estaimpuis

  • La PLP dans l'entité d'Estaimpuis !

    pont-à-celles,PLP,estaimpuis

    Est-ce un bien ou un mal..la question est posée? Néanmoins, là ou il y a un PLP, cela, fonctionne et , les citoyens sont contents.. Ici en copie des sms reçu par les citoyens inscrits à la PLP du quartier.

    pont-à-celles,plp,estaimpuis

     

  • SECURITE- Conseils de la PLP Estaimpuis (blog Estampuis) : Mesures de précaution dans votre habitation

     

    voleur dans maison.jpg

    Lorsque vous prenez possession d’un nouvel appartement ou d’une maison, pensez à changer les serrures.

    Equipez votre porte d’un système de fermeture fiable, d’un viseur optique, d’un entrebâilleur.

    Installez des équipements adaptés et agréés (volets, grilles, éclairage automatique intérieur/extérieur, alarmes ou protection électronique...). Demandez conseils à un professionnel.

    N’inscrivez pas vos nom et adresse sur votre trousseau de clés.

    Si vous avez perdu vos clés et que l’on peut identifier votre adresse, changez immédiatement vos serrures.

    Ne laissez pas vos clés sous le paillasson, dans la boîte à lettres, dans le pot de fleurs… Confiez-les plutôt à une personne de confiance.

    La suite sur le blog de mon collègue d'Estaimpuis ICI

  • Estaimpuis: dès le premier septembre, les voisins vont veiller grâce au PLP. Et pouquoi pas dans nos quartier ?

     

    panneau veille.jpg

    Le Partenariat Local de Prévention d’Estaimpuis sera lancé le premier septembre prochain. D’abord pour une phase test de six mois dans le centre d’Estaimpuis. Après, ce premier PLP pourrait être prolongé et même imité dans d’autres quartiers de l’entité.

    Nous vous l’annoncions il y a quelques semaines, un Partenariat Local de Prévention (PLP) verra le jour à Estaimpuis dès le premier septembre. Ce PLP est né de la demande d’habitants de la rue du Saclet. Inquiets de voir des vols commis dans la rue, ils voulaient agir. En collaboration avec la police du Val de l’Escaut et l’administration communale, l’idée d’un PLP est venue sur la table. « C’est une collaboration entre les citoyens d’un quartier bien déterminé avec la police et les autorités communales », explique le commissaire Daniel Gorloo en charge de ce PLP. Le quartier déterminé est donc celui d’Estaimpuis centre où une recrudescence de vol a été observée. Sont concernées : les rues du Saclet, du Pont Tunnel, des Résistants, du Moulin Masure, du Stade, du Château, J. Lefebvre, de l’Eglise, Delcroix, de la Bouteillerie, Boulevard des Déportés et la Grand-Place

    La suite sur le blog de mon collègue d'Estaimpuis: ICI

  • Rien ne se passe à Pont-à-Celles, alors qu' Estaimpuis lance sa P.L.P pour lutter contre les vols, le Brabant lance lui un concours pour lutter contre le même fléau

     

    voleur1.jpgEn Brabant wallon, les vols dans les habitations sont un véritable fléau. Afin de lutter contre ces méfaits, la Province a décidé de lancer un concours visant à réaliser un logo pour son nouveau plan d’actions. L’objectif? Sensibiliser un maximum la population brabançonne wallonne pour mettre un holà à ce fléau! Le gagnant repartira avec la coquette somme de 250 euros.

    Les chiffres parlent d’eux-mêmes: peu importe où l’on se trouve en Brabant wallon, les vols dans les habitations sont en hausse ces dernières années. « C’est un problème sur lequel la Province doit s’attarder », clame Marie-José Laloy, Gouverneure du Brabant wallon. « Certes, nous ne sommes pas les seuls à être touchés par ces faits… D’après nos informations, il s’agit principalement de bandes itinérantes. C’est un phénomène qui inquiète et que nous voulons éradiquer. »

    Et pour ce faire, la Province a décidé de mettre sur pied un petit concours qui a pour but d’imaginer le logo de ce futur plan d’actions de lutte contre les cambriolages. « Avec ce concours, nous souhaitons contribuer à sensibiliser le citoyen du Brabant wallon à la problématique sécuritaire des vols qualifiés en habitation. Nous souhaitons également impliquer les citoyens dans la lutte contre le phénomène en leur proposant de participer à un concours. Enfin, ce qui est primordial, c’est de créer une identité visuelle qui devrait, à terme, être reconnue par les citoyens et par les acteurs du plan d’actions. Un peu à l’image des campagnes BOB », continue Gérard Piron, officier de liaison de la Gouverneure du Brabant wallon.

    Concrètement, on vous demande d’imaginer un logo qui pourrait servir d’identité visuelle pour le prochain plan d’actions de la Province. Si vous êtes le lauréat, vous empocherez un joli chèque de 250 euros, mais également une belle reconnaissance. Et si ce concours a été mis sur pied, ce n’est pas par hasard non plus. Il fait part d’une triste réalité du terrain. « Les statistiques ne diminuent pas et c’est très préoccupant. En fait, le Brabant wallon est une terre qui attire les voleurs grâce à ses richesses. De plus, pour les candidats voleurs, c’est l’idéal de venir chez nous étant donné qu’en deux petites minutes seulement, ils se retrouvent près d’une autoroute. On attire le client et le Brabant wallon possède tout ce qu’il faut pour tenter les voleurs », embraye Marie-José Laloy.

    Pourtant, les différents acteurs de la sécurité travaillent main dans la main pour éradiquer ce fléau dans nos contrées. « La police commence à connaître le parcours de ces bandes qui est souvent le même. Malheureusement, auprès du citoyen, cela crée un sentiment d’insécurité, à juste titre. Et ces bandes organisées peuvent être comparées à de la criminalité dans le sens où elles font de la traite des êtres humains en utilisant des enfants et des femmes. Ce sont des crimes organisés », conclut la Gourverneure du Brabant wallon.

    Les candidats ont jusqu’au 10 septembre pour participer au concours soit via le formulaire, soit via Internet en envoyant votre réalisation à l’adresse suivante: logo.vol.bw@gmail.com

    source : article de Jérôme Brys sudinfo +

  • Solidarité entre blogueur: Fanny Callens et IESPP lancent l'opération "bouchons" pour financer l'achat d'un handybike pour Massimo

     

    bouchons.jpg

    Fanny Callens est infirmière au CTR et elle travaille au sein de l'IESPP en tant qu'enseignante. Dans le cadre de ses fonctions au sein du CTR elle rencontre des tas de personnes polyhandicapés (comateux, tétraplégique, paraplégique) et elle a été très touchée par la situation de l'un d'entre eux qui s'est retrouvé paraplégique du jour au lendemain, car pas été opéré dans les temps malheureusement.

     

    Elle a décidé d'essayer d'amener un peu d'aide et d’espoir à cette personne handicapée afin de lui permettre de refaire du sport par l’achat d’un handbike qu’elle voudrait financer, elle ne demande nullement de l'argent au départ, mais souhaite organiser une récolte de bouchons en plastique, il lui en faudrait 40 tonnes pour réunir la somme nécessaire à l’achat du handbike.

     

    La suite ICI sur le blog d'Estaimpuis

  • SOCIETE: CONSULTER LES PAGES FACEBOOK ANTI-CONTRÔLES RADARS: 100% LÉGAL

    18/06/2014

     

    Cela a fait l’effet d’une petite bombe, début de semaine, en France et, du coup, chez nous, beaucoup s’en inquiètent: une dizaine d’automobilistes sont poursuivis en justice pour avoir indiqué, sur une page Facebook, la présence de radars et des contrôles de police. Ce genre de page fait un tabac chez nous. Les membres des groupes comme «Bob de Liège» doivent-ils craindre des représailles? Réponse: ils ont encore quelques belles heures devant eux.

    anti radar.jpg

    C’est devenu un réflexe pour bon nombre d’automobilistes liégeois: avant de prendre la route, ils vont faire un tour sur des pages Facebook comme «Bob de Liège» ou «Police Contrôle Belgium» afin de savoir s’il y a des contrôles ou des radars présents sur leur itinéraire. Ces pages fonctionnent en fait sur le partage d’infos. Si un conducteur voit un flash, un dispositif de police ou encore un accident, il prévient directement les membres du groupe en postant un message ou une photo. Ces groupes sont alimentés continuellement et cartonnent auprès des internautes. «Bob de Liège», qui, comme son nom l’indique, couvre principalement la région liégeoise, compte 6.500 membres. «Police Contrôle Belgium», qui couvre un plus large territoire bien que les messages publiés soient en majorité «liégeois» en recense près de 30.000.

    La suite sur le blog d'Estaimpuis ICI

  • Appel de mon collègue d'Estaimpuis: Aidons Hélène Dejardin une dame au grand coeur

    Hélène Dejardin est une dame qui adore les animaux et ces derniers le lui rendent bien. J’ai choisi de mettre cette dame à l’honneur car plusieurs membres des réseaux sociaux la citaient en exemple dans le sauvetage des chiens roumains.

    Il y a quelques mois, Hélène ayant appris qu’un petit chien renversé par une voiture en Roumanie avait été jeté dans trou pour être récupéré par une association n’a pas hésité un instant pour introduire une demande d’adoption du petit « Pablo »

    pablo trou.jpg

    La suite sur le blog d'Estaimpuis  un clic ici (merci)

  • Estaimpuis : Depardieu fait un nouvel investissement dans l’entité il rachète le domaine de Bourgogne et plante des vignes.

     

    chateau depardieu.JPG

    Dés son arrivée dans l’entité Gérard Depardieu n’a jamais caché son intention de participer à la vie économique de la région et ses paroles ont été suivies d’actes avec les différentes sociétés et affaires qu’il a créées dans la région. GG est un véritable homme d’affaire et son dernier projet est une fois de plus incroyable comme l’homme lui-même et aura sans nul doute un impact financier intéressant pour la commune d’Estaimpuis. Daniel Senesael une fois de plus à flairé la bonne affaire pour amener des deniers à la commune et s’assurer d’un budget communal en équilibre.

     

    La suite sur le blog d'estaimpuis un clic ICI

  • Ouverture de la plus grande jardinerie d’Europe ! Située à Estaimpuis, Famiflora fait 23.000 m2 !

    famiflora estaimpuis 2.JPGNotre Collègue Eddy Vercleven d’Estaimpuis Sudinfo à publier uneddy vercleven.jpg article qui a trait à l’ouverture, ce 28 mars 2013, de la plus grande jardinerie d’Europe. Famiflora fait 23.000 m2 de surface !

    «C’est le rush, mais tout sera prêt à temps », a confié Véronique Desoignies, marketing manager chez Famiflora à notre collège blogueur. Malgré tout, Eddy Vercleven a pu réaliser en primeur le tour du propriétaire. Un propriétaire qui n’est pas peu fier de ce projet.

    famiflora estaimpuis.JPGL’article complet à découvrir ici :

    http://estaimpuis.blogs.sudinfo.be/archive/2014/03/06/est...

     
  • Voulez-vous gagnez 20 caddies d'une valeur de 250€ ?

    famiflora4.jpg

    A Estaimpuis, ouverture ce 22 mars de Famiflora la plus grande jardinerie d'Europe oui d' Europe !.

    Pour la suite de l'article, un clic sur le blog d'estaimpuis