chapelle

  • Thiméon: ce dimanche 23 juillet " Marche de la Madeleine et passage a la tère al Danse."

    La 637e marche est avant tout une tradition familiale, transmise de génération en génération.

    pont-à-celles,sudinfo,vandeplas,johnny,2017,23,juillet,thiméon,tour,madeleine,chapelle,el,terre,al,danse,marche

    Le Tour de la Madeleine de Jumet est une procession religieuse considérée Patrimoine reconnu par l'UNESCO ! À découvrir le dimanche 23 juillet 2017 à Jumet.

    Déroulement de la Marche

    Chaque année, le dimanche le plus proche du 22 juillet, fête de sainte Marie-Madeleine, 2000 marcheurs et pèlerins, ainsi que 150 cavaliers, accompagnés de 50 fanfares et batteries, partent de la chapelle de Heigne à Jumet pour un périple de 22 kilomètres à travers les communes avoisinantes.Moment fort de la marche le tère al Danse. Retrouvez l'information complète.

    La légende de Sainte Marie Madeleine

    La légende conte qu'en 1380, une épidémie de peste ravagea la région n'épargnant personne, pas même la châtelaine du Heigne.Les habitants du hameau organisèrent une procession pour demander au ciel sa guérison.Alors qu'ils traversaient un champ de Thiméon, un cavalier annonçât la guérison de la châtelaine et la disparition miraculeuse de la maladie.A l'annonce de cette bonne nouvelle les pèlerins se mirent à danser, remplis de joie ! Depuis lors, la prairie, témoin de cette liesse populaire, porte le nom de " Tère al Danse ".

    Origine

    D'origine religieuse issue du Moyen-Âge puis fortement marquées par l'époque napoléonienne, les Marches Folkloriques ne cesseront d'évoluer au cours du XXème siècle pour aboutir aux Marches qui se perpétuent de nos jours.

    Source: http://walloniebelgiquetourisme.be

    Itinéraire et horaire du Tour de la Madeleine

    (Horaire de la première société) 

    Messe des pèlerins, chapelle de Heigne, 4h00

    Départ de la chapelle de Heigne, 4h 45

    Départ du Tour, place Francq, 5h00

    Roux (église), 5h25

    Place de Courcelles, 6h15 – Arrêt  –  Départ : 6h55

    Ferme de la Posterie,

    Viesville, rue des Grands Sarts,

    Thiméon,

    Bois des Manants, 8h 25 –  Arrêt  –  Départ 9h05

    Têre al danse, 9h35

    Gosselies, faubourg de Bruxelles, 10h25

    Jumet, place Saint Ghislain, 11h45 – Arrêt – Départ : 11h55

    Rentrée solennelle à Heigne (passage devant la tribune d’honneur), 12h30

    Fin du Tour à la chapelle de Heigne.

    Source:madeleine.be

  • CHAPELLE-LEZ-HERLAIMONT, Élodie, un talent sur pointes

    elodie.JPG

    Élodie, prodige à 9 ans, elle exécute les variations du répertoire de la danse classique

     La jeune élève de l’école chapelloise « Danse ta vie », sera la plus jeune Européenne de sa catégorie à participer au grand concours international Youth America Grand Prix à New York.

    FRAPPÉE PAR LA MALADIE À 2 ANS ET DEMI, ÉLODIE NE MARCHAIT PLUS !

     Elle a le corps frêle d’une jeune fille de neuf ans, un visage d’ange. Un trait de rouge gentiment posé sur les lèvres et un chignon parfait complètent le tutu ajusté et les chaussons blancs. Panoplie de la parfaite danseuse qu’Elodie Lefebvre entend bien devenir lorsqu’elle sera grande. Car, sous cet aspect enfantin se cache un véritable talent.

    Élodie danse depuis l’âge de 3 ans et demi à l’école de danse classique « Danse ta vie », située à Chapelle-lez-Herlaimont. Récemment, elle a participé à Bruxelles aux présélections d’un grand concours international, le Youth America Grand Prix (YAGP). Elle a terminé sixième de sa catégorie (précompétitive), parmi 120 candidats et sera la plus jeune Européenne à participer à la finale, qui aura lieu à New-York, du 1er au 20 avril 2014.

     Mais le défi ne fait pas peur à Élodie, dont les parents Bruno et Christelle encadrent fébrile fébrilement la croissance. « Élodie a vécu un gros souci de santé à l’âge de 2 ans et demi. Un micro-organisme costaud, un mycoplasme, qui lui attaquait le système nerveux.

     Du jour au lendemain elle n’a plus marché, était dyslexique. Elle a failli mourir. La rééducation a duré une année au cours de laquelle elle a dû réapprendre à marcher. Elle s’est surpassée. » La danse se révèle une manière de retrouver une musculature adaptée. Ce que les parents n’avaient pas prévu, c’est que la nécessité deviendrait passion.D’une heure par semaine, elle passe à deux heures puis une à deux heures chaque jour.

     La suite de l'article, sur votre Nouvelle gazette papier