baise

  • Viesville - écluse: Marcel Pillot trahi par l’achat de… sa valise !

    pont-à-celles,sudinfo,vandeplas,johnny,valse,assasinat,canal,écluse,

    Vite fait bien fait ! Il n’aura fallu que quelques jours aux enquêteurs de la PJF de Charleroi pour élucider le mystère de la valise retrouvée dans le canal à Viesville. C’est un assassinat, pour la juge d’instruction Martine Michel qui a inculpé Marcel Pillot (61 ans). Celui-ci affirme avoir trouvé le corps sans vie d’Albert Baise, 74 ans, et s’être « seulement » débarrassé du corps de la victime. Récit d’une enquête rapide mais rocambolesque…

    UNE VALISE PARTICULIÈRE

    Premier élément : la valise. « Il s’agissait d’une valise assez particulière », a précisé le procureur de division Vincent Fiasse, « qui n’est commercialisée que dans deux points de vente en Belgique. L’un se trouve en Flandre, l’autre… à Charleroi ».

    Les enquêteurs ont rapidement découvert que le commerce carolo n’avait vendu que deux de ces valises au cours des derniers mois, dont l’une le 26 avril dernier

    Par chance, les bandes de la vidéosurveillance étaient encore disponibles et les péjistes ont ainsi pu visualiser et identifier l’homme qui a acheté cette fameuse valise !

    La date du 26 avril est importante. Car la victime, Albert Baise, qui venait de fêter ses 74 ans, est précisément décédée le 26 avril : l’autopsie a permis de constater que le malheureux était équipé d’un stimulateur cardiaque qui s’est arrêté ce jour-là !

    Restait donc à interpeller le suspect et à l’entendre, ce qui a été fait ce mardi matin. Le sexagé- naire a été auditionné par les policiers dans un premier temps, puis par la juge d’instruction qui l’a inculpé d’assassinat

    Article complet de AN.D. ET B.BT dans la Nouvelle Gazette du 24 mai 2017