent directement auprès de leur gestionnaire de réseau. Il s’agit notamment des personnes qui bénéficient du tarif social. Enfin 1,1 % des consommateurs ont choisi les contrats proposés par les plus petits fournisseurs aux tarifs parfois très intéressants.

    CHANGER C’EST FACILE
    Rappelons qu’il est désormais devenu très simple de changer de fournisseur de gaz et d’électricité et qu’il est assez utile de comparer si l’on veut faire de solides économies chaque année.
    Vous avez le droit à tout moment de changer, que votre contrat avec votre fournisseur soit à durée déterminée ou indéterminée, en respectant un délai de préavis d’un mois. Dans ce cas, le fournisseur ne pourra vous demander aucune indemnité de rupture, même si vous clôturez votre contrat avant la date prévue

     

    energies.JPG 

    pour agrandir cliquer sur imag