double étage

  • La SNCB lance un appel à candidature pour du matériel à double étage.

     

    desiro1.jpgLa SNCB a lancé une procédure pour la fourniture de nouveau matériel à double étage afin de faire face à la croissance du nombre de voyageurs.

     

    Les constructeurs intéressés sont invités à introduire leur candidature afin de participer à ce marché public. La valeur du contrat est estimée à 3 milliards d'euros.

    Il s'agit d'un contrat-cadre pour la fourniture de trains à double étage (permettant notamment un mode d'exploitation de type automotrice) pour la période 2017-2025. Au total, ce contrat fournira pas moins de 145 000 sièges.

    En termes de matériel à double étage, la SNCB dispose déjà d'une flotte de voitures M6 et M5 (il s'agit de matériel tracté par des locomotives, totalisant près de 630 voitures). Le nouvel équipement permettra d'augmenter le nombre de places assises pour les voyageurs et de donner également une marge supplémentaire à la jonction Nord-Sud qui est actuellement saturée.

    Cette procédure s'inscrit dans le cadre du plan d'investissement pluriannuel de la SNCB pour la période 2013-2025 et permettra le rajeunissement de la flotte de la SNCB, ainsi que la simplification de la composition de ses trains. Ces nouvelles rames doivent en partie remplacer l'ancien matériel roulant, mettre à disposition de la clientèle des places assises supplémentaires et être compatibles avec le matériel existant. Pour la SNCB, cette livraison a également pour objectif qu'en 2023 l'ensemble de la flotte soit équipé du système de sécurité ETCS.

    Cette nouvelle commande pourrait être le plus important investissement jamais passé par la SNCB pour du nouveau matériel roulant. En comparaison, la commande des 305 rames Desiro représentait un montant de 1,4 milliards d'euros.