enfant

  • Luttre, espace pour nos enfants...


    Vous cherchez un endroit où vos enfants peuvent se défouler à Luttre ? Ne cherchez plus, cette aire de jeux est située près de la place du Basket au coeur de Luttre.

  • KID’S DAY 2018 – UNE JOURNÉE SPÉCIALE POUR VOS ENFANTS !

     

    Le samedi 15 septembre 2018, l’Administration communale organisera le Kid’s Day, journée familiale et festive pour découvrir les associations/clubs qui proposent des activités pour enfants tout au long de l’année et/ou durant les vacances scolaire.

    Lors de cette journée gratuite, vous pourrez participer à diverses animations, démonstrations, jeux, rencontrer les associations locales (sportives, culturelles…), les mouvements de jeunesse…

    Si vous êtes une association locale organisant des activités pour enfants et que vous n’avez pas reçu d’invitation à participer (par courrier et/ou mail), n’hésitez pas à contacter coralie.sola@pontacelles.be | 071 84 90 42 afin de vous faire connaître !

    Le programme complet sera communiqué début septembre dans le bulletin communal, sur notre page Facebook Commune de Pont-à-Celles et sur www.pontacelles.be

     

    Infos pratiques :

    • Le samedi 15 septembre 2018 de 10h à 17h
    • A l’école du Centre | rue Célestin Freinet 16 à Pont-à-Celles

     Source pontacelles.be
  • Pont-à-Celles: PLAINE DE VACANCES COMMUNALE

    Plaine de vacances reconnue par l’ONE et est organisée durant les vacances de Printemps et durant les grandes vacances sur le territoire de Pont-à-Celles.

    Elle s’adresse aux enfants âgés de 2 ans et demi à 13 ans, domiciliés dans l’entité de Pont-à-Celles ou dont au moins un des parents ou tuteur légal y est domicilié.

    Elle s’adresse également aux enfants qui fréquentent une école présente sur le territoire de l’entité de Pont-à-Celles ainsi qu’aux enfants dont au moins un des parents travaille dans l’entité.

     

    Lieu où se déroule la plaine :

    Ecole du Centre, rue Célestin Freinet à Pont-à-Celles.

    Toutes les informations sur le site de la commune, cliquez ici

  • Que faire à Pont-à-Celles le lundi de la Pentecôte : Venez, vous oxygéner à Viesville !

    La météo pour le lundi de la pentecôte est annoncée clémente, « ni trop chaud, ni trop froid », et le risque d’averse est très faible.

    Temps idéal pour participer à ce 24ème jogging "Courir pour le plaisir", pour adulte ou pour enfant, il y en a pour tous les goûts.

    L’inscription n’est que de 5€ et de nombreux prix seront distribués.

    toutes les dames seront fleuries,
     
    - le 1er lot de tombola est une nuit pour deux personnes avec petits déjeuners et jacuzzi sur le site de l'Abbaye d'Aulne dans les bulles (Au bief du Moulin - "Thudi-Nids en bulles"),
     
    - le jogging adultes comprend une ou deux boucles identiques: dès lors, il est possible de courir en famille (par ex un adulte et un enfant pour le 1er tour, juste l'adulte pour le second tour),
     
    - petite restauration et dégustation de bières locales (La Tintia et la Radine).

    Lundi 21, rendez-vous à la salle polyvalente de Viesville, excellent jogging à tous.  

    Pont-à-Celles,sudinfo,johnny,vandeplas,nouvelle,gazette,charleroi,2018,mai,17

     

    Pont-à-Celles,sudinfo,johnny,vandeplas,nouvelle,gazette,charleroi,2018,mai,17

     

    thiméon,viesville,jogging,pentecôte,adulte,enfant,Pont-à-Celles,sudinfo,johnny,vandeplas,nouvelle,gazette,charleroi,2018,mai,17

  • Rappel de produit: l’ensemble des reblochons produits par la fromagerie Chabert retirés de la vente, après la contamination de plusieurs enfants

    Edition numérique des abonnés

    Les autorités sanitaires ont décidé de retirer de la vente et de rappeler l’ensemble des fromages reblochons entiers au lait cru fabriqués et commercialisés par la fromagerie Chabert, après la contamination d’enfants par la bactérie Escherichia coli, a-t-on appris lundi auprès des ministères concernés et de la fromagerie.

    L’ensemble des enseignes de distribution est concerné par cette procédure de retrait/rappel par « précaution », selon ces sources. Les reblochons fabriqués à Cruseilles (Haute-Savoie) sont notamment vendus sous marques : Chabert, Nos régions ont du talent (Leclerc), Reflet de France (Carrefour) et Itinéraire des Saveurs (Intermarché).

    A voir aussi 

    Six enfants hospitalisés après avoir mangé du reblochon contaminé

  • Luttre, participez à une bonne action!

    Pont-à-Celles,sudinfo,johnny,vandeplas,nouvelle,gazette,charleroi,2018, février,12,rose,omelette,lard,enfant,gai,logis,la,rose

  • Info santé: rappel d'aliments spécifique pour les enfants atteints de phénylcétonurie.

    Rappel d'aliments spécifique pour les enfants atteints de phénylcétonurie.
    Problématique : Possible présence de Salmonella Agona.

    Sur base de la communication de Lactalis France, REVOGAN a constaté que des produits issus de lots d’aliments pour bébés étaient susceptibles d’être contaminés par la Salmonella Agona. C’est pourquoi, en consultation avec l’AFSCA, il a été décidé de retirer immédiatement ces produits du marché et de procéder à un rappel auprès des consommateurs. Les consommateurs sont donc priés de ne plus consommer ces produits et de les ramener à la pharmacie, où ils seront remboursés.

    Description des risques :
    Les symptômes possibles d’une intoxication causée par la Salmonella Agona sont de la fièvre, des vomissements, des maux de tête, des crampes abdominales et la diarrhée et ce dans les 3 jours après l’ingestion. 


    Description du produit : 

    Taranis Nophenyl nourrissons boîte de 400g
    A consommer jusqu’au : 03/10/2018
                                                  21/02/2019
                                                  17/01/2019
    - Numéros de lot : 17C0013308
                                      L020181003
                                      L020190117
                                      L020190221

    Taranis Nophenyl enfant 1-8 ans 15 x 34g boîte de 15 sachets
    - A consommer jusqu’au : 29/11/2018
    - Numéro de lot : 17C0012851
    - Les deux produits ont été vendus dans les pharmacies du 1er juin 2017 à décembre 2017.


    Info pour les consommateurs
    - Que faire avec le produit : ne plus le consommer
    - Comment et où le ramener : en pharmacie
    - Remboursement : oui
    - Contact via mail pour les consommateurs : info@revogan.be
    - Contactez votre diététicien et/ou la pharmacie pour d’autres alternatives

    Nom et adresse du responsable
    Revogan NV
    Landegemstraat 1 
    9031 DRONGEN

  • Santé des enfants: Rappel de Corthouts NV

    pont-à-celles,sudinfo,vandeplas,johnny,2017,

    Rappel des biscuits pour jeunes enfants de la marque « Belkorn Biskids ».
    Problématique : Teneur élevée en acrylamide.


    Marque: Belkorn
    Nom: Biskids au jus de pomme concentré
    Poids : 150g
    Emballage : boite en carton
    Numéros de lot 171401
    Dates de durabilité Minimale (à consommer de préférence avant le): 03/04/2018

     

    Les biscuits pour enfants ont été vendus en Belgique par divers magasins de détail.

    Tous les points de vente ont été informés et les biscuits concernés ont été retirées des rayons. Il est demandé aux consommateurs ayant acheté ces biscuits (lot 171401) de ne plus les consommer et de les retourner à leur point de vente où ils leur seront remboursés. En cas de doute, vous recevez les informations nécessaires dans votre point de vente.

    L’acrylamide est un composé chimique qui se forme durant la cuisson à haute température et en milieu sec de produits d’origine végétale riche en sucres. L’ingestion d’acrylamide en quantités élevées est nocif pour la santé. 

     

    Contact:
    C.R.V. Corthouts NV 
    Industrieterrein 1 – 1A 
    3290 Diest 
    013/35 11 00 

    Source AFSCA

  • Pont-à-Celles, le CPAS cherche des accueillantes

    Résultat de recherche d'images pour "accueil d'enfant"

    Soucieux d’élargir son nombre de places destinées à l’accueil de la petite enfance, le CPAS est actuellement à la recherche de candidat(e)s accueillant(e)s d’enfants à domicile. 

    Contact : Madame V. Gilbert /CPAS, rue de la Liberté, 84 à Pont-à-Celles /071 84 93 00 / valerie.gilbert@cpas-pontacelles.be

  • Liberchies: Un tracteur a écrasé le vélo d’Eva

    pont-à-celles,sudinfo,vandeplas,johnny,2017,

    Sur la route comme dans les champs, il faut toujours rester vigilant ! Même lors des vacances scolaires, Eva, 10 ans, continue d’apprendre des leçons. La petite fille a eu une grosse frayeur, samedi dernier, lors d’une promenade familiale à vélo du côté de Liberchies. Heureusement, plus de peur que de mal…

    Les vêtements de la petite Eva portent encore les traces du tracteur qui l’a frôlée samedi dernier lors d’une balade familiale aux abords du château d’eau de Liberchies

    « Son grand-père était venu la chercher avec sa jumelle Inès pour une promenade dans les champs. Lorsqu’elles ont croisé un tracteur, les filles se sont mises sur le talus à côté du chemin de terre pour le laisser passer. Mais il a roulé sur la roue arrière du vélo de la petite et a été à deux doigts de toucher Eva », explique son père, Eric Tornieri. Ce dernier, bien connu dans la région pour être le correspondant qualifié du club de Montignies-surSambre, ne blâme pas vraiment le conducteur du tracteur, mais il lance un appel à la prudence.

    « Les filles roulent dans les champs pour éviter les voitures sur la route. Cet accident est un peu paradoxal puisqu’elles étaient dans les champs. Ce qui importe, c’est la sécurité des enfants. Le tracteur ne roulait vraiment pas vite, mais le conducteur a manqué d’attention. D’ailleurs, je ne suis même pas sûr qu’il se soit rendu compte qu’il avait écrasé le vélo. Je pense que c’est pour cela qu’il a continué son chemin. J’espère qu’il sera plus attentif la prochaine fois. Juste après son passage, les filles ont croisé un camion, et ce dernier s’est mis totalement sur le côté pour les laisser passer », raconte-t-il, précisant qu’il a beaucoup d’amis agriculteurs dans la région

    « C’est la période des moissons et les passages des tracteurs sont plus fréquents que d’habitude », précise-t-il.

    Pour Eva, plus de peur que de mal, même si la petite a été très choquée par cet accident. Mais son père est bien décidé à l’aider à surmonter ses peurs. « J’ai déjà été porter son vélo en réparation. Elle vient de passer une semaine en stage, mais ce dimanche, elle remontait déjà sur son vélo, histoire d’être rassurée au plus vite après cette mésaventure. »

    Article de FRANÇOIS DEHUT Nouvelle Gazette du 7 août 2017