ali

  • A la une de la Nouvelle Gazette du 6 juin 2016

    pont-à-celles,sudinfo,vandeplas,johnny,une

  • A la une du 7dimanche (gratuit chez votre boulanger) du 5 juin 2016

    pont-à-celles,sudinfo,vandeplas,johnny,une

  • Triste nouvelle: le boxeur Mohamed Ali est décédé à l'âge de 74 ans "après un combat de 32 ans contre la maladie de Parkinson"

    «I am the greatest»: l’emphase de cette tirade maintes fois lancée par Mohamed Ali ne suffit pas à mesurer la légende du boxeur le plus célèbre de l’histoire, qu’il a écrite un demi-siècle durant avec ses poings, un verbe acéré et un charisme fou.

    pont-à-celles,sudinfo,vandeplas,johnny

    Toutes les infos? Un clic ICI

  • Avis de disparition: A la requête du Parquet de Bruxelles

    Disparition de Olin Hasan MOHAMED ALI

    Le vendredi 10 avril 2015 vers 19h15, Olin Hasan MOHAMED ALI, une jeune fille âgée de 18 ans a quitté l'hôpital St Luc à Woluwe-Saint-Lambert.

    Depuis, elle n'a plus donné signe de vie.

    Elle pourrait être en compagnie de son nouveau-né. Le nourrisson a besoin de soins médicaux urgents.

    Olin Hasan mesure 1m70 et est de corpulence normale. Elle a le teint mat, les yeux foncés et les cheveux foncés qu'elle porte attachés.

    Lire plus

     

  • Voiçi 34 ans que disparaissait "Josh Randall"

    mcqueen.jpgPlus connus sous le nom de "Steve McQueen" il est né le 24 mars 1930 à Indianapolis. Terence Stephen McQueen passa son enfance dans la ferme de son oncle dans le Missouri. A l'age de 14 ans, il entre dans une sorte de pensionnat, le Junior Boy's Republic, en Californie. A 17 ans, il pénètre dans le monde du spectacle à l'occasion d'un carnaval itinérant. Il abandonne la troupe et devient alors gardien d'une société de bois de charpente. Il s'engage ensuite dans les Marines, ou il devient mécanicien. Au terme de son contrat en 1950, il prend plusieurs emplois : chauffeur de camion, fabricant de fleurs artificielles, débardeur..et s'inscrit aux cours d'Art dramatique de Sarsford Meisner qu'il quitte en 1952, pour les cours d'Herbert Berghof et Utta Bagn. Il fait ses premiers pas au théâtre dans une reprise de "Peg O' my heart" et obtient son premier engagement important en remplaçant Ben Gazzaradans "Hatful of rain". 

    Sa notoriété grandissante l'amène à hollywood en 1955 où il débute dans "Marqué par la haine". Sa figuration est si peu importante qu'il n'apparait même pas au générique. En 1957, il accepte de jouer le rôle d'un chasseur de primes Josh Randall pour la télévision américaine : "Au nom de la loi". Le feuilleton durera trois ans. En peu de temps, il devient l'une des figures les plus connues d'Amérique et parallèlement, il revient au cinéma dans des production plus importantes. Révélé aux cinéphiles dans le rôle d'un tueur dans "La proie des vautours", c'est le succès éclatant du "kid de Cincinnati" qui confirmera définitivement Steve McQueen au rang de star. 

    En 1972, il tourne "Guet-apens" et tombe amoureux de sa partenaire Ali McGraw. En 1977, après trois ans d'absence, il revient avec un film intimiste "Un ennemi du peuple". Le film sera un échec cuisant pour Steve. Dans les annés 70, il est l'acteur le mieux payé d'Hollywood. Mais, il garde la tête froide et refuse les mondanités. il préfère vivre entre deux tournages dans son ranch aux environs de Los Angeles avec ses enfants Terri et Chad.

    En 1978, à la suite d'une visite médicale, il apprend qu'il est atteint d'un cancer. Tout comme John Wayne, il va se battre et se montrer d'un courage exemplaire. Il tourne "Le chasseur" à Chicago, et rentre à l'hopital, mais il est trop tard. Prêt à tout pour s'en sortir il croit au miracle. Il entre ensuite dans une clinique très controversé au Mexique. C'est là qu'il meurt d'une crise cardiaque le 7 novembre à Ciudad Juarez, à l'age de 50 ans.  

    Source: jesuismort.com