coup

  • Un mariage dégénère et s’achève sur deux coups de feu à Thiméon: l’ex-compagnon de la mariée entendu

    La fête se passait jusque-là sans anicroche.

    Un jeune couple, Raphaël, 24 ans, et Cindy, 32 ans, s’est uni ce samedi, à Thiméon. Une soirée qui s’est achevée sur deux coups de feu, heureusement tirés à l’aide d’un pistolet d’alarme, sans que personne ne soit blessé. L’auteur des coups de feu, identifié, est toujours recherché par la police.

    Un mariage célébré dans la région de Thiméon (Pont-à-Celles) s’est terminé sur un fait divers plutôt étonnant, avec deux coups de feu tirés par un énergumène, vers le jeune marié. Le pistolet utilisé était une arme d’alarme et n’a blessé personne.

    L’auteur des coups de feu est toujours en fuite, mais a pu être identifié par les enquêteurs de la zone de police Brunau. Les faits remontent à la nuit de samedi à dimanche. Un jeune couple, Raphaël, âgé de 24 ans, et Cindy, 32 ans, se sont unis devant leurs familles respectives.

    Toutes les informations dans la Nouvelle Gazette (numérique): cliquez ici

  • Viesville: coups de couteau

    pont-à-celles,sudinfo,vandeplas,johnny,

    Dimanche vers midi, une dispute a éclaté entre deux individus, rue Arthur Dubois, pour une raison inconnue. Les deux hommes en sont venus aux mains et ont échangé des coups.

    Ce n’est qu’après le départ de l’un que l’autre a constaté qu’il saignait abondamment et qu’il avait une plaie ouverte au thorax : il ne s’était pas rendu compte que son adversaire était en possession d’un couteau et l’avait frappé.

    Le parquet a mis le dossier à l’instruction du chef de tentative de meurtre.

  • Marre des coups de téléphone intempestifs? Voici comment s'en débarrasser…

     

    telephone2.jpg

    En soirée, tôt le matin, le week-end, vous vous faites harceler par téléphone pour acheter des meubles, une batterie de casseroles ou du vin. Vous en avez marre ? Un nouveau service est entré en service : « ne m’appelez plus .be ». Et visiblement, c’est un succès !

    Les call-center qui appellent à tout moment pour vous faire acheter un tas de choses doont vous n’avez pas besoin vous enquiquinent ? Un nouveau service, qui a remplacé Robinson qui n’était pas vraiment efficace, a vu le jour en mars 2013. Contrairement à « Robinson » qui ne fonctionnait que pour les entreprises, « ne m’appelez plus » est plus contraignant. Toutes les sociétés qui font de la vente par téléphone seront obligées de consulter la liste des personnes inscrites. Et ne pourront pas les appeler. Si vous êtes inscrits et que vous êtes appelés quand même, vous pourrez porter plainte auprès du SPF économie. On relève toutefois encore deux inconvénients principaux au système : on ne peut s’inscrire qu’en ligne et l’inscription n’est valable que pour 2 ans. Inscription sur « ne m’appelez plus.be ».

    De mars à août 2013, le site www.ne-m-appelez-plus.be a déjà enregistré quelque 151.774 personnes. Un beau succès...

  • Pont-à-Celles: des policiers essuient des coups de feu lors d'une tentative de vol

     

    Rédaction en ligne

    Une patrouille de police de la zone Brunau a été confrontée à trois malfrats qui tentaient visiblement de s’introduire dans l’agence Fortis de Pont-à-Celles, durant la nuit de dimanche à lundi. Les auteurs ont ouvert le feu en direction des inspecteurs qui ont riposté. Deux projectiles ont atteint leur combi.

    Une fusillade a éclaté entre des policiers et des malfrats qui tentaient de pénétrer dans une banque de Pont-à-Celles, indique le parquet de Charleroi. Vers 2 heures du matin, une patrouille de la zone Brunau a été avisée d’agissements suspects par des riverains de l’agence Fortis de la place communale.

    Suite de l'article sur sudinfo.be

  • Tentative d'assassinat sur un policier à Frasnes-lez-Gosselies

    Rédaction en ligne

    Un homme a ouvert le feu après s’être présenté chez un policier d’une zone bruxelloise qui habite Frasnes-lez-Gosselies (Les Bons Villers) samedi soir. L’inspecteur a eu le réflexe de refermer la porte et n’a pas été atteint.

    Arnaud de Cremer

    Un policier habitant Frasnes-lez-Gosselies a fait l’objet d’une tentative d’assassinat, samedi soir, a indiqué dimanche le parquet de Charleroi. Un homme s’est présenté à son domicile et a frappé à sa porte. Lorsque l’inspecteur lui a ouvert, le visiteur lui a demandé son nom, avant de sortir une arme à feu et tirer dans sa direction. La victime a toutefois pu fermer la porte à temps et éviter le coup de feu. L’auteur, qui n’est pour l’instant pas identifié, a pris la fuite. Avisé des faits, le parquet a mis l’affaire à l’instruction du chef de tentative d’assassinat à charge de X entre les mains de la juge Martine Michel. L’enquête a été confiée à la police judiciaire fédérale.

  • Encore une intervention réussie en hélicoptère: des coups de feu à Dampremy

    Les forces de l’ordre sont intervenues vendredi dans un camp gitan de Dampremy à la suite de coups de feu. L’intervention a provoqué une échauffourée qui a pu être maîtrisée, notamment par l’intervention d’un hélicoptère. Le même soir, l’équipe aérienne a permis l’interception de jeunes qui tiraient à la carabine à plombs sur des véhicules en mouvement à Brye (Fleurus).

    
Les caravanes se sont installées ici voici une semaine. Elles doivent quitter les lieux ce dimanche.

    Thierry Portier

    Les caravanes se sont installées ici voici une semaine. Elles doivent quitter les lieux ce dimanche.

    La police locale de Châtelet-Aiseau-Farciennes a mené une opération de sécurisation sur ses trois communes, vendredi soir, indique-t-elle dans un communiqué. Au total, une vingtaine de policiers locaux, aidés par le corps d’intervention et l’hélicoptère de la police fédérale ont contrôlé une trentaine de personnes et 21 véhicules. Au cours de cette opération, des équipes ont été redirigées sur deux autres zones en raison d’incidents. Le premier s’est produit dans un camp gitan établi dans la ruelle Sainte-Barbe à Dampremy (Charleroi) où des coups de feu ont été tirés. Une échauffourée est survenue à la suite de l’intervention massive des forces de l’ordre qui sont parvenues à ramener le calme. Le même soir, l’hélicoptère a été redirigé vers la rue Philippebourg à Brye (Fleurus) en vue de localiser une bande de jeunes qui tirait à la carabine à plomb sur des véhicules circulant sur la nationale entre Baisy-Thy et Sombreffe. Ces derniers ont été interceptés et ramenés au poste pour audition.

  • Luttre à son club de pêche : Luttre compétition.

    peter o'toole.jpg Le club de « Luttre compétition » est un club de pêche au coup. Celui-ci a vu le jour il y a 3 ans, grâce à une dynamique insufflée par son président Dominique Lambert, membre des internationaux belges de pêche.

    Cette communauté accueille des sportifs issus de tous les milieux, que ce soit pour le loisir, que pour la compétition. Ceci, afin de partager leur passion et connaissance de la pêche.

    Chaque année, ils organisent différents concours, où tous sont les bienvenus, pour tenter de gagner un prix ou simplement pour être entre amis, et ce au plein air.

    Pour cette saison 2014, ils sont 4 pêcheurs de compétition assez expérimentés et décidés à lancer cette équipe au plus au niveau pour représenter Luttre, dans les championnats nationaux. Ce sont des challenges auxquels ils ont déjà tous les quatre participer, voire même gagner pour certains, toutefois pour d’autre club.

    Ils sont motivés et ne cachent pas leur objectif, un podium pour leur team. « Un rêve peut-être accessible » une place significative au Championnat du monde.

     

    Le lien vers le blog Luttre compétition

     

    D’où vient le terme, la pêche au coup ?

    Cette technique tient son nom du choix d'un emplacement (un coup) afin d'y attirer le poisson grâce à un amorçage ! Sous ce terme sont reprises plusieurs techniques : la pêche à la canne proprement dite, la pêche à l’anglaise, la pêche à la bolognaise et la pêche à la plombée. Ces techniques diffèrent tant d’un point de vue du matériel employé que du poisson recherché. (Source : maison wallonne de la pêche)

    Pour les réunions, local de l'étang des trieux des bois à luttre rue Picolome 50, Luttre

     

    photo_758999_11124039_2013122909189113.jpg

    photo_758999_11124075_2013122917085994.jpg