acteur

  • "Louis la Brocante", est décédé à l'âge de 80 ans

     Ce jeudi matin, encore une triste nouvelle pour le monde du cinéma. Nous avons appris le décès de l’acteur Victor Lanoux, notamment connu pour son rôle dans « Louis la Brocante ». Il avait 80 ans.

    plus d'infos ICI

  • Qui se souvient de Charles Denner ?

    pont-à-celles,sudinfo,vandeplas,johnny,charles,denner,acteur

    Charles Denner, acteur de théâtre et de cinéma, né le 29 mai 1926 à Tarnów en Pologne, mort le 10 septembre 1995 à Dreux.

    Né à Tarnów (Pologne), il est arrivé en France à l'âge de quatre ans.

    Charles Denner a commencé sa carrière au Théâtre National Populaire dirigé par Jean Vilar et au Festival d'Avignon, où il donne la réplique à Gérard Philipe en 1951 dans Le Prince de Hombourg (von Kleist).

    Filmographie: 

    Source: jesuismort et wikipedia

  • Mort de l'acteur britannique Alan Rickman, le professeur Rogue d'Harry Potter

    Alan Rickman, l'un des acteurs britanniques les plus aimés et admiré des 30 dernières années, est décédé à Londres alors qu’il était âgé de 69. Sa mort a été confirmée jeudi par sa famille. Rickman était atteint d'un cancer. C’est lui qui incarnait le profeseur Rogue dans Harry Potter.

    Plus d'infos ICI

  • Le 08 novembre 1998 "Le bossu" tirait sa révérence !

    marais.jpgJean Marais (né Jean Alfred Villain-Marais le 11 décembre 1913 à Cherbourg, mort le 8 novembre 1998 à Cannes) est un acteur français, ainsi qu'un metteur en scène, écrivain, peintre, sculpteur, potier, cascadeur. En 1993, Jean Marais reçoit un César d'honneur.

    Quand Jean Marais eut quatre ans, sa mère alsacienne décida de partir pour Paris avec ses deux fils. Ils vivaient jusque là à Cherbourg avec son frère et son père vétérinaire dont sa mère décida de se séparer. Elle était souvent absente. Le petit Jean lui écrivait des lettres mais c'était sa tante qui inscrivait l'adresse sur l'enveloppe. Il comprendrait plus tard que c'était parce que sa mère, kleptomane, effectuait des séjours en prison. Il fut élève au lycée Condorcet. Jean Marais ne reverrait son père que près de 40 ans plus tard, sans être sûr qu'il fût bien son père.

    Source: jesuismort.com

  • Le 12 décembre 2001, disparaissait Jean Richard alias "Maigret"

    pont-à-celles,jean,richard,décès,acteur,français

    Jean Richard est un acteur et directeur de cirques français né le 18 avril 1921 à Bessines (Deux-Sèvres) et mort à Senlis (Oise), le 12 décembre 2001.

    Lycéen, il est passionné par le dessin alors que sa famille le destine à devenir agriculteur. Il travaillera en tant que caricaturiste dans plusieurs journaux de sa région. Après avoir échoué à l'examen d'entrée à la prestigieuse école du Cadre Noir de Saumur, il monte sur la scène de cabarets lyonnais où, dans la tradition du comique troupier, il incarne un ahuri sympathique au parler pittoresque qui fleure bon le terroir. Il créée ensuite avec des amis une compagnie de théâtre amateur.

    Après avoir suivi les cours du Conservatoire national supérieur d'art dramatique en 1947, Jean Richard exerce ses activités dans le cirque, le cabaret, le cinéma et la télévision. Son premier grand succès au cinéma, Belle mentalité date de 1952, et Jean Renoirlui offre l'un de ses meilleurs rôles dans Elena et les hommes.

    Sa passion pour les animaux le pousse à se constituer une véritable ménagerie. Celle-ci devient si imposante qu'il crée au milieu des années cinquante un zoo à Ermenonville, où il s'installe en 1955. En 1963, il crée dans cette ville La Mer de sable, le premier parc d'attractions à thème français, profitant d'une grande étendue sablonneuse qui lui permet de reconstituer des décors du Far West américain.

    Passionné par le cirque, il participe à des galas avec le cirque Medrano, puis crée en 1957 son propre cirque avec la collaboration des Gruss, et rachète le 29 janvier 1972 le cirque Pinder qu'il confiera à son fils en 1978 après des soucis de gestion administrative et financière. Pour financer ses projets coûteux, il s'est résigné à tourner dans beaucoup de films à l'accueil souvent mitigé et dans des pièces théâtre de qualité inégale, à tourner en province avec les galas Karsenty-Herbert. Il dira être « le seul homme à nourrir des lions avec des navets ».

    Il est devenu célèbre pour avoir incarné pendant plus de vingt ans, à partir d'octobre 1967, le Commissaire Maigret à la télévision, sous la direction de Claude Barma et Jacques Rémy, dans 92 épisodes dont dix-huit en noir et blanc. Sa stature imposante, son côté naturellement bourru et lent, sa démarche assurée, et le fait qu'il fumait la pipe depuis longtemps, lui ont sans doute permis de décrocher ce rôle, en dépit du nombre très important de candidats en lice. Georges Simenon prodigua alors ses conseils à son interprète qui buvait ses paroles et s'imposa très vite dans le rôle. C'est le seul acteur au monde à avoir tourné l'ensemble des Maigret de Georges Simenon, le dernier ayant été diffusé sur le petit écran en juin 1990.

    En 1973, alors qu'il se trouvait au sommet de sa popularité, il est victime d'un terrible accident de voiture, qui le laissera six semaines dans le coma. Il collabore alors aux magazines pour enfants Pif Gadget et Pif Poche en 1974, démêlant de bien pauvres enquêtes, sous le titre Jean Richard enquête et en 1976, il raconte des histoires dans Jean Richard raconte.

    Il reçoit en 1980 le Grand Prix national du cirque après avoir obtenu de l'État la reconnaissance du cirque comme une activité culturelle à part entière, puis est fait chevalier de la légion d'honneur en 1995.

    En 1999, il perd son épouse, la comédienne Annick Tanguy, qui a incarné Madame Maigret à la télévision. Il meurt deux ans plus tard. Il est inhumé à Ermenonville dans l'Oise.

    Source:jesuismort.com

  • 29 novembre 1986 décédait Cary Grant

    cary.jpgArchibald Alexander Leach, plus connu sous son pseudonyme de Cary Grant, né le 18 janvier 1904 à Bristol, mort le 29 novembre 1986 à Davenport (Iowa), est un acteur américain d'origine britannique. Il a été naturalisé citoyen des États-Unis le 26 juin 1942.

    Après une adolescence troublée, ce bricoleur habile au physique avantageux, avec la particularité d'un menton « en fesse d'ange », devient chanteur dans les comédies musicales de Broadway à New York. Son accent britannique mi-aristocratique mi-ouvrier de représentant de commerce fit de lui un spécialiste du genre dit « foldingue », genre comédie de boulevard marathon (screwball comedy). Charmant mais peu stable, il a été marié cinq fois. Il tournera dans plusieurs films d'Alfred Hitchcock qui, bien connu pour ne pas aimer les acteurs, dira de lui « qu'il était le seul acteur qu'il ait jamais aimé de toute sa vie ».

    À la fin de sa vie, il fera des tournées aux États-Unis appelées A Conversation with Cary Grant au cours desquelles étaient projetés des extraits de ses films suivis de débats.

    Souce:jesuismort.com

  • Le 05 novembre 1982 (à l'âge de 75 ans) décédait l'homme à l'imperméable et parapluie...

     

     tati.jpgJacques Tati, né Jacques Tatischeff le 9 octobre 1907 au Pecq (Yvelines), près du square portant à présent son nom et mort le 4 novembre 1982 à Paris, est un réalisateur et acteur français.


    Jacques Tati a été sportif professionnel, et dans les années trente, a mis au point un numéro de comique de music-hall exploitant ses qualités de mime et d'athlète. A ce titre, il intervient dans quelques courts métrages. Entre 1947 et 1949, il réalise et interprète Jour de fête, avec la complicité des habitants d'un village de l'Indre, et en expérimentant un procédé de filmage en couleurs encore incertain. Quatre ans plus tard, il crée le personnage de Hulot, à qui il demeure fidèle jusqu'à son dernier film. Le comique élaboré de Tati, l'abondance des gags et leur simultanéité dans le cadre de l'écran agrandi (il a tourné Playtime en 70 mm) l'éloignent du burlesque initial, vers une tentative de dévoilement du monde. Jacques Tati a créé le personnage de Monsieur Hulot . Il semble s'être fondu dans ce personnage. Inventeur de gags d'une précision fascinante, metteur en scène scrupuleux et meilleur poète que producteur. 

    SOURCE: jesuismort.com

  • Le 03 novembre 1991 disparaissait Mort(imer) Shuman

     

    shuman.jpgMort Shuman est né le 12 novembre 1936 à New York. Acteur, mais surtout compositeur de renom, il a écrit quelques standards de la pop comme Save the Last Dance for Me ou Teenager in Love. 

    Mort Shuman, acteur, mais surtout compositeur, commence à écrire des chanson à 18 ans.

    En 1958, il s'associe au chanteur Doc Pomus qui écrit les paroles sur des musiques qu'il compose. Ils se font rapidement connaître avec des chansons destinées à des artistes pop-rock et qui sont des succès.

    Très rapidement, ils forment un duo mythique parolier-compositeur en écrivant notamment pour Elvis Presley : Viva Las Vegas, Marie's the Name (His Latest Flame) et Suspicion, chanson adaptée en français par Pierre Saka sous le titre Obsession dans le dernier 45 t EP des Chats Sauvages avec Mike Shannon en mai 1964.

    Il meurt à 54 ans le 3 novembre 1991 dans un hôpital de Londres des suites d'un cancer du foie. Il est inhumé au cimetière des Pins-Francs à Caudéran.

     

    SOURCE: jesuismort.com

  • Le 15 septembre 2012, disparaisait Pierre Mondy

    imagesCACI06OS.jpg

    Pierre Mondy, de son vrai nom Pierre Cuq, né le 10 février 1925 à Neuilly-sur-Seine et mort le 15 septembre 2012 à Paris, est un comédien et metteur en scène français.

    Il commence ses études au lycée Lapérouse d'Albi jusqu'à l'obtention de son baccalauréat. Après le cours Simon auxquels il s'inscrit en 1946, il débute comme doublure au théâtre en 1948 avant d'obtenir un petit rôle au cinéma dans Rendez-vous de juillet (1949).

    Au cinéma, il obtient la reconnaissance internationale en 1960 pour son rôle de Napoléon Bonaparte dans Austerlitz d'Abel Gance.

    Dans les années 1970, il continue sa carrière dans des comédies « franchouillardes » telle la série de la 7e compagnie.

    Il a failli jouer l'adjudant Gerber, dans la série des Gendarmes, avec Louis de Funès, finalement remplacé par Michel Galabru, faute de temps (tournée).

    De 1992 à 2004, on le voit à la télévision dans la série Les Cordier, juge et flic au côté de Bruno Madinier. Puis de 2005 à 2007 dans la série dérivée Commissaire Cordier. Dans ces deux séries, il est accompagné de l'actrice Antonella Lualdi qui interprète Lucia Cordier, sa femme.

    Au théâtre, il est l'un des plus prolifiques metteurs en scène de la scène parisienne, des années 1960 aux années 2000.

    Il a été marié quatre fois, en premières noces le 26 octobre 1951 avec l'actrice Claude Gensac (divorce le 11 juin 1955) ; en deuxièmes noces avec l'actrice Pascale Roberts en 1957 et ils ont divorcé quelques années plus tard ; en troisièmes noces avec l'actrice Annie Fournier en 1967 qui lui donnera deux enfants, Laurent (né à la fin des années 1960 et qui travaille à la télévision) et Anne. En quatrièmes noces, il épouse, à Cannes, le 10 juin 1991, l'actrice Catherine Allary.

    Il a fait l'acquisition d'un manoir à côté de Brive-la-Gaillarde.

    En juillet 2009, il est hospitalisé à la suite d'un malaise, et les médecins lui diagnostiquent un lymphome, qui est soigné en février 2010. Il meurt à Paris le 15 septembre 2012, à l'hôpital de la Pitié-Salpêtrière des suites d'une récidive du lymphome.
  • 5 septembre 2012, disparaisait Christian Marin

    imagesCA9P2U9Z.jpg

     

    Christian Marin est un acteur français né le 8 février 1929 à Lyon (France) et mort le 5 septembre 2012 à Paris.

    Second rôle populaire au cinéma, il était l'un des Gendarmes de Saint-Tropez aux côtés de Louis De Funès dans les quatre premières aventures.

    En 1967, il obtient le rôle de Laverdure dans la série télévisée Les Chevaliers du ciel. 39 épisodes seront tournés pendant trois ans.

    Sa principale activité professionnelle - et sa discipline préférée - reste le théâtre, dont il ne s'est jamais éloigné. Depuis 2010, il jouait Le Gang des Seniors.

    En 2011, il devient le parrain du site internet Autour de Louis de Funès auquel il a accordé plusieurs interviews entre 2007 et août 2011