charbon

  • Alerte santé: le masque au charbon, un vrai danger !

    Pont-à-Celles,sudinfo,johnny,vandeplas,nouvelle,gazette,charleroi,2018, février,8,masque,charbon,danger

    C’est la nouvelle tendance beauté des adolescents. Depuis deux ans, les masques au charbon se vendent sous toutes les formes et à tous les prix. Ces produits proviennent de Chine et la traçabilité de leur contenu est impossible.

    En France, aux Pays-Bas, en Italie et en Angleterre, de nombreuses associations s’inquiètent de leurs dangers et tirent la sonnette d’alarme pour mettre un terme à cette pratique. Des dermatologues et esthéticiennes belges rejoignent maintenant le mouvement

    « De plus en plus de jeunes s’appliquent sur le visage un mélange à base de charbon végétal et de colle liquide dans le but de nettoyer leur peau et retirer leurs points noirs », explique Nathalie, éthicienne.

    DE MULTIPLES MALADIES

    « Le souci, c’est que ce geste est extrêmement mauvais pour la peau pour de multiples raisons. La majorité de ces produits ne sont pas conformes aux normes européennes. On ne peut savoir ce qu’ils contiennent vraiment. La colle peut ainsi contenir des solvants et des matériaux irritants très mauvais pour la peau. Leur inhalation peut aussi provoquer des lésions des voies respiratoires, du foie et même des reins. » Mais, le danger le plus important n’est pas là. « Les masques au charbon arrachent la première couche de la peau et enlèvent une partie de la surface protectrice. S’ils sont appliqués régulièrement, ils enlèvent la première barrière cutanée. Cela permet à la pollution, la poussière, les acariens… de passer dans la peau. Ils sont alors en contact avec les cellules immunitaires du corps donnant par exemple de l’urticaire, de l’eczéma et autres maladies. Parfois, ça apparaît ailleurs que là où a été posé le masque. »

    Article d'ALISON VLT dans la Nouvelle Gazette du 8 février 2018