ciné

  • Maison de la Laïcité de Pont-à-Celles: agenda de novembre 2018

    Pont-à-Celles,sudinfo,johnny,vandeplas,nouvelle,gazette,charleroi,2018,octobre,29

  • Ce mercredi 17 janvier 2018, ciné-débat à la Maison de la Laïcité (gratuit)

    Pont-à-Celles,sudinfo,johnny,vandeplas,nouvelle,gazette,charleroi,2018,janvier,16,ciné,débat,maison,laicité,film,

     

  • Pont-à-Celles & maison de la Laïcité: ciné-débat, entrée gratuite.

    pont-à-celles,sudinfo,sudpresse,vandeplas,johnny,2017,novembre,15,maison,laïcité,ciné,débat,film,

    SYNOPSIS ET DÉTAILS

    Alexandre Taillard de Worms est grand, magnifique, un homme plein de panache qui plait aux femmes et est accessoirement ministre des Affaires Étrangères du pays des Lumières : la France. Sa crinière argentée posée sur son corps d’athlète légèrement halé est partout, de la tribune des Nations Unies à New-York jusque dans la poudrière de l’Oubanga. Là, il y apostrophe les puissants et invoque les plus grands esprits afin de ramener la paix, calmer les nerveux de la gâchette et justifier son aura de futur prix Nobel de la paix cosmique. Alexandre Taillard de Vorms est un esprit puissant, guerroyant avec l’appui de la Sainte Trinité des concepts diplomatiques : légitimité, lucidité et efficacité. Il y pourfend les néoconservateurs américains, les russes corrompus et les chinois cupides. Le monde a beau ne pas mériter la grandeur d’âme de la France, son art se sent à l’étroit enfermé dans l’hexagone. Le jeune Arthur Vlaminck, jeune diplômé de l’ENA, est embauché en tant que chargé du “langage” au ministère des Affaires Étrangères. En clair, il doit écrire les discours du ministre ! Mais encore faut-il apprendre à composer avec la susceptibilité et l’entourage du prince, se faire une place entre le directeur de cabinet et les conseillers qui gravitent dans un Quai d’Orsay où le stress, l’ambition et les coups fourrés ne sont pas rares... Alors qu’il entrevoit le destin du monde, il est menacé par l’inertie des technocrates.

    Source: http://www.allocine.fr

    Entrée gratuite

  • Pont-à-Celles - Maison de la Laïcité "ciné débat de ce mercredi 21 juin 2017"

    Ciné débat "entrée gratuite !" 

    pont-à-celles,sudinfo,vandeplas,johnny,maison,laïcité,2017,21,juin,ciné,débat,film

  • Maison de la Laïcité ciné-débat du 17 mai 2017 "Margarita with a straw"

    pont-à-celles,sudinfo,vandeplas,johnny

    7, Rue de L'Eglise

    Acceuil: 14h00

    Prix: Gratuit

    Synopsis: 

    MARGARITA, WITH A STRAW est une ode à la liberté et à l’émancipation individuelle. Scénarisé et mis en scène par Shonali Bose et Nilesh Maniyar, le long-métrage indien a pour héroïne une jeune fille décidée à se battre pour son indépendance et à profiter de la vie en faisant exploser les barrières normatives et une certaine bienséance la réduisant à son handicap. Tendre et éclairant.

    Le premier mouvement du film tend à nous confronter au quotidien de Laila (Kalki Koechlin) dont nous découvrons le handicap. En fauteuil roulant et mal assurée dans ses mouvements, la jeune fille suit une scolarité normale et batifole avec l’un de ses camarades. L’arrivée d’un nouveau venu suscite une nouvelle passion tant Laila est fascinée par le jeune homme qui, comme elle, est féru de musique. Mais aussi superbes soient-elles, les paroles qu’elle écrit pour les compositions qu’il interprète peuvent-elles être l’outil de sa séduction ?

    Margarita with a straw

    Fort de transcender l’énergie de leur protagoniste, le duo de réalisateurs assoit sa normalité indépendamment des regards qui se posent sur elles. Des regards dont le caractère jugeant voire consensuel devient l’un des principaux enjeux dès lors qu’ils incarnent ce contre quoi Laila se bat.

    Encadrée par sa famille entre un père à l’humour aussi jovial que lourdaud et une mère des plus attentionnée – Laila est décidé à saisir l’opportunité qui lui est offerte d’aller étudier à New York. Un deuxième mouvement narratif s’opère alors, et l’émancipation peut enfin prendre place. Au cours de son parcours, Laila répond à la fougue de ses sentiments. Amoureuse de la vie, elle brûle d’aimer… et de se sentir aimée. Projette-t-elle quelque relation idyllique que l’amour la happe alors d’une manière inédite. Elle fait elle-même exploser les cloisons de toute normativité et aime indépendamment d’un genre ou d’un sexe. Un ultime mouvement s’ouvrira alors, conduisant Laila à s’affirmer pleinement.

    Alors que la frontalité de l’approche fait de nous les témoins de cette émancipation, la réalisation tend conjointement à exacerber le ressenti de Laila. Aussi c’est sans le moindre misérabilisme et avec beaucoup de pudeur que les gestes de Laila sont captés et deviennent les révélateurs de sa détermination.

    Source: ungrandmoment.be

  • Pont-à-Celles & Maison de La Laïcité: Ciné-débat d'avril 2017

    pont-à-celles,sudinfo,vandeplas,johnny,laïcité,film,

    Date: 19 avril 2017

    Heure: 14h00

    Prix: Gratuit

    SYNOPSIS:

    Eté 1984 - Alors que Margaret Thatcher est au pouvoir, le Syndicat National des Mineurs vote la grève. Lors de leur marche à Londres, un groupe d’activistes gay et lesbien décide de récolter de l’argent pour venir en aide aux familles des mineurs. Mais l’Union Nationale des Mineurs semble embarrassée de recevoir leur aide. Le groupe d’activistes ne se décourage pas. Après avoir repéré un village minier au fin fond du pays de Galles, ils embarquent à bord d'un minibus pour aller remettre l'argent aux ouvriers en mains propres. Ainsi débute l’histoire extraordinaire de deux communautés que tout oppose qui s’unissent pour défendre la même cause.

  • Pont-à-Celles: le 19 octobre, Ciné - débat à la Maison de la Laïcité

    pont-à-celles,sudinfo,vandeplas,johnny

    Quand ? Mercredi 19 octobre 2016, accueil à 14h00 et projection à 14h30.

    Où ? Maison de la Laïcité de Pont-à-Celles, rue de l’église 7 à 6230 Pont-à-Celles

    Entrée gratuite.


    Résumé : Dans un futur proche. Frank, gentleman cambrioleur à la mémoire fragile, vit en vieux solitaire grincheux jusqu'au jour où son fils lui impose un nouveau colocataire : un robot! Chargé de s'occuper de lui, celui-ci va bouleverser la vie du vieil ours. Frank va nouer une vraie relation avec son robot jusqu'à mettre au point un braquage des plus inattendus. Robot & Frank : le tandem le plus improbable de l'année.

    pont-à-celles,sudinfo,vandeplas,johnny,ciné,débat,maison,laïcité

  • Pont-à-Celles, maison de la Laïcité: ciné-débat sur le film "le grand retournement"

    pont-à-celles,une,nouvelle,gazette,charleroi,vandeplas,johnny

    A vos agendas, ce mercredi 16/03/2016 la Maison de la Laïcité de Pont-à-Celles  vous propose le film: "le grand retournement" dans le cadre de son ciné-débat.

    Synopsis :C’est la crise, la bourse dégringole, les banques sont au bord de la faillite, le crédit est mort, l’économie se meurt… Pour sauver leurs mises les banquiers font appel à l’État.

    L’État haï est soudain le sauveur ! Les citoyens paieront pour que le système perdure, que les riches restent riches, les pauvres pauvres.

    Adapté de la pièce de Frédéric Lordon cette histoire aujourd’hui se raconte en alexandrins classiques. C’est tragique comme du Racine, comique comme du Molière…

    Quelques acteurs de renom: 

    Jacques Weber Edouard Baer Franck De La Personne

     

    prix: Gratuit