cinéma

  • Si vous avez envie de soutenir un projet cinématographique dans la région de Charleroi….

    Présentation détaillée du projet

     

    The Black Country’s Vibes n’est pas un simple rendez-vous musical : il s’agit de la découverte d’un groupe et, par la même occasion, de la ville de Charleroi. 

    Pendant une journée, un artiste guidé par Lola Destercq visitera la ville à la recherche d'un lieu de prestation unique en son genre. Des lieux connus et inconnus du grand public qui, d’une manière ou d’une autre, ont joué et jouent encore un rôle dans l’histoire culturelle du Pays noir. Cet artiste commencera par une prestation au Rockerill et se mettra ensuite à la recherche d'un lieu caractéristique de la ville pour sa deuxième prestation d'un genre nouveau. 

    Le tournage des différentes visites de nos artistes à Charleroi se déroulera pendant toute la semaine du 17 avril 2017 dans des lieux tels que l'Eden, le Palais des Beaux-Arts ou encore le Musée de la photographie. 

    Les différentes prestations musicales s'enregistreront pendant la semaine du 22 mai 2017 toujours à Charleroi et en commençant par le célèbre Rockerill bien entendu !

  • A la une de la Nouvelle Gazette de Charleroi du 31 janvier 2017

    pont-à-celles,sudinfo,vandeplas,johnny,une,charleroi,sudpresse,nouvelle,gazette

  • A la une de la Nouvelle Gazette de Charleroi du 17 décembre 2016: Décembre, mois critique pour les cambriolages

    pont-à-celles,sudinfo,vandeplas,johnny,une,charleroi,sudpresse,nouvelle,gazette

  • Journée mondiale du cinéma d'animation

    Journée mondiale du cinéma d'animation

    La journée du 28 octobre est dédiée au cinéma d’animation depuis bientôt 10 ans, depuis 2002 très exactement. Près de 40 pays la célèbrent aujourd'hui.

    La date a été choisie en mémoire de Emile Reynaud, l’un des pionniers du dessin animé, qui projetait, le 28 octobre 1892, le permier film animé à Paris.

    C'est au musée Grévin, clin d’œil de l'histoire, qu'a eu lieu cet événément, devant un public enthousiaste admirant des pantomimes devenues lumineuses...

    Pour briller en société, vous pourrez toujours raconter que l'appareil qui a servi à projeter ce premier film a été inventé par Emile Reynaud lui-même et s'appellait "Praxinoscope-théâtre".

    Menfin... aurait dit un autre inventeur célèbre !

    Un site à visiter : www.afca.asso.fr

     

    SOURCE/ journee-mondiale.com

  • le 21 octobre 1984 décédait "L'homme qui aimait les femmes"

    Biographie de François TRUFFAUT

    La biographie de François Truffaut se confond très tôt avec sa filmographie, avec ses films : sans être à strictement parler autobiographiques, ses films, au moins un certain nombre (Les Quatre Cents Coups et la série des "Aventures d'Antoine Doinel"), s'inspirent d'événements vécus ou d'obsessions très personnelles, et, surtout, François Truffaut se consacre entièrement, presque exclusivement, au cinéma. Tout commence avec la naissance, avec le secret de la naissance. On sait que François Truffaut est né le 6 février 1932 à Paris, et qu'il est officiellement le fils de Roland Truffaut, architecte-décorateur, et de Jeanine de Montferrand, secrétaire à L'Illustration. Ce que François Truffaut n'a appris que tardivement, c'est que Roland Truffaut n'était pas son véritable père. De cela, il ne parlera pas publiquement, mais les traces subsistent. Il a raconté que sa mère ne le supportait pas, qu'il devait se faire oublier, rester sur une chaise à lire, qu'il n'avait le droit ni de jouer, ni de faire du bruit. Souvent confié à ses grands-mères, c'est d'elles qu'il tient le goût, pour ne pas dire la passion, de la lecture. Un véritable refuge pour un enfant "pas aimé ou ignoré", n'ayant que de rares mais très fidèles amis.

    La lecture est un refuge, une passion qu'il conservera toute sa vie. Adulte, son appartement et son bureau seront remplis de livres, il gardera l'habitude d'en acheter beaucoup, en plusieurs exemplaires, pour pouvoir les envoyer ou les offrir à des amis. Il se passionnera également pour l'édition, consacrant autant de temps à son livre d'entretiens avec Alfred Hitchcock qu'à un de ses films, rédigeant de nombreuses préfaces, se faisant l'éditeur, par exemple, des oeuvres de son père spirituel, André Bazin. 

    Le cinéma devient vite aussi important, sinon plus, que la lecture, une "évasion encore plus forte". Le premier souvenir de cinéma de François Truffaut remonte au début de l'Occupation, quand le cinéma était "devenu un refuge, et pas seulement au sens figuré". Dès l'âge de huit ans, le futur cinéaste de La Nuit américaine commence à fréquanter les salles obscures, d'abord avec ses parents, puis seul, et même en cachette. Ses souvenirs d'école buissonière seront liés au cinéma. Les Quatre Cent Coups donnent une assez bonne idée de ce qu'a pu être l'adolescence de Truffaut, avec une très mauvaise scolarité et de rares amis : ceux qui partageaient ses fugues et ses goûts pour les films réputés artistiques ou difficiles.

     

    SOURCE : http://www.jesuismort.com/

     

     

  • Le 28 août, l'ASBL "GEMINIACUM" propose une toile gratuite en plein air

     

    Une toile sous les étoiles

    Dans le cadre du projet « Passeurs d’images », coordonné par le Ciné Le Parc, l’asbl Pays de Geminiacum propose, à nouveau en 2014, une séance de cinéma en plein air aux habitants des communes de Pont-à-Celles et Les Bons Villers, le Jeudi 28 août à 22h place du Centenaire à 6238 Luttre

    Big Fish

    Capturer.JPG

     

    de Tim Burton | avec Ewan McGregor, Albert Finney, Jessica Lange | Comédie dramatique | Etats-Unis | Sortie : 2004 | Durée : 2h05

     

    Synopsis : L'histoire à la fois drôle et poignante d'Edward Bloom, un père débordant d'imagination, et de son fils William. Ce dernier retourne au domicile familial après l'avoir quitté longtemps auparavant, pour être au chevet de son père, atteint d'un cancer. Il souhaite mieux le connaître et découvrir ses secrets avant qu'il ne soit trop tard. L'aventure débutera lorsque William tentera de discerner le vrai du faux dans les propos de son père mourant.

    prix cinéma.JPG

  • Ce soir l'ASBL "GEMINIACUM" propose une toile gratuite en plein air

     

    Une toile sous les étoiles

     

    Dans le cadre du projet « Passeurs d’images », coordonné par le Ciné Le Parc, l’asbl Pays de Geminiacum propose, à nouveau en 2014, une séance de cinéma en plein air aux habitants des communes de Pont-à-Celles et Les Bons Villers, le 21 août prochain.

     

    Capturer.JPG

     

     

     

    Le Fabuleux Destin d’Amélie Poulain Jeudi 21 août à 22h

    Complexe sportif Rue JB Loriaux 3A 6210 Frasnes-lez-Gosselies

    de Jean-Pierre Jeunet | avec Audrey Tautou, Mathieu Kassovitz, Isabelle Nanty | Comédie | France | Sortie : 2001 | Durée : 2h00

    Synopsis : Amélie, une jeune serveuse dans un bar de Montmartre, passe son temps à observer les gens et à laisser son imagination divaguer. Elle s'est fixé un but : faire le bien de ceux qui l'entourent. Elle invente alors des stratagèmes pour intervenir incognito dans leur existence. Le chemin d'Amélie est jalonné de rencontres : Georgette, la buraliste hypocondriaque ; Lucien, le commis d'épicerie ; Madeleine Wallace, la concierge portée sur le porto et les chiens empaillés ; Raymond Dufayel alias "l'homme de verre", son voisin qui ne vit qu'à travers une reproduction d'un tableau de Renoir. Cette quête du bonheur amène Amélie à faire la connaissance de Nino Quincampoix, un étrange "prince charmant". Celui-ci partage son temps entre un train fantôme et un sex-shop, et cherche à identifier un inconnu dont la photo réapparaît sans cesse dans plusieurs cabines de Photomaton.

     

    prix cinéma.JPG

  • Le 28 août, l'ASBL "GEMINIACUM" propose une toile gratuite en plein air

     

     Une toile sous les étoiles

    Dans le cadre du projet « Passeurs d’images », coordonné par le Ciné Le Parc, l’asbl Pays de Geminiacum propose, à nouveau en 2014, une séance de cinéma en plein air aux habitants des communes de Pont-à-Celles et Les Bons Villers, le Jeudi 28 août à 22h place du Centenaire à 6238 Luttre

    Big Fish

    Capturer.JPG

     

    de Tim Burton | avec Ewan McGregor, Albert Finney, Jessica Lange | Comédie dramatique | Etats-Unis | Sortie : 2004 | Durée : 2h05

     

    Synopsis : L'histoire à la fois drôle et poignante d'Edward Bloom, un père débordant d'imagination, et de son fils William. Ce dernier retourne au domicile familial après l'avoir quitté longtemps auparavant, pour être au chevet de son père, atteint d'un cancer. Il souhaite mieux le connaître et découvrir ses secrets avant qu'il ne soit trop tard. L'aventure débutera lorsque William tentera de discerner le vrai du faux dans les propos de son père mourant.

    prix cinéma.JPG

  • 21 août, l'ASBL "GEMINIACUM" propose une toile gratuite en plein air

    Une toile sous les étoiles

     

     Dans le cadre du projet « Passeurs d’images », coordonné par le Ciné Le Parc, l’asbl Pays de Geminiacum propose, à nouveau en 2014, une séance de cinéma en plein air aux habitants des communes de Pont-à-Celles et Les Bons Villers, le 21 août prochain.

     

    Capturer.JPG

     

     

     

     Le Fabuleux Destin d’Amélie Poulain Jeudi 21 août à 22h

    Complexe sportif Rue JB Loriaux 3A 6210 Frasnes-lez-Gosselies

    de Jean-Pierre Jeunet | avec Audrey Tautou, Mathieu Kassovitz, Isabelle Nanty | Comédie | France | Sortie : 2001 | Durée : 2h00

    Synopsis : Amélie, une jeune serveuse dans un bar de Montmartre, passe son temps à observer les gens et à laisser son imagination divaguer. Elle s'est fixé un but : faire le bien de ceux qui l'entourent. Elle invente alors des stratagèmes pour intervenir incognito dans leur existence. Le chemin d'Amélie est jalonné de rencontres : Georgette, la buraliste hypocondriaque ; Lucien, le commis d'épicerie ; Madeleine Wallace, la concierge portée sur le porto et les chiens empaillés ; Raymond Dufayel alias "l'homme de verre", son voisin qui ne vit qu'à travers une reproduction d'un tableau de Renoir. Cette quête du bonheur amène Amélie à faire la connaissance de Nino Quincampoix, un étrange "prince charmant". Celui-ci partage son temps entre un train fantôme et un sex-shop, et cherche à identifier un inconnu dont la photo réapparaît sans cesse dans plusieurs cabines de Photomaton.

     

    prix cinéma.JPG

     

  • Il y a cent ans naissait Carlos Luis de Funès de Galarza , mieux connus sous son nom d’artiste « Louis de Funès »

    Louis-de-funes-350.jpgCarlos Luis de Funès de Galarza est plus connu sous le pseudonyme de Louis de Funès. Louis de Funès de son 1.64m est né le 31 juillet 1914 à Courbevoie bien qu'il appartienne à la noblesse de Séville ( son père était avocat, il devint par la suite un diamantaire ). Après ses études au lycée Condorcet de Paris. Louis de Funès doit en effet pendant de longues années se contenter de petits rôles, voire de n'effectuer que de la figuration, aussi bien au théâtre que sur le grand écran. A l'école, Louis de Funès était doué pour le… sport ! Il travailla jusqu'au début de la 2nde guerre mondiale comme dessinateur. Il ne participa pas au conflit qui éclata en 1939 car il fut déclaré inapte, c'était en réalité une erreur de dossier, puis fut engagé comme pianiste dans des boîtes de nuit, où il rencontre Eddy Barclay, pendant l'occupation allemande.

    Derrière son piano, il se trémoussait déjà : un personnage nerveux, grimaçant et gesticulant de tous les côtés était né. Sa première apparition sur les planches a d'ailleurs lieu dans le Paris occupé. A la Libération, il continue son bonhomme de chemin, écume les studios et les scènes, mais n'est appelé au mieux que pour des seconds personnages parmi lesquels le valet de chambre de "La vie d'un honnête homme" de Sacha Guitry 1952. En 1956, il obtient un début de reconnaissance dans "La Traversée de Paris" de Claude Autant-Lara en 1956 où il joue aux côtés de Jean Gabin et Bourvil..

    Source: jesuismort.com