coyote

  • Bientôt en vacances en France ? WAZE ET COYOTE DEVRONT SE TAIRE

    Flâner sur la route des vacances en faisant confiance à vos applications d’aide à la conduite, ce sera bientôt fini en France.

    Résultat de recherche d'images pour "waze"

    En effet, nos voisins ont mis en place un décret qui devrait être d’application à la mi-juillet. Surnommé « Harry Potter », par allusion à la cape d’invisibilité du jeune sorcier, ce décret permettra aux forces de police d’obliger Waze et Coyote à filtrer certaines alertes. Notamment celles qui préviennent d’un contrôle policier. Cela ne concerne que les contrôles anti-criminalité et les tests d’alcoolémie et de drogues. Ce n’est donc qu’une partie des alertes qui sont ciblées et pas sur l’entièreté du territoire. Harry Potter n’est pas nouveau. « Le ministre de l’Intérieur voulait qu’on l’aide en cas d’alerte terroriste afin de prévenir un maximum de monde. On a suggéré de faire comme nous l’avions fait en Belgique. Lors des attentats de Bruxelles, dix minutes après la première attaque nous avions coupé toutes les alertes », explique le directeur de Coyote. Le ministère de l’Intérieur français avait alors embrayé et lancé des discussions avec les fournisseurs de services connectés sur la problématique des contrôles policiers. « Les automobilistes pourront toujours signaler la présence des forces de l’ordre sur leur avertisseur, mais l’information ne sera pas répercutée aux autres conducteurs », précise Emmanuel Barbe, le délégué interministériel à la sécurité, à nos collègues du Parisien.

    PAS POUR TOUT DE SUITE

    Si le système de filtrage devrait être mis en place à mi-juillet, ce n’est pourtant pas encore certain du tout. « En tant qu’entreprise citoyenne, nous sommes à l’origine de cette proposition et respecterons ce qui sera décidé. Maintenant, il reste encore de nombreuses étapes techniques et juridiques avant que ce décret ne soit publié et appliqué », précise Coyote. Il n’est donc pas certain du tout que les vacanciers belges soient concernés par ce décret déjà cet été. Le processus pourrait encore prendre plusieurs mois. Dans le doute, mieux vaut de toute façon, lever le pied et respecter scrupuleusement les limitations de vitesse, en France, comme en Belgique. 

    source : article de FANNY JACQUES sudpresse

  • A la une de votre Nouvelle Gazette du 4 septembre 2015

    pont-à-celles,sudinfo,sudpresse,johnny,vandeplas