errant

  • Pont-à-Celles, stérilisation des chats errants (décision du conseil communal)

    Résultat de recherche d'images pour "chat errant"

    S.P. n° 10 - ENVIRONNEMENT : Bien-être animal – Campagne de stérilisation des chats errants – Convention avec l’asbl « Les amis des animaux » – Approbation – Décision

    Le Conseil communal, en séance publique ;

    Vu le code de la démocratie locale et de la décentralisation notamment l’article L1122-30 ;

    Vu l’appel à projet lancé par le Ministre Wallon du Bien-être animal en date du 28 juin 2018 en vue de soutenir les campagnes de stérilisation des chats errants organisées par les communes en collaboration avec les associations de protection animale actives sur le territoire communal ;

    Considérant que le dossier de la commune devait être envoyé à la Région wallonne le 1er août 2018 au plus tard ; qu’il devait être accompagné de la convention signée avec l’opérateur ;

    Considérant que le soutien financier de la Région wallonne, équivalent à 50 % du budget affecté par la commune, permettrait, en complément de l’investissement communal, derépondre à cette problématique présente en divers endroits de la commune ;

    Considérant dès lors la décision du Collège communal du 23 août 2018 de répondrepositivement à l’appel à projet lancé par le Ministre du Bien-être animal et relatif à la stérilisation des chats errants ;

    Considérant la décision du Collège communal du 30 août 2018 décidant d’y consacrer un budget communal de 2.000 € ;

    Considérant néanmoins que l’adoption de la convention susmentionné, avec l’asbl « Les amis des animaux », rue Tienne à Coulons n°12 à Feluy, relève de la compétence du Conseil communal ;

    Pour ces motifs,
    Après en avoir délibéré,DECIDE, à l’unanimité :

    Article 1

    D’approuver, telle qu’annexée à la présente délibération, la convention conclue avec l’asbl« Les amis des animaux » de Feluy (Seneffe) afin de réaliser une campagne de stérilisation deschats errants jusqu’en mai 2019.

    Article 2

    De transmettre la présente délibération :

    • -  au service Cadre de vie ;

    • -  au Directeur financier.

       

      Source PONTACELLES.BE

    Pour accéder au PV, cliquez ici

  • Communiqué de presse: L'AFSCA met en garde contre la rage chez les chiens errants en provenance de Roumanie

    chien errants.png

    L'AFSCA a été informée d'un transport de chiens errants roumains qui serait en route vers la Belgique, plus spécifiquement vers Glabbeek en province de Brabant flamand.

    Vu les informations diffusées dans les médias selon lesquelles il s'agirait de chiens errants roumains, et vu l'absence à ce jour d'une notification des autorités roumaines concernant ce transport, les doutes quant à la conformité de ces chiens avec toutes les conditions en matière de rage sont légitimes.

    En Roumanie, la rage constitue encore un gros problème, tant chez les animaux urbains et domestiques que chez les animaux sauvages. En Roumanie, en 2013, plus de 400 cas (officiels) de rage ont été constatés.

    L'AFSCA souhaite attirer une nouvelle fois l'attention sur le grand danger pour les hommes et les animaux !!!

    Attention !!! Même des animaux vaccinés ayant été contaminés avant la vaccination peuvent encore représenter un risque pendant 6 mois pour l'homme et l'animal.

    Chiens, chats et furets qui sont importés sont soumis à certaines conditions sanitaires à l'importation et doivent en particulier avoir été vaccinés selon les règles. La plupart des cas de rage chez les chiens dans les pays voisins concernent des animaux illégalement importés de pays où la rage est très présente et où aucune obligation de vaccination n'est en vigueur (notamment au Maroc). Ces cas représentent un danger important pour les humains et les animaux au voisinage de l'animal contaminé.

    Dès l'apparition de symptômes, la rage est toujours mortelle chez l'homme et chez l'animal. Dans les 48 heures après l'infection, donc avant l'apparition des premiers symptômes, un traitement doit être instauré.

    L'Agence alimentaire prendra toujours, et donc y compris si nécessaire dans le cas présent, les mesures nécessaires pour empêcher une contamination de l'homme et de l'animal.

    Plus d’information : http://www.favv-afsca.fgov.be/voyager-animaux-compagnie/