economique;conseil

  • Pont-à-Celles: Motion sur le Parc d’Activités Economiques

     

     

     

    Conseil communal de Pont-à-Celles (19 mai 2014) Motion Parc d’Activités Economiques

     

    Vu la décision du Gouvernement wallon du 17 juillet 2008 visant à établir un programme de modifications planologiques en vue de disposer à terme d’une réserve de zones d’activités économiques

    Vu la décision unanime du Conseil d’administration de l’Intercommunale IGRETEC de proposer l’extension de la ZAE de Courcelles dans le cadre de cette réserve

    Vu la décision du Conseil communal de Pont-à-Celles de créer un comité d’accompagnement composé de représentants de tous les partis démocratiques

    Vu l’approbation le 7 mai 2013 par le comité d’accompagnement du dossier définitif relatif à ce projet

    Considérant que l’aménagement actuel des parcs d’activité économiques ne démontre pas une volonté de gestion parcimonieuse du sol

    Considérant qu’il existe aujourd’hui dans les parcs existant de la zone d’IGRETEC une réserve encore importante d’espaces à vendre, louer ou réaffecter

    Vu la nécessité d’assainir un certain nombre de friches susceptibles d’accueillir de nouvelles activités économiques tout en respectant le cadre de vie des riverains

    Considérant que le Gouvernement wallon entend favoriser les petites exploitations agricoles et familiales et que le secteur agricole devra à l'avenir être à même de répondre à des exigences de plus en plus fortes en matière de qualité de ses produits et de respect de l’’environnement

    Vu la décision de la commune de Courcelles de s’opposer au projet d’extension du Parc d’activités économiques existant

    Vu l’ensemble des réactions adressées à la commune au cours de l’enquête publique relative au Schéma de structure communal en suite de la mention dans ledit document de référence de la décision de la Région d’introduire une modification du plan de secteur en vue d’étendre le Parc d’activités économiques de Courcelles.

    Considérant que ces réactions visent à protéger le cadre de vie des habitants, à préserver le caractère rural de la commune et à favoriser une agriculture familiale et qu’il importe que la E42 continue à constituer la limite Nord d’urbanisation dense en vue de préserver le caractère rural qui marque le paysage au nord de celle-ci.

    Le Conseil communal décide :

    - de se prononcer contre le projet d’extension du Parc d’activités économiques de Courcelles-Pont-à-Celles,

    - de demander à IGRETEC d’établir un cadastre des friches industrielles qui pourraient être assainies pour permettre d’ accueillir de nouvelles activités économiques sans porter atteinte à la qualité de vie des riverains, d’évaluer avec la SPAQUE le coût de ces assainissements et les possibilités de les inscrire dans un calendrier prévisionnel.

    - de demander au Conseil d’administration d’IGRETEC de se prononcer rapidement sur ce projet et d’informer la commune de sa décision.