de launoy

  • Coup de gueule de votre blogueur...

     pont-à-celles,vandeplas,étang,de launoy

     

    Ce jeudi matin le soleil étant au rendez-vous, je me décide d'aller en vélo aux étangs de Launoy à Pont-à-Celles. Ne connaissant pas l'adresse je suis le balisage, rien à dire c'est très bien renseigné, les derniers 300 m se font sur un chemin de terre, mais sans mal. 

    Aux abords du site, une barrière (non verrouillée) empêche  les voitures de passer, je laisse mon vélo sur place (par contre lui, est cadenassé) et je m'engage dans le sentier. 

    Après 300 mètres, 5 ou 6 accrochages avec des ronces, quelques piqûres d'ortie, la végétation locale étant trop abondante j'ai du rebroussé chemin. Impossible d'atteindre le site, et n'ayant rien d'un Indiana Jones, il était inutile de continuer sans une machette. Et c'est donc bredouille que je fus contraint, d'abandonner ma visite du site.

    pont-à-celles,vandeplas,étang,de launoy

     

    Ayant vu des photos de notre ami le photographe Jean-Marie Vandermueren,  je suis convaincu que l'endroit doit être joli, mais il faut un petit effort des responsables pour entretenir l'endroit ! 

     

    Info suivante: source http://www.pontacelles.be/

    • L'étang de Launoy à Pont-à-Celles : étang, zone humide et bois.
    La zone de 10 Ha constituant le refuge naturel de l’étang de Launoy a été achetée en 1996 par la commune à un particulier. Depuis, la gestion en a été confiée à l’asbl NATAGORA par l’entremise d’un comité de gestion constitué de bénévoles locaux en collaboration avec le département Nature et Forêts du Service Public de Wallonie. Les scouts de Pont-à-Celles participent également à des activités de gestion. Un dimanche par mois, le comité vous invite à les y rejoindre pour participer à ces activités de gestion et découvrir les richesses de ce site en leur compagnie (voir agenda dans le bulletin communal et sur le site internet communal)
    Le grand avantage du site est d’être constitué de zones humides (étang, marais, petits rus) qui sont des réservoirs importants de biodiversité.
    La végétation y est principalement constituée de peupliers, aulnes, mélèzes, bouleaux et saules. En ce qui concerne la faune, il est possible d’y rencontrer des bernaches du Canada, foulques, canards colvert, hérons, chouettes, grenouilles, tritons, faisans, lièvres,…
    L’objectif du Comité de gestion est d’ouvrir et d’aménager la zone dans un but éducatif pour les groupes encadrés (scolaires ou autres), ainsi que pour les particuliers, tout en y préservant les zones de refuge naturel. 
    Dans le cadre de cette préservation, la pêche et la chasse y sont interdites et nos amis les chiens ne sont pas les bienvenus. 
    L’agent local du DNF assure la surveillance régulière du site.

     

            
     Photo prise par Virginie Boudart