brulé

  • A la une de votre Nouvelle Gazette du 24 octobre 2015

    pont-à-celles,une,nouvelle,gazette,charleroi,vandeplas,johnny

  • A la une de votre Nouvelle Gazette du 18 septembre 2015

    pont-à-celles,sudinfo,sudpresse,johnny,vandeplas

  • Luttre : La nuit du 28 au 29 mars un vol à été commis au bout de la rue du Bout Brûlé

    pont-à-celles,luttre,vol,bout,brûlé,volkaert,michel,vandeplasLa nuit de vendredi à samedi, un vol a été commis rue du Bout Brulé à Luttre. C’est la 4 è fois que j’ai des visiteurs nocturnes dans ma propriété cite Mr Volkaert Michel, cette fois ils sont venus chaparder des matériaux, que j’avais entreposés dans mon jardin pour quelques jours .

    Le montant du larcin s’élève à quelque centaine d’euros. À longue, ça devient agaçant, mais au moins cette fois, ils n’ont rien détruit. En effet à deux reprises, ils ont occasionné des dommages importants à mon pigeonnier ainsi qu’à mon abri de jardin…. Je vais être obligé de poser des caméras, triste réalité !

  • Fleurus: appel aux dons pour Louckas, un enfant de 2 ans gravement brûlé dans un incendie accidentel

    Rédaction en ligne

    Le 30 décembre, Louckas, un petit bout de deux ans à peine, était gravement brûlé dans un incendie accidentel survenu à la rue Saint-Barthélemy, nichée à Heppignies. Les nouvelles sont rassurantes : son état est stable mais le chemin vers la guérison sera long, très long. Et coûteux aussi. Pour parvenir à financer tous les soins, Aloïs et Jessica, les parents, ont décidé de lancer un appel à la solidarité. Ils vont organiser une récolte de fonds.

    
Aloïs et Jessica mettent tout en oeuvre pour aider le mieux possible leur fils Louckas.

    D.R.

    Aloïs et Jessica mettent tout en oeuvre pour aider le mieux possible leur fils Louckas.

    « La remise sur pied de Louckas va forcément exiger une grande quantité d’argent surtout après sa sortie des soins intensifs, avoue Jessica Neus, sa maman. On va, par exemple, devoir lui acheter des vêtements spécifiques qu’il devra porter après sa sortie de l’hôpital. On a calculé et ils nous reviendront à 10.000 euros. Et puis, il y aura tous les autres frais. »

    Pour attirer le plus de monde possible à leurs activités, les parents ont contacté deux personnalités : il s’agit de la djette Mademoiselle Luna et du rappeur Scylla. « Ces artistes ont immédiatement répondu positivement à notre demande, se réjouit la Fleurusienne. Nous envisageons d’organiser des mini-concerts ou bien des séances de dédicaces. »

    Ni la date ni le lieu ne sont encore connus. Le papa et la maman de Louckas veulent d’abord estimer le nombre de personnes qui pourraient être sensibles à cet appel aux dons. « Ce serait bien que les gens qui souhaitent nous aider se manifestent. De la sorte, on pourra savoir quelle salle il convient de retenir en termes de capacité d’accueil, poursuit-elle.

    En parallèle, la salle de sports Active B-South de Jumet, endroit où travaille Jessica, va également organiser un événement pour récolter de l’argent. L’activité tournera autour du spinning. Ici aussi, aucune date n’a encore été arrêtée.

    « La somme récoltée par ces événements sera divisée en deux, annonce-t-elle. Une partie sera directement déposée sur le compte de Louckas. La deuxième sera, quant à elle, versée à l’association Pinocchio, une ASBL nationale qui vient en aide aux enfants brûlés. »

  • Incendie à Fleurus: «Louckas, mon fils de deux ans, se bat pour survivre»

    E.V.

    Lundi après-midi, Jessica et Aloïs ont vécu une tragédie. Louckas, leur fils de deux ans, a été victime d’un incendie accidentel survenu à la rue Saint Barthélemy à Heppignies : le petit a été grièvement brûlé sur plus de 50 % de son corps. Un drame qui a fortement ébranlé cette famille fleurusienne. Des images difficiles à oublier…

    DR

    « Je n’étais pas à la maison au moment des faits. J’étais partie travailler », débute, les larmes inondant son visage, jessica neus, la maman, le papa de Louckas et son grand-père restés à la maison pour s'en occupe. Le petit était alors dans sa chambre.La suite sur la Nouvelle Gazette papier.