bourgmestre

  • A la une de la Nouvelle Gazette de Charleroi du 10 juin 2017: "Les frais de roaming vivent leurs dernières heures" page 18

    pont-à-celles,sudinfo,sudpresse,une,nouvelle,gazette,vandeplas,johnny,2017,10,juin,bourgmestre,bruxelles,brussels,diable,rouge,

  • Région de Charleroi: Voici les salaires de vos bourgmestres...

    pont-à-celles,sudinfo,vandeplas,johnny

    Le site Cumuleo.be a dévoilé ce vendredi les mandats de nos élus pour l’année 2014, mais pas que... Il a aussi révélé les salaires bruts, par an, de nos bourgmestres (pour ce seul mandat). Ces salaires sont établis en fonction du nombre d’habitants de la commune, en suivant le code de la démocratie locale. Bref, plus il y a d’habitants, plus le salaire est élevé.

    Tout travail mérite salaire et c’est aussi évidemment le cas pour nos élus. Le site Cumuleo.be a ainsi dévoilé ce vendredi les différents mandats de nos hommes politiques, mais aussi leur salaire. Combien gagnent nos bourgmestres et échevins pour ces fonctions en particulier ? Cela dépend simplement de l’endroit où ils siègent. C’est le code de la démocratie locale et de la décentralisation qui précise le montant perçus par chaque mandataire local. Les salaires sont fixés par rapport au nombre d’habitants que comptent la commune. Pour faire simple : plus il y a de citoyens, plus la somme est élevée... Et vice versa.

    Cumuleo a ainsi dévoilé les salaires de nos élus pour leur mandat de bourgmestre et échevin au cours de l’année 2014. Il s’agit de la somme brute, par année. Sans grande surprise, c’est Paul Magnette (PS) qui arrivait en tête des salaires avec 129.463 euros. Son salaire a dû changer les années suivantes vu que Paul Magnette est désormais bourgmestre empêché suite à son mandat de ministre-président de la Région wallonne.

    À la deuxième place, on retrouve Daniel Vanderlick (PS), bourgmestre de Châtelet, avec 84.941 euros. Juste après, c’est Caroline Taquin (MR), la bourgmestre de Courcelles, qui touche 80.244 euros. Pas de grande surprise vu que ces hommes et femmes politiques sont à la têtes d’entités pour le moins importantes dans la région. On retrouve, à l’opposé Philippe Lejeune (PS). Le bourgmestre de Merbes-le-Château touche 40.907 euros du haut de ses 4.300 habitants.

    Attention que ces sommes sont bien destinées à ces mandats bien précis. Mais nos hommes politiques en ont d’autres, rémunérés ou non (voir encadré ci-dessous). Il y a, parmi ceux-ci, les mandats qui dé- coulent de leur fonction première : la présence dans des institutions communales ou dans les conseils de police et autres. Certaines fonctions sont aussi privées. Prenons pour exemple Philippe Tison (PS), bourgmestre d’Anderlues qui est aussi gérant de son entreprise.

    pont-à-celles,sudinfo,vandeplas,johnny

    L'article au complet dans la Nouvelle Gazette du samedi 13 août 2016

    Accès au site cumuleo un clic ICI

     

  • A la une de votre Nouvelle Gazette du 1 juillet 2015

    pont-à-celles,une,nouvelle,gazette,charleroi