champ

  • 30 septembre 2018, une première à Pont-à-Celles: organisation d’un trail

    Pont-à-Celles,sudinfo,johnny,vandeplas,nouvelle,gazette,charleroi,2018,mai,27,30,septembre,trail,course,pied,bois,champ,viesville,luttre

    Un trail, c’est quoi ?

    Il s’agit d’une épreuve de course à pied qui se déroule principalement dans les bois (80%) et sur sentiers et c'est une première pour notre entité. (NB, il est aussi possible d'effectuer le parcours sans courir ou en marche rapide, cartes, vidéo, en fin d'article).

    Le public visé va du sportif confirmé au débutant. La diversification des parcours permet de cibler toute catégorie de coureur. Leur difficulté́ n’étant pas énorme, ils peuvent convenir à tous. Les enfants sont également les bienvenus sur le petit parcours (ou même sur les autres).

    Le départ sera donné de la place des résistants de Viesville (à 10H00 de la salle polyvalente). Il y aura 3 parcours différents et donc 3 départs différés probablement espacés de 30 minutes chacun. Un mini-parcours sera proposé aux plus petits avec un trail de 800 à 1500 m.

    Installations :

    • la salle polyvalente de Viesville sera utilisée comme point central. Elle permettra d’y installer le guichet administratif, une consigne pour les sacs, un bar et un stand de petite restauration. Elle offre l’avantage d’avoir 2 vestiaires équipés de toilettes et de 6 douches chacun. Un parking est également disponible.
    • Il s’agit d’une salle communale qui répond aux différentes normes des pompiers pour accueillir des manifestations impliquant plusieurs centaines de personnes.

    Ravitaillements :

    • un ravitaillement sera proposé à l’arrivée (commune des 3 parcours) et un autre sera prévu sur les parcours des 15 et 23 km.
    • Il sera situé aux environs du 10 kilomètre. Les coureurs y trouveront de quoi remplir leurs bidons, gourdes ou autres avec de l’eau. Il y aura également de quoi se restaurer avec des bananes, des fruits secs, des biscuits, ...
    • Á l’arrivée, il y aura un bar-restaurant, jeux pour enfants,…

    Cette organisation est soutenue par l’ADEPS, et en fonction du succès, une partie des bénéfices sera redistribuée à une ou plusieurs associations locales.

    Prix : celui n’est pas encore défini, il tournera entre 5 et 10 euros, gratuit pour les enfants en dessous de 12 ans.

    Préinscription en ligne à partir du 1ejuin 2018, un T-shirt aux couleurs du trail sera distribué gratuitement le jour de la course, uniquement aux préinscrit.

    pont-à-celles,sudinfo,johnny,vandeplas,nouvelle,gazette,charleroi,2018,mai,27,30,septembre,trail,course,pied,bois,champ,viesville,luttre

    La jeune et dynamique équipe organisatrice : Aurélie Minet, Martin Tournay et Quentin Vancompernolle

    La vidéo, cliquez ici 

    le lien pour l'événement Facebook, cliquez ici

    Accès au site pactrail.run, cliquez ici

    pont-à-celles,sudinfo,johnny,vandeplas,nouvelle,gazette,charleroi,2018,mai,27,30,septembre,trail,course,pied,bois,champ,viesville,luttre

    pont-à-celles,sudinfo,johnny,vandeplas,nouvelle,gazette,charleroi,2018,mai,27,30,septembre,trail,course,pied,bois,champ,viesville,luttre

    pont-à-celles,sudinfo,johnny,vandeplas,nouvelle,gazette,charleroi,2018,mai,27,30,septembre,trail,course,pied,bois,champ,viesville,luttre

     

     

  • Saint Joseph et "traditionnellement jour J pour la plantation de la pomme de terre."

    Résultat de recherche d'images pour "Field of potato"

    Plantées à la Saint Joseph, les pommes de terre hâtives pourront être récoltées fin juin ou début du mois de juillet, avec l'avantage d'éviter les fortes chaleurs plus humides du mois d'août. Planter tôt, permet d'éviter les maladies, comme le mildiou.

    De plus ça vous permet  de récolter tôt avec un meilleur rendement, et enfin d’obtenir des pommes de terre à une période où elles sont encore relativement chères.

    En ce qui concerne la récolte, généralement on parle de 4 ou 5 kg au mètre carré, mais cela dépend du sol, cela dit un binage et un arrosage est le bienvenu.

    Même si la tradition est moins respectée chez les plus jeunes, les anciens jardiniers s’efforcent de respecter la date pour la plantation, et ceci indépendamment de la météo, quoique cette année elle glaciale.