bnp

  • Les 5 plus gros employeurs devraient embaucher 6.000 personnes en 2017

    pont-à-celles,sudinfo,vandeplas,johnny,emploi,sncb,bpost,colryut,nmbs

    Selon des calculs récemment effectués par nos confrères des journaux du nord du pays, Het Nieuwsblad et De Standaard, les cinq plus importants employeurs du pays (que sont BNP Paribas Fortis, Bpost, Colruyt, Infrabel, Proximus et la SNCB) prévoiraient en effet quelque 6.000 engagements sur l’année 2017. À lui seul, Colruyt pourrait recruter 3.000 travailleurs.

    4000 TRAVAILLEURS À EUX 4

    Bpost (qui cherche des chauffeurs et des trieurs), Proximus (spécialistes du Big Data et de la sécurité informatique), BNP Paribas Fortis et Colruyt comptent recruter 4.000 travailleurs à eux quatre. La SNCB et Infrabel devraient engager ensemble entre 1.800 et 2.200 personnes d’ici fin 2017, comme l’annonçait HR Rail début décembre.

    PLUS DES COMPENSATIONS QUE DES CRÉATIONS NETTES

    Il s’agit notamment de 400 conducteurs et de 100 accompagnateurs de trains, mais aussi d’ingénieurs et d’informaticiens. « Ces engagements sont nécessaires pour compenser le nombre de départs naturels », explique Michel Bovy, directeur de HR Rail.

    L’EMPLOI NET N’AUGMENTE QUE CHEZ COLRUYT

    Globalement, les chemins de fer prévoient néanmoins de fonctionner avec moins d’effectifs d’ici 2020. Chez Bpost, Proximus et BNP Paribas Fortis, le nombre de travailleurs est également en baisse malgré les engagements annoncés. Il n’y a que chez Colruyt que l’emploi net est en augmentation.

    3000 ENGAGEMENTS CHEZ COLRUYT COMME EN 2016

    Sur l’année 2015-2016, l’entreprise de la grande distribution a engagé 3.000 collaborateurs, ce qui s’est traduit par une création nette de 1.500 emplois. Ce rythme sera poursuivi en 2017.

     

    A suivre....

    Nouvelle Gazette du 6 janvier 2017

  • Info conso : Selon Test-Achats "Les frais demandés par BNP Paribas Fortis pour refinancer un crédit hypothécaire sont illégaux"

     

    
Les frais demandés par BNP Paribas Fortis pour refinancer un crédit hypothécaire sont illégaux, selon l’organisation de défense des consommateurs Test-Achats. La banque avait annoncé sa décision de majorer drastiquement les frais de dossier de ses crédits hypothécaires à partir du 1er septembre: de 350 à 500 euros pour les nouveaux dossiers et de 350 à 700 euros pour les frais de refinancement d’un ancien crédit. 

    «Cette analyse semble partagée par le ministre en charge des Consommateurs Kris Peeters dans sa réaction à un courrier envoyé par l’organisation de consommateurs. Celui-ci n’a cependant pas pris la décision d’intervenir directement contre la banque. L’organisation de consommateurs a dès lors mis BNP Paribas en demeure de cesser sa pratique illégale», indique Test-Achats. 

    Test-Achats estime qu’il n’est pas permis de «sanctionner» les clients qui souhaitent profiter des taux bas et refinancer leur crédit habitation par des frais encore plus élevés. 

    Lorsqu’une banque accepte de refinancer un crédit hypothécaire, elle réclame presque systématiquement un montant - l’indemnité de remploi - que la loi l’autorise à compter en cas de remboursement anticipé ainsi que des frais de dossier pour le nouveau crédit. Selon Test-Achats, le client payerait actuellement la même indemnité de remploi 700 euros de frais et non 500 euros. Pour Test-Achats, cela est purement et simplement illégal.

  • Honteux: Fortis nous remercie à sa manière d'avoir comblé son déficit avec votre argent via le sauvetage de l'établissement par l'Etat belge à la suite de la crise financière.

     

    Mauvaise nouvelle pour les personnes ayant du mal à terminer financièrement le mois: toute transaction qui ne pourra être effectuée pour cause de solde insuffisant vous coûtera une amende de 4,5 euros.

    bnp parisbas.jpg

    Le 1er juillet, BNP Paribas Fortis appliquera une mesure répressive en cas de compte à vue insuffisamment alimenté pour honorer les versements dûs.

     

    En d'autres termes, si votre domiciliation pour le club de sport est rendue impossible pendant plus de cinq jours, car votre compte reste dans le rouge, BNP Paribas Fortis vous débitera 4,5 euros de plus dès que votre compte reprendra des couleurs. Une manière d'inciter les titulaires des comptes à anticiper les trous dans leur budget.

     

    BNP conseille aux clients d'opter pour un pack plus coûteux, mais qui permet d'aller davantage en négatif et donc d'éviter l'astreinte en cas de pépin. À chacun d'évaluer la formule qui lui conviendra le mieux...

     

    Une chose est certaine, une fois de plus deux poids deux mesures si vous avez de l'argent pour payer le pack le plus cher vous ne serez pas inquiété, si vous avez des difficultés à terminer vos fins de mois et forcément vous payer un pack bonus vous allez casquer logique des banques ........

     

    Autre mauvaise nouvelle pour les clients, l'annonce de la fermeture de pas mal d'agences de proximité.
     
    Pas plus tard qu’hier 15 mai à 22h30, impossible d’avoir ses extraits de compte chez Fortis Pont-à-Celles !? À Luttre l’agence est fermée (définitivement), à Charleroi, idem à Mons ce qui veut dire que beaucoup de personnes se rabattent sur les agences qui restent ouvertes. Mais si derrière il n’y a pas de suivis pour approvisionner les distributeurs, c’est ce que j’appelle « un foutage de Gue**** »

     

  • Attention fin de semaine, fermeture de l'agence Fortis BNP Paribas de Luttre

    fortis luttre.jpg 

    Le 21 février 2014 sonnera le glas de l'agence « Fortis-Paribas » de Luttre. Cette agence fermera définitivement ses portes, et le bâtiment sera vendu.

     

    Ce qui sera bien entendu une perte pour cette commune, mais surtout pour les personnes à mobilités réduites. En effet, les comptes seront automatiquement transférés vers l’agence sise à Pont-à-Celles, et cette commune n’est pas centrale à l’entité. Les clients sont bien entendu libres de choisir une autre agence au mieux de leurs intérêts.

     

    Il est donc urgent d’aller vider vos coffres, si vous en avez….