blessé

  • A la une de la Nouvelle Gazette de Charleroi du 17 décembre 2016: Décembre, mois critique pour les cambriolages

    pont-à-celles,sudinfo,vandeplas,johnny,une,charleroi,sudpresse,nouvelle,gazette

  • Acte de barbarie: Trois morts dans une fusillade au Musée Juif de Bruxelles: une quatrième victime aurait perdu la vie à l'hôpital

    Toutes mes pensées vont pour les familles et amis des victimes, rien ne justifie un tel acte de barbarie !

    Rédaction en ligne

    La fusillade a eu lieu devant le Musée Juif, dans le quartier du Sablon, à Bruxelles. La plaque d’immatriculation d’un suspect aurait été notée. Joëlle Milquet affirme qu’il s’agirait probablement d’un attentat antisémite. Tout tend à confirmer cette théorie pour l’instant.

    AFP

    Trois personnes sont décédées, deux femmes et un homme. Une autre a été grièvement blessée lors d’une fusillade samedi, vers 15h50, au Sablon, à Bruxelles, indique le porte-parole des pompiers de Bruxelles Pierre Meys.

    La personne blessée, dans un état critique, est actuellement soignée à l’hôpital Saint-Pierre. Les faits se sont produits à l’intérieur du Musée Juif.

    Une plaque d’immatriculation aurait été notée par la police qui tient une piste solide. Selon Didier Reynders, un homme était en double file, dans une Audi, et s’est enfui. Un homme, arrivé en voiture, serait rentré dans le musée, situé rue des Minimes, avant d’ouvrir le feu puis de prendre la fuite. Des passants ont pu prendre note de la plaque d’immatriculation.

  • BRÈVES: Dans l'Isère, une bouteille de rhum explose, cinq blessés !

    Capturer.JPG

    Les méfaits de l’alcool ne sont pas forcément ceux auxquels on pense… Dans la nuit de samedi à dimanche, suite à un incroyable concours de circonstances, une bouteille de rhum a ainsi envoyé cinq personnes à l’hôpital dont deux sont dans un état grave. L’explosion a eu lieu vers minuit, dans un restaurant de la station de ski de l’Alpe d’Huez (Isère), au moment où un groupe de clients rejoignait le comptoir pour payer l’addition.

    Le patron, en bon commerçant, leur a alors offert un verre de rhum. En voulant recharger sa bouteille d’un litre à l’aide d’un bidon de 5 litres, il a laissé échapper un peu de rhum sur le comptoir. Un client qui manipulait son briquet au même moment a enflammé le rhum. L’ensemble du bidon de 5 litres a pris feu, provoquant un effet « lance-flammes », selon la gendarmerie.