allison

  • Faimes: l'école de Bettincourt pleure Allison Dieu, 25 ans, tuée dans un accident de la route

    Didier De Hoe

    Allison Dieu rentrait chez elle dimanche matin à Waremme lorsqu’elle a été victime d’une embardée mortelle sur la RN 65 à Faimes. L’école de Bettincourt où elle travaillait comme assistante maternelle est en deuil. Tout comme les très nombreux amis qu’elle comptait dans la région.

    Les pompiers de Waremme ont reçu dimanche matin un appel leur signalant un accident dans la rue de Huy, à Viemme (Faimes). Ce n’est qu’une fois sur les lieux qu’ils ont mesuré l’ampleur du drame qui venait de s’y nouer peu avant 8h.

    Alors qu’elle circulait seule au volant de sa voiture dans le sens de Huy vers Waremme, vraisemblablement pour rejoindre son domicile dans le quartier waremmien de la Champanette, la jeune Allison Dieu (25 ans) a été victime d’une perte de contrôle. Son véhicule a violemment heurté un poteau de signalisation avant de terminer sa course au pied de la grange d’une ferme. La conductrice a été tuée sur le coup.

    Lorsqu’il a appris la triste nouvelle, le bourgmestre waremmien Jacques Chabot a accusé le coup.

    « Allison Dieu a intégré l’équipe du personnel communal où elle était très appréciée, elle travaillait désormais comme assistante maternelle dans notre école de Bettincourt », explique-t-il. « C’était une personne d’une grande qualité, raison pour laquelle nous l’avions d’ailleurs engagée une deuxième fois pour cette année scolaire », ajoute l’échevine de l’enseignement Stéphanie Kiproski.