douane

  • Fraudeurs attention ..... : De plus en plus de contrôles douaniers concernant le diesel rouge!

    
Les douaniers ouvrent l’œil et les réservoirs.

    Avec un prix moitié moins cher, des conducteurs sont tentés de rouler au mazout de chauffage plutôt qu’au diesel. Mais gare à l’amende…

    Du 1er janvier au 31 août 2017, 812 conducteurs ont été verbalisés par les douanes car ils roulaient au diesel rouge. Le nombre d’infractions n’était que de 458 pour la même période, soit une hausse de 78 % selon les chiffres communiqués par le SPF Finances. En fait, on a déjà dépassé le nombre total de verbalisations pour 2016 (655). Ce carburant est en réalité du mazout de chauffage. Pour éviter ce genre de fraude, on y ajoute un additif rouge.

    Ce colorant laisse toujours une trace dans le réservoir longtemps après avoir fait le plein.

    Jean-Patrick (prénom d’emprunt) s’est livré à cette pratique pendant cinq ans. «  Comme je devais faire des travaux à la maison, j’avais acheté un gros pick-up qui consommait beaucoup. Pour faire le plein, je remplissais des bidons depuis ma citerne dans la cave en siphonnant le carburant avec un tuyau. Je partais même en vacances à l’étranger avec le rouge  », se souvient l’ancien fraudeur. N’ayant plus besoin de transporter de matériaux, il a pris une voiture moins gourmande. «  J’ai encore un peu roulé au rouge pour éliminer ma réserve. Puis je suis revenu au diesel normal. Un peu plus tard, j’ai été contrôlé. Ils n’ont rien vu. Le résidu devait être trop faible  », se réjouit Jean-Patrick. 

    L’amende est de 500 euros pour une quantité de carburant inférieure à 100 litres, de 750 euros entre 100 et 300 l. et de 1.250 euros pour plus de 300 l.  », précise Francis Adyns, porte-parole du SPF Finances. 

    Source: SUDINFO

  • Info emploi : Le service des douanes à la recherche de 25 nouveaux collaborateurs

    L’Administration générale des Douanes et Accises est à la recherche de nouveaux agents. Elle entend ainsi organiser ses activités de surveillance, de contrôle et de recherches selon le concept de surveillance stratifiée, ce qui implique que les différents contrôles (stopper – contrôler – imposer et percevoir) qui devront être exécutés à différents endroits et à différents moments doivent se succéder au moyen d’une prestation de service en continu.

    Vous êtes francophone, détenteur d’un diplôme d’enseignement supérieur de type court (formation de base d’un cycle, p.ex. : graduat, bachelier professionnalisant) de plein exercice ou de promotion sociale,

    - ou d’un diplôme de candidat/bachelier de transition délivré après un cycle d’au moins deux années d’études

    - ou vous êtes détenteur de certificats attestant la réussite des deux premières années d’études de l’Ecole royale militaire

    - ou vous êtes diplômé de l’enseignement maritime de cycle supérieur ou de l’enseignement artistique ou technique supérieur du 3e, 2e ou 1er degré de plein exercice

    - ou encore vous avez un diplôme de géomètre expert immobilier, de géomètre des mines ou diplôme d’ingénieur technicien.

    Un des 25 postes à pourvoir est peut-être pour vous. Aucune expérience n’est exigée. Vous recevrez la formation nécessaire en fonction de vos prérequis.

    Renseignements complémentaires sur selor.be

  • Contrôles renforcés: Un conducteur averti...

     

     

     

    17/07/2014

    Depuis quelques mois, les douaniers disposent d’un moyen de contrôle redoutable : le scanner mobile ANPR. Grâce à ce scanner, ces fonctionnaires sont capables d’identifier dans le trafic les conducteurs qui ne sont pas en ordre d’assurance, qui sont en défaut de taxe de circulation ou de contrôle technique et même ceux qui collectionnent les amendes impayées. Dans la pratique, ce scanner enregistre tous les véhicules circulant autour de lui et compare leur plaque d’immatriculation avec une base de données. Si le véhicule est en infraction, un voyant s'allume et la douane procède à l'interception.

    Plus d'informations ? un clic ICI