ferroviaire

  • Sécurité, la SNCB et la TBL1+ ou TBL1++

    TBL1+.jpgSécurité, la SNCB et la TBL1+ ou TBL1++ 

    La SNCB-NMBS communique que pour fin 2013, tout son parc d’engin sera «équipé de la TBL1+ ou ++ » . 

    Mais qu’en est-il des locomotives appartenant, à d’autres entreprises ferroviaires ?

    De par la libération du trafic marchandise et, des trains d’interpénétrations voyageurs, un certain nombre d’engins étrangers circulent sur le réseau Infrabel.

    Il est à noter que ces entreprises ne possèdent pas, ce système de répétition (et donc d’arrêt automatique) des signaux !

    Quid des dépassements des signaux, par ces entreprises ?

    Au niveau SNCB, ce TBL1 + ou ++ permet l’arrêt automatique des trains, en cas de franchissement irrégulier d’un signal, imposant l’arrêt. Il y a donc un gain indéniable sur la sécurité, mais à grande vitesse (max 160 km/h) il faut parfois 800m pour immobiliser un convoi. Puisque la balise qui provoque l’arrêt se situe à +/- 300 m en amont du signal, le bénéfice sera bien évidement de 300m.

    Il est donc manifeste que pour les 500m qui restent, il faut espérer qu’il n’y a rien devant !

    En finalité, ce système est certes une avancée, très efficace à basse vitesse, mais avec des imperfections. Il serait aussi important, d’obliger l’ensemble des sociétés qui circulent sur Infrabel, d’équiper leurs engins.

    Les principaux acteurs de la conduite espèrent que le système européen « ETCS » soit installé au plus vite….

    VDP Johnny