american

  • Suite, Max, le chien fou, a également blessé deux femmes, qui défendaient leur animal

    amstaff.JPGUn American Staff, âgé de 5 ans, s’en est pris à deux chiens tenus en laisse, en pleine rue, ce lundi midi, à Pont-à-Celles.

    Une des propriétaires a été blessée au bras, son chien mordu à l’arrière-train. Et le second chien, un Shih Tzu, vidé de son sang, n’a pas survécu à cette agression. L’Amstaff, difficilement maîtrisé par des témoins, a été transféré au refuge de la SPA.

    Ce sont deux chiens qui ont été attaqués, mais ça aurait pu être un enfant ! », commente Jacqueline, littéralement en pleurs. La femme était la propriétaire de Dixie, un petit Shih Tzu, sauvagement empoigné ce lundi, en début d’après-midi, par cet American Staff, survenu de nulle part. « Je me trouvais en rue, avec Dixie que je tenais en laisse quand ce molosse a débarqué vers nous. Il s’en est pris immédiatement à Dixie, qu’il a empoigné par la cuisse », confie la maîtresse en pleurs.

    L’agression a été brutale :

    « L’Amstaff a empoigné le chiot dans sa gueule et l’a secoué comme une poupée de chiffon ! », confie un témoin de la scène.

    Des ouvriers, présents sur un chantier non loin de la scène, sont accourus et ont tenté de réfréner l’animal devenu comme fou au goût du sang :

    « Ils sont  parvenus à faire fuir l’Amstaff avec des balais », poursuit Nathalie, la gérante de la friterie où cette agression se déroulait.

    Le molosse a finalement lâché prise… pour se réfugier dans un bus du TEC, à l’arrêt non loin de là, portes ouvertes !

    temoin friterie.JPG

    La suite sur votre Nouvelle Gazette papier...