31

  • Santé: rappel de l'abattoir de volailles Lammens

    Rappel du Burger de tzigane de poulet et Boulettes de volaille.
    Problématique : présence de Salmonelle.




    Raison du rappel


    Dans le cadre de son autocontrôle, la présence de salmonelle a été décelée via une analyse microbiologique faite par un laboratoire reconnu indépendant, dans les produits suivants : burgers tizganes de poulet et boulettes de volaille dont la Date limite de consommation (DLC) est : 01/11/2018.

    L’abattoir de volailles Lammens a décidé, en collaboration avec l’AFSCA, de retirer ces produits de la vente et de les rappeler auprès du consommateur.


    Description des produits
    - Préparation à base de viande hâchée
    - Burgers tziganes de poulet et boulettes de volaille
    - Marque : Okay
    - DLC (A consommer jusqu’au) : 01/11/2018
    - Numéro des lots : Burgers tziganes : 10789 - boulettes de volaille : 10776
    - Emballage : barquette en plastique emballé sous atmosphère protectrice
    - Poids : Burgers tziganes : 2 pièces/emballage boulettes de volaille : 350g/barquette


    Ces produits ont été distribués via plusieurs magasins Okay.


    Information pour les consommateurs


    L’abattoir de volailles Lammens demande aux consommateurs de ne pas consommer ces produtis et de les retourner, dans l’emballage d’origine, au point de vente.

    Les symptômes possibles d’une infection causée par la salmonelle sont les suivants : fièvre, crampes abdominales et diarrhée, et cela dans un délai de 6 à 72 h après la consommation de l’aliment contaminé. Le risque d’infection est plus élevé chez les personnes âgées, les enfants, les femmes enceintes et les personnes immunodéprimées.
    Les personnes qui ont consommé ces produits et qui présentent ce type de symptômes sont invitées à consulter sans délai leur médecin traitant en lui signalant cette consommation.

    Pour plus d’informations, les consommateurs peuvent contacter le service clients de Okay via le numéro 02/ 345 23 45.


    A propos de la firme qui a fait le communiqué :

    Abattoir de volailles Lammens SA

    Levi Lammens
    Wijnendaele-Stationsstraat 8
    8820 Torhout
    Te.: 0032 (0)50 23 04 00

    Source AFSCA

  • La une de la Nouvelle Gazette de Charleroi du 31 octobre 2018.

    Pont-à-Celles,sudinfo,johnny,vandeplas,nouvelle,gazette,charleroi,une,2018,octobre,31

  • La météo de l'IRM du mercredi 31 octobre 2018

    Pont-à-Celles,sudinfo,johnny,vandeplas,nouvelle,gazette,charleroi,irm,météo,prévision,forecast,2018,octobre,31

    Prévisions pour aujourd'hui et cette nuit

    Ce mercredi, la journée débutera avec un temps sec et un ciel partagé entre éclaircies et champs nuageux. Toutefois en Ardenne, les nuages bas resteront plus présents. Ensuite, la nébulosité augmentera depuis le sud-est et de faibles précipitations seront possibles principalement dans la partie sud du pays. Les maxima se situeront entre 7 ou 8 degrés en haute Belgique et localement 13 degrés en Campine, sous un vent modéré de secteur sud-est.

    Ce soir, de faibles pluies seront encore possibles dans l'ouest du pays. Puis en cours de nuit, le temps deviendra généralement sec avec une nébulosité variable à souvent abondante. Les minima varieront entre 3 degrés en Hautes-Fagnes et 9 degrés en plaine. Le vent sera généralement modéré de secteur sud-est.

  • La une de la Nouvelle Gazette de Charleroi du 31 juillet 2018

    Pont-à-Celles,sudinfo,johnny,vandeplas,nouvelle,gazette,charleroi,une,2018,juillet,31

  • La météo de l'IRM du mardi 31 juillet 2018

    Pont-à-Celles,sudinfo,johnny,vandeplas,nouvelle,gazette,charleroi,irm,météo,prévision,forecast,2018,juillet,31

    Prévisions pour aujourd'hui et cette nuit

    Ce matin, le ciel sera partiellement à parfois très nuageux avec surtout sur le nord-ouest du pays l'une ou l'autre averse. Le soleil devrait ensuite se montrer plus généreux l'après-midi. Les maxima oscilleront entre 24 degrés à la mer et 30 degrés en Campine et en Lorraine Belge. Le vent sera modéré de sud-ouest, s'orientant au secteur ouest à nord-ouest.

    Cette nuit, le temps sera calme et le ciel partiellement à peu nuageux. Toutefois, une zone pluvio-orageuse se développera sur la France et pourrait déborder sur le sud du pays en seconde partie de nuit. Les minima seront compris entre 13 et 18 degrés. Le vent sera faible de directions variables.

  • La une de la Nouvelle Gazette de Charleroi du 31 mai 2018

    Pont-à-Celles,sudinfo,johnny,vandeplas,nouvelle,gazette,charleroi,une,2018, mai,31

  • Obaix, info décès

    Pont-à-Celles,sudinfo,johnny,vandeplas,nouvelle,gazette,charleroi,2018, mai,31

    En mon nom, au nom du Blog Pont-à-Celles infos, je présente nos sincères condoléances à la famille.

    Nom : BOUDART
    Prénom : Raymond
    Lieu de domicile : Obaix
    Lieu de naissance : Obaix
    Date de naissance : 01/07/1948
    Lieu de décès : Nivelles
    Date de décès : 30/05/2018
    Cérémonial
    Date des funérailles : Vendredi 01/06/2018
    Heure de réunion : 13H15
    Lieu de réunion : Centre funéraire Denuit
    Rue de Liberchies 110
    6238 Luttre
    Heure de départ : 13H30
       
    Heure cérémonie crematorium: 14H
    Crematorium :
    Crématorium de Charleroi
    Rue des Nutons
    6060 - Gilly
    Voir le plan

     

    Visites
    Centre Funéraire Denuit
    Rue de Liberchies, 110
    6238 Luttre
         
    Jeudi 31 mai 2018 de 17:00 à 19:00

    Cliquez ici, pour utiliser ce lien afin de laisser vos marques de sympathie à la famille, merci.

    Source DENUIT

     

  • Wallonie: projet-pilote d’une prime de retour de 5 centimes par canette récoltée

    Edition numérique des abonnés

    Le projet-pilote que la Wallonie envisage dès la mi-2018 dans une grosse dizaine de communes pour lutter contre les dépôts sauvages de canettes devrait consister en une prime de retour de 5 centimes d’euro sur chaque canette rendue à une machine, a détaillé lundi le ministre wallon de l’Environnement Carlo Di Antonio.

    Les Régions envisagent depuis plusieurs années déjà l’instauration d’une consigne sur les canettes, comme le réclament les associations environnementales et certaines communes pour lutter contre les déchets sauvages.

    Mais les secteurs industriel, commercial et de gestion des déchets s’y opposent. Les Régions leur ont donné du temps pour mettre en place des initiatives de prévention, d’éducation du public (opérations de propreté) ou des projets-pilote de récolte, tout en veillant à se réserver l’épée de Damoclès de la consigne.

    Mais cette menace a reçu du plomb dans l’aile dernièrement, lorsque la N-VA s’est opposée à la consigne au gouvernement flamand. Or, consigner les canettes n’aurait de sens que si la mesure est prise à l’échelle de la Belgique, conviennent PS et MR, appuyés en cela par le ministre cdH.

    Dans leur accord de majorité, MR et cdH avaient convenu de s’en tenir à un projet-pilote, afin d’évaluer l’intérêt de la consigne et de prévenir d’éventuels effets pervers, notamment sur le petit commerce. C’est à cet égard notamment que le MR s’interroge sur l’opportunité de la consigne, que le cdH veut quant à lui voir aboutir. Ce lundi, en commission du parlement wallon, les échanges ont parfois été durs entre Olivier Maroy (MR) et Dimitri Fourny (cdH) sur une proposition de résolution cdH favorable à la consigne.

    On sait désormais que le projet-pilote - attendu à la mi-2018 dans une quinzaine de communes - ne prendra pas la forme d’une consignation, mais bien d’une prime de retour que paiera Fost-Plus, l’organisme privé qui finance la collecte sélective, le tri et le recyclage des déchets d’emballages ménagers. Les fédérations de l’industrie alimentaire (Fevia) et du commerce (Comeos) pourraient y donner leur feu vert en fin de semaine.

    Concrètement, cette prime de retour serait de 5 centimes d’euros - sans modification du prix de vente de la canette donc - à chaque canette usagée rendue dans une machine placée dans un lieu public (ou un commerce), a exposé le ministre Di Antonio.

    L’estimation du coût, pris en charge par Fost-Plus, serait de 250.000 euros pour deux ans (équipement, suivi, études, etc.), plus la partie variable non encore mesurable des 5 centimes par canette.

    «Le projet vise les canettes abandonnées en bord de route, que les mouvements de jeunesse par exemple pourraient récolter, mais on sait qu’il y aura aussi un effet de collecte à la maison», note le ministre Di Antonio.

    La consigne sur canettes est loin d’être abandonnée. Après débats, MR, cdH et PS ont approuvé la proposition de résolution de Dimitri Fourny demandant au gouvernement wallon d’organiser, après évaluation des projets-pilote à la mi-2020, la généralisation d’un système de consignation des canettes

    source : sudinfo

  • Un petit coup de gueule…

    Pont-à-Celles,sudinfo,johnny,vandeplas,nouvelle,gazette,charleroi,2018, Mars,31,fumeur,polution

    Nous sommes tous (enfin je le suppose) contre les dépôts sauvages, ainsi que les diverses pollutions.

    Je n’ai rien contre les fumeurs, ils payent beaucoup de taxes pour détruire leur santé, toutefois, lorsque je passe sur la place communale de Pont-à-celles, je suis dégoûté d’observer et de constater que certains, ne respecte rien, ni l’environnement, ni le trottoir de leur lieu de travail !

    Est-ce que ça coûte cher un cendrier ?

    Pont-à-Celles,sudinfo,johnny,vandeplas,nouvelle,gazette,charleroi,2018, Mars,31,fumeur,polution

  • Emplois: les prisons recrutent des agents

    Image associée

    En février et mars, 71 nouveaux agents pénitentiaires sont entrés en fonction (44 en Flandre, 13 en Wallonie et 14 à Bruxelles).

    En avril et mai prochains, 80 nouvelles entrées en service sont prévues, fait savoir vendredi le ministre de la Justice Koen Geens. « Le nombre d’entrées en fonction pour le mois de mai peut encore augmenter, car les chiffres du test de sélection de décembre 2017 ne sont pas encore intégralement connus », précise le ministre.

    Les personnes qui souhaitent déposer leur candidature peuvent s’inscrire jusqu’au 12 avril sur le site du Selor (www.selor.be).

    Cliquez ici pour vous inscrire