donnée

  • Attention: des arnaqueurs volent des données bancaires sur le site 2ememain.be en utilisant une fausse lettre DHL

    De faux acheteurs tentent de subtiliser les données bancaires de vendeurs sur le site 2ememain.be comme le rapportent nos confrères de RTL-TVI.

    Bernadette, une habitante d’Andenne, a mis en vente deux fauteuils sur le site 2ememain.be. Rapidement, un acheteur se montre intéressé et propose même plus que le montant demandé.

    Bernadette reçoit alors un e-mail provenant d’une fausse adresse DHL lui indiquant qu’elle devait assurer le colis en donnant ses données personnelles. Ne se méfiant pas, elle livre ses données bancaires. 1.200 euros sont alors débités de son compte. Les fraudeurs ont de plus créé un faux profil avec les données de Bernadette. Cette dernière a porté plainte.

    source : sudpresse

  • Pas d’accès au dossier médical pour les mutuelles...

    Résultat de recherche d'images pour "donnée médicale"

    Il y a quelques jours, une députée wallonne avait des craintes sur la protection des données médicales des patients wallons affiliés au réseau santé wallon.

    L’Absym (Association belge des syndicats médicaux) nous demande de préciser que, contrairement à ce que nous avions laissé entendre, les mutuelles n’ont pas accès à ces dossiers médicaux.

    Ils ne sont accessibles qu’aux prestataires de soins.

    «La mutualité, qui doit jouer son rôle d’assureur pour ses membres n’a aucun lien thérapeutique avec les patients», dit l’Absym. En effet.

    Ajoutons que les patients affiliés au réseau doivent donner leur accord pour que leurs données médicales soient partagées entre prestataires de soins (médecins, hôpitaux).

     

     

  • Journée mondiale de la protection des données


    Journée mondiale de la protection des données

    C'est une journée d'origine anglo-saxonne (data privacy day) et, suivant les traductions, on la retrouve tantôt sous le vocable "Journée mondiale des données à caractère personnel" ou encore "journée mondiale de la vie privée"... ce qui ne recouvre pas exactement la même chose !

    La difficulté vient du fait que la notion de la protection de la vie privée n'a pas du tout le même sens dans le monde anglo-saxon que dans le monde latin, ce qui n'est d'ailleurs pas sans poser des problèmes juridiques ardus quand on songe aux habitudes de sociétés américaines comme Google pour qui la transparence est la règle et la notion d'oubli inexistante !

    L'Europe avant les USA

    C'est le Conseil de l’Europe qui a, le premier, proclamé une journée européenne de la protection des données à caractère personnel. Elle existe depuis 2007.

    Les américains ont suivi de peu et c'est en 2009 que s'est célébrée la première journée nord américaine.

    La convention de Strasbourg

    L'initiative de cette journée est à rechercher dans la ligne de la "Convention pour la protection des personnes à l'égard du traitement automatisé des données à caractère personnel", élaborée par le Conseil de l’Europe. Ouverte à la signature des états depuis le 28 janvier 1981 elle est devenue une référence dans le monde entier. Malheureusement, seulement 44 états l'ont ratifiée...

    Un site à visiter : www.les-infostrateges.com

    Source: journée mondial