automo

  • POUR LES AUTOMOBILISTES...

    Infos radars mobiles Belgique arrive bientôt L’appli sera téléchargeable gratuitement...pont-à-celles,une,nouvelle,gazette,charleroi

    POUR LES AUTOMOBILISTES Infos radars mobiles Belgique arrive bientôt L’appli sera téléchargeable gratuitement... Infos radars mobiles et contrôle proposera dans les prochaines semaines une application pour smartphone. Elle renseignera en live l’usager sur les contrôles, radars, bouchons et autres accidents de la route en Wallonie, à Bruxelles et même dans le Nord de la France (les départements 59 et 62).

    « Cette application s’inscrit dans la continuité de notre groupe Facebook », déclare Edgard Dache. Voici un peu plus d’un an, cet ancien revendeur de voitures d’occasion, originaire de Ham-sur-Heure, a opéré un virage à 180° en créant sur Facebook le groupe « Infos radars mobiles et contrôle Charleroi-Hainaut ». «Je conduis depuis 30 ans : j’ai pris des P.-V. comme tout le monde, des amendes salées pour excès de vitesse ou mauvais stationnement. J’assume ! Personne ne m’a pointé un revolver sur la tempe pour pousser sur le champignon. Je ne suis pas contre les contrôles, mais pour autant qu’ils visent à renforcer la sécurité routière. Là où le bât blesse, c’est quand ils servent uniquement à renflouer les caisses de l’État. Là, cela ressemble à du racket». Un sentiment partagé au départ par une vingtaine de proches et d’amis. « On s’envoyait des SMS quand on rencontrait des contrôles de police, des radars mobiles, des ralentissements. Et puis, pour améliorer l’efficacité du dispositif, avec ma fille Chloé, nous avons créé une page Facebook ». Aujourd’hui, cette communauté réunit plus de 90.000 membres. Et elle continue de grandir à la vitesse vv’. « Chaque mois, près de 10.000 membres nous rejoignent, assure Edgard Dache. Infos radars mobiles et contrôle est devenu le plus grand groupe wallon. Il est aussi le quatrième au niveau belge ».

    QUELQUES JOURS DE PATIENCE....

    Chaque jour, entre 150... et 400 nouvelles infos, parfois accompagnées de photos, viennent nourrir le groupe, qui fonctionne sur le mode participatif. En d’autres termes, chaque membre peut l’alimenter… «Je vérifie chaque message publié. Les plaisantins sont démasqués au bout de quelques minutes. Et aussitôt bannis du groupe ! Notre ‘famille’ est aujourd’hui tellement large, qu’on recoupe les informations en peu de temps».

    Prochaine étape : l’appli pour smartphone. Elle a nécessité plusieurs mois de développement et plusieurs milliers d’euros d’investissement. Ici aussi, Chloé Dache a joué un rôle essentiel. Infos radars mobiles Belgique – c’est son nom – est actuellement soumise aux stores (Apple, Androïd...) pour validation. « On espère que les feux passeront au vert d’ici quelques jours, deux semaines tout au plus. Encore un peu de patience ».

    L’appli, construite elle aussi sur le mode participatif, disposera d’une fonction de géolocalisation qui indiquera toutes les informations routières, à 30 km à la ronde.

    Pêle-mêle, vous y serez renseigné sur les radars, contrôles, accidents, bouchons de Wallonie, de Bruxelles capitale et même du Nord de la France (départements). Le tout en temps réel… Dans un premier temps, l’appli sera téléchargeable gratuitement. Une fois rodée, elle deviendra payante : 1,5 euro/mois.

    M-G.D.