carte

  • 4 novembre 2018 à Thiméon: 14 ème Bourse multi collections

    Résultat de recherche d'images pour "bourse Philatélique sudinfo"
    BOURSE MULTI-COLLECTIONS
    De 09h00 à 15h00
    Philatélie, numismatique, télécartes, Bd,
    cartes postales, jouets, etc…

    Entrée gratuite
    Bar et petite restauration
    Parking aisé
    Nombre d'exposants: 25
    Où:  Cercle Saint Louis
    Rue Abbé Offlain
    6230 Thiméon
    Téléphone : 071 / 35 10 71
    Public : Tous publics
    Source: quefaire.be

  • Recherche d'une personne dans l'entité de Pont-à-Celles.

    sudpresse,blog,sudinfo,pont-à-celles,vandeplas,johnny,carte,postale,juliette,croix

    Une carte postale adressée au nom de Juliette Croix est arrivée à la Maison de la laïcité de Pont-à-Celles. Cette carte postale est d'origine Grecque et écrite par sa marraine.
    Cette carte est disponible à la ML de Pont-à-celles, prendre contact au 071/84.78.85 ou 0473/962851.

  • A vos portefeuilles, ce qui change dès ce 1er janvier

    Résultat de recherche d'images pour "carte identité belge"

    Le prix de la carte d’identité électronique augmente

    En procédure normale, le tarif de base de la carte d’identité électronique ainsi que des cartes électroniques et documents électroniques de séjour pour étrangers augmentera de 1 euro, pour s’établir à 16 euros au lieu de 15 actuellement, tandis que le prix de base du document d’identité électronique pour enfant belge de moins de douze ans passera de 6 à 6,40 euros.

    Le prix des cartes et titres de séjour biométriques délivrés à des ressortissants étrangers de pays tiers sera désormais de 19,20 euros au lieu de 18.

    L’augmentation est plus significative pour les documents demandés en urgence. Le tarif de base d’une carte d’identité et de documents électroniques pour les Belges et les ressortissants étrangers sera ainsi de 84 euros, au lieu de 79 euros, pour une demande J+2 et de 127,60 euros pour une demande J+1, contre 120 euros auparavant.

  • INFO VACANCES : Vous partez bientôt à l’étranger ?

    Résultat de recherche d'images pour "vacances sudinfo"

    Voilà, çà fait peut-être un an, voire plus que vous attendez ce moment, le voyage, les vacances bien méritées. Toute la famille est à bord (que ce soit la voiture ou un autre moyen de transport) c’est le départ tant attendu.

    Si vous êtes comme moi, après le départ, j’ai toujours un doute, mais qu’est-ce que j’ai oublié cette année !? Pas de tracas, tôt ou tard sur place, çà vous le constaté assez vite.

    Cette année, je l’ai découvert rapidement. Après le voyage en avion, la prise en charge de la voiture de location, quelques kilomètres et nous voilà à l’appartement loué. Nous déchargeons la voiture sous une belle pluie (il pleuvait comme vache qui pisse, expression française bien connue) et patatras, madame se casse la pipe avec les valises.

    Le genou de madame a encaissé, vite chez le pharmacien local, acheter de la pommade et un bandage. Deux jours plus tard, comme la douleur ne s’atténue pas, et vu le gonflement du genou direction les urgences.

    Et là, tilt ! Zut, nous avons oublié (à la maison)  la carte européenne d’assurance maladie de la mutuelle. Après la visite de l’urgentiste et une radio du genou, nous avons dû payer les honoraires au tarif prix plein (oui, il ne fallait pas oublier la carte).

    Heureusement dans notre cas, tout se termine plutôt bien, outre le genou qui n’a rien de grave, nous avons été surpris par la somme …max 49€ pour l’ensemble.

    Certes, nous pouvons nous faire rembourser après notre retour et puis c’est une petite somme. Mais je n’ose imaginer si cela avait été plus grave, et les frais plus conséquents. Si je peux  donner un conseil, n’oubliez pas votre carte européenne d’assurance maladie, bonne vacances à vous et votre famille.

    pont-à-celles,sudinfo,vandeplas,johnny,2017,

  • A la une de la Nouvelle Gazette de Charleroi du 18 juin 2017: Harcèlement scolaire, des témoignages édifiants (page 4)

    pont-à-celles,sudinfo,vandeplas,johnny,une,charleroi,sudpresse,2017,nouvelle,gazette

  • A la une de la Nouvelle Gazette de Charleroi du 3 juin 2017: Trois fois plus de groupes de prévention en Wallonie (page 21)

    pont-à-celles,sudinfo,vandeplas,johnny,une,charleroi,sudpresse,nouvelle,gazette

  • Attention : Le 8 juin au matin, les opérateurs rendront inutilisables toutes les cartes GSM non identifiées

    Les cartes prépayées menacées de coupure

    Résultat de recherche d'images pour "carte gsm prepayée"

    Le stress monte, chez les opérateurs de téléphonie mobile. Le gouvernement leur a imposé d’identifier les détenteurs de toutes les cartes prépayées en circulation, avant le 7 juin prochain. À défaut, ils devront couper la ligne dès le lendemain.

    La mesure vise à empêcher désormais les terroristes d’utiliser ces cartes anonymes, qui compliquent fortement leur mise sur écoute. Il n’est d’ailleurs pas rare que ceux-ci les multiplient et se servent d’une carte par interlocuteur important, afin d’empêcher de démasquer l’ensemble de leur réseau si un de leurs numéros venait à être identifié. Pourtant, à six grosses semaines de l’échéance, on est loin du compte. Très loin, même. Selon des données disponibles ce vendredi à l’IBPT, seule la moitié des 3,4 millions de cartes prépayées actuellement en circulation aurait été identifiée. « La loi est pourtant claire : toute carte dont le détenteur n’est pas connu de façon certaine devra être désactivée dès le 8 juin, sans indemnisation financière possible », explique son porte-parole, Jimmy Smedts.

    Résultat de recherche d'images pour "carte gsm prepayée"

    « Si les gens se régularisent dans les jours qui suivent, ils pourront peut-être récupérer leur numéro. Mais s’ils attendent deux mois, le risque est grand que ce numéro ait été réattribué à quelqu’un d’autre, et qu’ils doivent alors en changer… » Chez les opérateurs, on s’affaire pour limiter ces désagréments. « On sensibilise à tout va, via notre site mais aussi en envoyant des SMS aux détenteurs concernés », signale ainsi Jean-Pascal Bouillon, de chez Orange. « On envisage de commencer à les appeler, mais cela nécessite des moyens humains assez lourds… » « À ce stade, on a identifié une petite moitié des détenteurs de nos 700.000 cartes prépayées en circulation. On peut se mettre en ordre via notre site, mais on a aussi déployé de petits appareils dans 1.700 points de vente, qui permettent de se mettre en règle en quelques secondes. »

    ALARMES DÉSACTIVÉES

    « Le problème est que certaines cartes sont détenues par des enfants, qui ne comprennent pas forcément nos SMS. D’autres sont incluses dans des appareils domestiques. Le cas typique, ce sont des alarmes, qui risquent de ne plus fonctionner du jour au lendemain… » Chez Orange, on a pris la décision de seulement suspendre les cartes qui ne seront pas identifiées le 7 juin. Il suffira ensuite de se mettre en règle pour récupérer sa ligne. « On sait que cela indisposera certains clients, et on fait tout pour en minimiser l’impact… », assure M. Bouillon. Du côté de Proximus, qui gère 1,17 million de cartes prépayées actives, on refuse de préciser le pourcentage de celles qui ne sont toujours pas en règle. Mais la même décision de suspension a été prise. « Les numéros ne seront réellement annulés qu’un an après la date de leur dernière recharge », explique Haroun Fenaux. « Ceci dit, on fait tout pour pousser nos clients à se mettre en règle le plus vite possible. On les sensibilise via des SMS, notre site, Facebook, etc. » « On peut aussi nous envoyer un SMS pour adjoindre la carte en question – par exemple celle de son enfant – à son numéro principal, qui lui est déjà clairement identifié », poursuit M. Fenaux. Début mai, l’IBPT mènera de son côté une grande campagne de sensibilisation, avec Agoria et l’ensemble des opérateurs. En perte de vitesse, les cartes prépayées restent surtout utilisées par des jeunes, ou par des personnes ne souhaitant pas donner leur numéro habituel sur des sites de vente. 

    source : article CHRISTIAN CARPENTIER sudpresse

  • A la une de la Nouvelle Gazette de Charleroi du 1 février 2017: La fin des cartes dans vos vitres de voitures

    pont-à-celles,sudinfo,vandeplas,johnny,une,charleroi,sudpresse,nouvelle,gazette

  • Bon à savoir: Modification au registre national

    NOUVEAU, POUR MIEUX IDENTIFIER LES CITOYENS

    Sais-tu à quelle heure tu es né ?

    pont-à-celles,sudinfo,vandeplas,johnny,carte,identité

    À partir du 6 décembre prochain, l’heure de votre naissance et celle de votre mort (le plus tard possible…) devront figurer dans le Registre national. C’est une information de plus sur vous, qui permettra de vous identifier et qui s’ajoute aux 17 autres données déjà obligatoires. Quel intérêt et où s’arrêtera-t-on ? Allez, on vous dit tout sur vous !

    L'article complet d'F. DE H.dans la Nouvelle Gazette du 20 octobre 2016

     

  • A la une de la Nouvelle Gazette du 30 juillet 2016

    pont-à-celles,sudinfo,vandeplas,johnny,une,charleroi,sudpresse