baris

  • Farciennes: un appel à témoins lancé pour le meurtrier de Baris, tué par une rafale de kalachnikov

    Le vendredi 21/03/14 vers 22 heures, trois malfrats armés se sont introduits dans un domicile de la rue Le Campinaire à 6240 Farciennes. Baris Durmaz, 30 ans, a été tué d’une rafale de kalachnikov devant la maison de son oncle.

    Le jeune homme s’était rendu sur les lieux pour secourir les membres de sa famille, victimes d’un home-jacking. Baris Durmaz s’est alors retrouvé nez à nez avec les malfrats qui, dans leur fuite, ont décoché des tirs de kalachnikov. Atteint à la tête et à l’abdomen, il a été transporté à l’hôpital Saint-Joseph de Gilly où il est décédé dans le courant de la nuit. Servet Yildiz, son oncle et Yunus, son cousin, ont accepté de revenir pour nous sur cette soirée cauchemardesque.

    Une des victimes est parvenue à profiter de la distraction des auteurs pour réaliser un appel téléphonique et informer de la situation délicate dans laquelle se trouvait sa famille. Le correspondant, accompagné d’une connaissance, s’est rendu sur les lieux de l’agression en vue de faire fuir les malfrats.

    <cci:zzzzz_gras class="character" displayname="zzzzz_gras" name="zzzzz_gras">Témoignages:

    Si vous avez des informations à donner sur les faits relatés, veuillez prendre contact avec les enquêteurs de la Police Fédérale via le numéro de téléphone gratuit: <cci:zzzzz_gras class="character" displayname="zzzzz_gras" name="zzzzz_gras">0800/30.300