anglais

  • Il y avait ce 2 novembre à la une de votre Nouvelle Gazette

    pont-à-celles,une,nouvelle,gazette,charleroi,vandeplas,johnny

  • Le monde révulsé par la décapitation d'Alan Henning, l'humanitaire au grand coeur!

    Afp

    Le Royaume-Uni espérait que, peut-être, Alan Henning allait être épargné en tant que humanitaire au grand coeur et au secours de musulmans : le pays a été d’autant plus révulsé samedi en apprenant son exécution par les jihadistes de l’Etat islamique

    Reuters

    Le Premier ministre David Cameron, des musulmans et les proches de la victime ont rendu hommage au chauffeur de taxi de Manchester, enlevé en décembre alors qu’il accompagnait un convoi humanitaire en Syrie.

    « Alan Henning était un homme de paix, d’une grande gentillesse et d’une grande humanité. Son meurtre est un acte odieux qui ne rime à rien, qui est absolument impardonnable », a martelé David Cameron.

    « Alan était un ami des musulmans et les musulmans vont le pleurer », a réagi Shuja Shafi, le secrétaire général du Conseil musulman de Grande-Bretagne. « L’Islam ne condamne pas seulement ces crimes mais les interdit », a rappelé Mohammed Shafiq, président de la Ramadhan Foundation.

    Les amis de la victime ont insisté sur l’engagement d’Alan Henning qui était allé jusqu’à laver des voitures pour lever des fonds.

    « Il aidait des enfants, des veuves, des gens que le monde entier avait abandonnés », a expliqué samedi à BBC Radio 4 Majid Freeman, qui avait accompagné Alan Henning en Syrie.

    « C’était le meilleur de tous, une âme pure, a ajouté un autre compagnon de voyage, Kasim Jameel. Dieu a rappelé un ange. Tous ceux qui l’ont connu sur ces convois, des hommes adultes portant la barbe, ne peuvent s’arrêter de pleurer. On s’attend tous à ce qu’il débarque au coin de la rue et dise : c’était juste une blague. »

    Le sort du travailleur humanitaire de 47 ans, apparu dans une vidéo de l’EI le 13 septembre, a rapidement déclenché une forte mobilisation au Royaume-Uni.

    Sa femme, Barbara, est intervenue plusieurs fois pour demander la libération d’un homme non seulement innocent mais admirable qui « s’était porté volontaire avec ses amis musulmans pour aider le peuple syrien ».

    La communauté musulmane britannique aussi s’est fortement impliquée. « Même des personnes considérées comme des extrémistes ont appelé à la libération d’Alan Henning », a insisté auprès de la BBC Peter Neumann, directeur du Centre international d’étude de la radicalisation.

    La suite ici 

  • L'origine du doigts d'honneur ....

    sans-titre.pngIl est amusant de constater que ce célèbre geste ordurier – synonyme de « va te faire enc…, connard! » – trouve ses origines dans les relations troubles entre la France et l’Angleterre, particulièrement durant la guerre de Cent Ans (qui en a duré 116, mais c’est une autre histoire).

     

    À cette époque, lorsqu’un archer anglais est fait prisonnier, l’index et le majeur de sa main droite sont aussitôt sectionnés: ainsi, plus jamais il ne sera capable de décocher la moindre flèche! Il faut dire qu’à cette époque, les Rosbeefs sont bien plus évolués que nous dans l’art de la guerre et leurs arcs bien plus puissants que les nôtres…

     

    Avant chaque bataille rangée, les deux armées se faisant face, les archers anglais avaient donc pour coutume d’exhiber fièrement leur majeur et leur index histoire de narguer l’ennemi. D’ailleurs, les Anglais ont, encore aujourd’hui, gardé cette tradition et expriment leur colère avec ces deux doigts – comme Winston Churchill sur la photo ci-contre!

     

    Dans cettela véracité est très difficile à prouver… D’autres explications à ce fameux doigt d’honneur peuvent prendre source au cœur de la Rome antique. Ce geste obscène est alors appelé digitus impudicus,  utilisé, au choix, pour insulter son ennemi ou éloigner les mauvais esprits. On trouve d’ailleurs la trace de ce digitus impudicus dans une des comédies les plus célèbres d’Aristophane, Les Nuées, écrites en 423 avant Jésus-Christ dans laquelle le héros Strépsiade assimile son majeur tendu à son pénis.

    Personnellement la première version me plait bien….mais qui à raison ?

     

    Source : Pourquoi pas, etale ta culture et association médiévale

     

    imagesCAQ0XDT9.jpg