aalst

  • A identifier [Suspects inconnus]: Vidéo

     

    Publié le 11/07/2014 à la requête du Procureur du Roi de Flandre Orientale et de

    Vol à main armée avec du gaz lacrymogène à Alost

    Faits

    Le mercredi 9 juillet 2014, une jeune femme a été violemment agressée au gaz lacrymogène dans le self-banking de l’agence ING située Molenstraat à ALOST.



    L’auteur a pris son temps de bien se préparer avant de perpétrer les faits qui ont été filmés par des caméras de surveillance.

    A 08h08, le matin des faits, on peut voir l’agresseur arriver dans la Molenstraat sur un vélo homme de type mountain bike de couleur blanche. Ce vélo a probablement été volé car le cadenas a été forcé. L’auteur place son vélo à côté de l’agence bancaire, puis il s’en va tout en plaçant ses gants dans les poches de son sweater.

    A 08h25, l’auteur des faits est filmé alors qu’il se promène avec un caddy quadrillé bleu et blanc. Les enquêteurs ignorent d’où provient ce caddy. A cet instant, il porte des lunettes et un gant à la main droite.
    A 08h57, l’auteur suit sa victime dans la Molenstraat et entre avec elle dans le sas de l’agence bancaire. A l’intérieur, la jeune femme est agressée au gaz lacrymogène et est dépouillée de son argent.
    L’agresseur s’est enfui avec le vélo blanc qui a été retrouvé sur la Graanmarkt ce qui laisse penser que l’auteur a repris un véhicule pour disparaître.

    L’auteur est un jeune homme de corpulence normale. Il a les cheveux courts et noirs et le visage ovale. Au moment des faits, il portait des lunettes avec une monture foncée, un sweat gris à capuche présentant des cordelettes et une fermeture éclaire blanches, un jeans bleu, des chaussures de sport blanches et une casquette foncée avec un logo rectangulaire clair.

    La police cherche aussi le propriétaire du vélo homme de type mountain bike de couleur blanche de la marque NO FEAR.

     
    Collage 1 auteur
    collage 2 auteur
     
     
     
    Témoignages

    Si vous avez des informations à donner sur les faits relatés, veuillez prendre contact avec les enquêteurs de la Police Fédérale via le numéro de téléphone gratuit:

    0800/ 30.300

    ou réagissez online