faux

  • Ne vous laissez pas piéger par de faux e-mails de Colruyt promettent une carte-cadeau, c'est une arnaque!

    Photo d’illustration.

    Des clients ont signalé avoir reçu des e-mails de la part de Colruyt, prétendant qu’ils pouvaient gagner une carte-cadeau Colruyt.

    Ces e-mails ne proviennent en aucun cas de Colruyt ; il s’agit d’une action frauduleuse.

    Si vous recevez ce genre d’e-mail, nous vous recommandons de le supprimer immédiatement et de ne pas cliquer sur les liens.

    Vous pouvez également introduire une plainte auprès du SPF Économie.

  • A la une de la Nouvelle Gazette du 27 juillet 2017: La chasse aux faux taxis est ouverte page 9

    pont-à-celles,sudinfo,vandeplas,johnny,une,charleroi,sudpresse,nouvelle,gazette,2017,

  • Luttre: Un vol par ruse à 56.000 euros!

    Résultat de recherche d'images pour "vol a la ruse"

    Le modus operandi est éculé mais il fonctionne toujours! Lundi vers 15h10, un faux agent des eaux s’est présenté chez un habitant de la rue du Commerce à Luttre. Il a demandé à examiner les compteurs. Il était évidemment suivi de deux faux policiers, soi-disant à la recherche d’un voleur.

    Ils ont exhibé des objets volés à leur victime en lui demandant d’ouvrir son coffre afin de vérifier que rien n’y manquait. La victime s’est malheureusement exécutée et une enveloppe contenant 56.000 euros lui a été dérobée...

    Info de la Nouvelle Gazette du 28 juin 2017

  • Pont-à-Celles: Un faux agent des eaux et plusieurs faux policiers

    Les vols par ruse sont en hausse dans le Tournaisis

    Un couple de personnes âgées de 86 ans et 84 ans ont été victimes d’un vol par ruse, ce mardi matin. La sonnette a retenti vers 9h, ce mardi, à la maison de la rue du Marais à Pont-à-Celles. Un agent des eaux était devant la porte et a demandé pour aller vérifier sous le filet d’eau. Les deux personnes l’ont alors amené dans la cuisine pour qu’il puisse s’exécuter. L’individu était vêtu d’une veste bleue et avait du matériel sur lui.

    C’est alors qu’un faux agent de police, habillé en bleu et portant un écusson, est entré en scène. Il a demandé à l’agent des eaux de quitter la maison car il s’agissait d’un voleur, une ruse bien entendu ! 

    Le policier a demandé aux malheureuses victimes de vérifier si des objets avaient été volés. Une technique pour s’assurer de trouver les valeurs cachées. Entre-temps, deux autres personnes, aussi habillées en policier, sont arrivées. En tout, ils étaient au nombre de quatre. Ils ont finalement quitté les lieux en emportant des bijoux et de l’argent

    La police de la zone Brunau a compté 6 faits de la sorte sur la zone durant l’année 2016 mais rappelle qu’il faut être vigilant et demander de présenter une carte.

    Nouvelle Gazette du 16 mars 2017

  • A la une de la Nouvelle Gazette du 2 Avril 2016

    pont-à-celles,une,nouvelle,gazette,charleroi,vandeplas,johnny

  • Info P.L.P Estaimpuis (qui est aussi valable pour Pont-à-Celles) : Attention aux faux billets de 20 euros qui circulent

    La pharmacie d'Herseaux prévient que des faux billets de 20 euros circulent.

    Méfiance donc et en particulier pour les commerçants. Si vous sentez l'arnaque, prenez un maximum d'infos sur les auteurs et leur véhicule . Composer le 101 immédiatement.

    P.S: Tenez toujours sous la main un billet de 20 euros pour comparer en cas de doute.

    Comment reconnaitre un faux billet ICI

  • A la une de votre Nouvelle Gazette du 26 octobre 2015

    pont-à-celles,une,nouvelle,gazette,charleroi,vandeplas,johnny

  • A la une de votre Nouvelle Gazette du 11 juillet 2015

    pont-à-celles,une,nouvelle,gazette,charleroi

  • Info sécurité P.L.P (Estaimpuis) : Comment reconnaître un faux billet de banque

     

     pont-à-celles,une,nouvelle,gazette,charleroi,50,euro,faux,billet

    En 2014, la Banque nationale belge a retiré 32.559 billets contrefaits de la circulation, soit une diminution de 17 % par rapport à 2013 (39.167 faux billets détectés). Mais c’est beaucoup plus qu’en 2012 (22.433 billets interceptés) et, surtout, c’est le contraire de ce qui se passe au niveau européen : 838.000 faux billets ont été découverts dans la zone euro l’an dernier, soit 25 % de plus qu’en 2013. Pour une raison simple : les billets sont de mieux en mieux falsifiés !

    Le plus copié est celui de 20 euros (60 % des faux billets saisis en Europe et 43 % en Belgique), suivi de celui de 50 euros (respectivement 26 et 42 %), selon la BCE. Pour combattre le phénomène, la Banque nationale imprime des billets plus difficiles à imiter. Après les coupures de 5 et 10 euros, le nouveau billet de 20 euros dit « Europa », qui vient d’être dévoilé, est doté de signes de sécurité encore plus performants que son prédécesseur.

    Comment se prémunir ?

    Si vous êtes commerçant, le mieux est d’investir dans un appareil de détection. Vous trouverez sur le site de la BCEla liste des appareils disponibles et le score obtenu par chacun aux tests réalisés par la banque. Les crayons de contrôle et lampes UV se révèlent inefficaces. Pour info : les commerçants ne sont pas tenus d’accepter une grosse coupure si le montant à payer représente moins de 50% de sa valeur. Par exemple, si vous devez payer 100 euros, le commerçant peut refuser d’accepter un billet de 500 euros (mais pas de 200 euros).

    Pour éviter de se retrouver avec des faux billets, l’observation reste la meilleure parade. Les vrais billets de banque peuvent être facilement reconnus grâce à la méthode du « toucher-regarder-incliner », décrite sur le site de la BCE.

     

    • Le papier : les billets de banque ne sont pas imprimés sur du papier normal mais sur du coton. En les touchant, vous ressentez une sorte de « grésillement ». Ils ont une structure plus solide.

     

    • Le relief : certains chiffres et lettres (ceux qui donnent la valeur du billet) sont un peu plus épais que le papier. Vous les sentez naturellement sur le billet.

     

    • Le filigrane : sur les billets européens, il est muni de parties plus légères et sombres.

     

    • Le demi chiffre : dans le coin supérieur se trouve le chiffre de la valeur du billet. Mais il lui manque des parties qui sont de l’autre côté. Placez le billet devant une source de lumière et vous verrez le chiffre en entier.

     

    • Le fil de sécurité : situé au milieu du billet, il le parcourt sur toute la largeur en arborant plusieurs fois le mot euro.

     

    • L’hologramme : ce bout d’aluminium brillant change d’image selon l’inclinaison du billet.

     

    • La couleur : sur les billets de plus de 20 euros, un des nombres donnant la valeur du billet change de couleur, de mauve à vert olive ou brun.

     

    • La fenêtre-portrait : le nouveau billet de 20 euros intègre une innovation technologique dans l’hologramme. Face à la lumière, cette fenêtre devient transparente et laisse apparaître un portrait de la princesse Europe, figure de la mythologie grecque. Ce portrait est alors visible sur les deux faces du billet.

     

    Source: beobank.be

  • Info utile: Sachez reconnaître un faux billet de banque

    pont-à-celles,une,nouvelle,gazette,charleroi,50,euro,faux,billet

    En 2014, la Banque nationale belge a retiré 32.559 billets contrefaits de la circulation, soit une diminution de 17 % par rapport à 2013 (39.167 faux billets détectés). Mais c’est beaucoup plus qu’en 2012 (22.433 billets interceptés) et, surtout, c’est le contraire de ce qui se passe au niveau européen : 838.000 faux billets ont été découverts dans la zone euro l’an dernier, soit 25 % de plus qu’en 2013. Pour une raison simple : les billets sont de mieux en mieux falsifiés !

    Le plus copié est celui de 20 euros (60 % des faux billets saisis en Europe et 43 % en Belgique), suivi de celui de 50 euros (respectivement 26 et 42 %), selon la BCE. Pour combattre le phénomène, la Banque nationale imprime des billets plus difficiles à imiter. Après les coupures de 5 et 10 euros, le nouveau billet de 20 euros dit « Europa », qui vient d’être dévoilé, est doté de signes de sécurité encore plus performants que son prédécesseur.

    Comment se prémunir ?

    Si vous êtes commerçant, le mieux est d’investir dans un appareil de détection. Vous trouverez sur le site de la BCEla liste des appareils disponibles et le score obtenu par chacun aux tests réalisés par la banque. Les crayons de contrôle et lampes UV se révèlent inefficaces. Pour info : les commerçants ne sont pas tenus d’accepter une grosse coupure si le montant à payer représente moins de 50% de sa valeur. Par exemple, si vous devez payer 100 euros, le commerçant peut refuser d’accepter un billet de 500 euros (mais pas de 200 euros).

    Pour éviter de se retrouver avec des faux billets, l’observation reste la meilleure parade. Les vrais billets de banque peuvent être facilement reconnus grâce à la méthode du « toucher-regarder-incliner », décrite sur le site de la BCE.

    • Le papier : les billets de banque ne sont pas imprimés sur du papier normal mais sur du coton. En les touchant, vous ressentez une sorte de « grésillement ». Ils ont une structure plus solide.
    • Le relief : certains chiffres et lettres (ceux qui donnent la valeur du billet) sont un peu plus épais que le papier. Vous les sentez naturellement sur le billet.
    • Le filigrane : sur les billets européens, il est muni de parties plus légères et sombres.
    • Le demi chiffre : dans le coin supérieur se trouve le chiffre de la valeur du billet. Mais il lui manque des parties qui sont de l’autre côté. Placez le billet devant une source de lumière et vous verrez le chiffre en entier.
    • Le fil de sécurité : situé au milieu du billet, il le parcourt sur toute la largeur en arborant plusieurs fois le mot euro.
    • L’hologramme : ce bout d’aluminium brillant change d’image selon l’inclinaison du billet.
    • La couleur : sur les billets de plus de 20 euros, un des nombres donnant la valeur du billet change de couleur, de mauve à vert olive ou brun.
    • La fenêtre-portrait : le nouveau billet de 20 euros intègre une innovation technologique dans l’hologramme. Face à la lumière, cette fenêtre devient transparente et laisse apparaître un portrait de la princesse Europe, figure de la mythologie grecque. Ce portrait est alors visible sur les deux faces du billet.

    Source: beobank.be