2

  • A vos portefeuilles : ce qui change dès ce 1er janvier 2018

    Résultat de recherche d'images pour "formation théorique permis de conduire"

    Réforme de la formation théorique à la conduite en Wallonie

    La réforme de la formation à la conduite en Wallonie sera d’application dès ce 1er janvier 2018, pour ce qui est de l’examen théorique, et à partir du 1er juillet 2018 en ce qui concerne l’examen pratique. Elle vise à renforcer la formation des nouveaux conducteurs et à accroître davantage la sécurité routière.

    Concrètement, l’apprentissage sera renforcé concernant des thématiques précises telles les effets de l’alcool et de la fatigue sur la conduite. La perception des risques et les bonnes pratiques en cas d’incident sont également développées et feront partie intégrante de la matière de l’examen.

    Lors du passage de l’examen théorique, le principe de la faute grave sera réinstauré. Deux erreurs aux questions relatives aux infractions du 3e degré (brûler un feu rouge, prendre un sens interdit…) ou du 4e degré (faire demi-tour sur l’autoroute…) entraînera l’échec automatique.

    NB: Pour la région Bruxelloise, rien ne change pour l'instant, et vous êtes libre de choisir votre région ! ;-)

  • Le MR veut des shérifs de quartier (et à Pont-à-Celles?)

    Résultat de recherche d'images pour "les voisins veille"

    Votre blogueur: 

    Dans notre entité et/ou zone de police Brunau, pour les statistiques de vols, infractions et tentatives de vol, on ne tient compte que des cas déclarés (à la police).

    Dès lors, informer via les réseaux sociaux afin de prévenir les voisins, c’est bien (et quelque part c’est le début d’un PLP, félicitation), mais il faut déclarer chaque cas sous peine de voir les sacro-saintes statistiques s’effondrer et du coup de passer pour une commune bien paisible!

    Certes, à côté d’autres entités, Pont-à-Celles n’est pas une zone de non-droit fort heureusement, néanmoins un vol est un vol de trop, me semble-t-il ?

    PS: il est à noter qu’un PLP ne nous mettra pas à l’abri de toute tentative de vols, mais, ici aussi, une tentative en moins, c'est déjà un pas vers plus de sécurité .

    Qu’en pensez-vous ?

    Ci-dessus, un article de CHRISTIAN CARPENTIER dans la Nouvelle Gazette de ce 2 janvier 2018

    Les PLP - partenariats locaux de prévention - cartonnent, en Belgique. Au dernier comptage en date, on en comptait 995, essentiellement présents en Flandre (828), mais en plein développement aussi en Wallonie (161). Ils résultent d’un accord entre les citoyens d’un quartier et la police locale par lequel ils lui signalent les tentatives de cambriolages et autres faits suspects des environs. Sont-ils appelés à monter encore en puissance ? C’est tout l’objet d’une proposition de loi que quatre députés MR viennent de déposer à la Chambre. Elle suggère de confier au citoyen qui coordonne un PLP ainsi qu’à un de ses suppléants un rôle de constatateur de certaines infractions. Lesquelles ? Toutes celles qui entrent dans le champ d’application des sanctions administratives communales (SAC)

    AMENDES JUSQU’À 250 €

    Pour rappel, il s’agit des incivilités sanctionnables uniquement par des amendes communales (et donc non poursuivables par le parquet) pour contravention aux règles de base de la vie de tous les jours (tondre le dimanche, déposer ses sacs poubelles à rue avant l’heure, nourrir des animaux sauvages…). Les amendes qui y sont liées peuvent aller jusqu’à 250 euros.

    Les PLP « visent à accroître le sentiment de sécurité, renforcer la cohésion sociale, sensibiliser la population à l’importance de la prévention et instaurer une collaboration entre les citoyens et la police à travers un échange d’informations », rappelle le député Philippe Pivin, principal auteur du texte. « D’autre part, le recours croissant aux sanctions administratives communales depuis quelques années témoigne d’une volonté partagée par les autorités communales et par la population de dissuader et de réprimer les incivilités ».

    Il suggère donc d’« associer les deux outils dans un but de renforcement mutuel de leur efficacité en la matière ». Car « trop souvent, les citoyens assistent à la commission d’une infraction qu’ils doivent se contenter de signaler à la police ». Ce qui est « de nature à limiter le nombre de faits qui peuvent être constatés en flagrant délit ».

    FORMÉS ET ASSERMENTÉS

    Leur idée est donc de permettre à chaque citoyen coordonnant un PLP le droit de constater les infractions sur le territoire de leur commune. Ils devraient néanmoins être « formés et assermentés » et satisfaire aux mêmes règles que les actuels agents communaux constatateurs : avoir au moins 18 ans, fournir un extrait de casier judiciaire, disposer au minimum d’un certificat d’enseignement secondaire supérieur et suivre une formation achevée par un examen. Ils seraient alors nommés « constateurs PLP », et munis d’une carte permettant de les identifier. 

    Article de CHRISTIAN CARPENTIER dans la Nouvelle Gazette du 2 janvier 2018

     

  • C'est le moment de faire le plein : nouvelle hausse du prix de l’essence et du gasoil de chauffage dès ce mercredi 03/01

    Pont-à-Celles,sudinfo,johnny,vandeplas,nouvelle,gazette,charleroi,2018,janvier,2,mazout,diesel

    Les prix maximum de l’essence et du gasoil de chauffage augmenteront mercredi, annonce mardi la Direction générale Energie du SPF Economie.

    Dans le détail, le prix augmentera de 0,028 euro pour les essences 95 et 98, avec un montant maximal de respectivement 1,4310 et 1,5100 euro le litre. Les versions E10 de ces carburants augmenteront, elles, de 0,021 euro le litre pour la 95 (prix maximal: 1,4400) et de 0,027 euro pour la 98 (1,5180).

    Le prix maximum du gasoil de chauffage 50S atteindra lui 0,6483 euro le litre et 0,6210 euro le litre pour une commande à partir de 2.000 litres. Dans les deux cas, l’augmentation est de 0,0007 euro. A la pompe, ce produit en coûtera au maximum 0,7450 euro le litre (+ 0,001 euro).

  • A la une de la Nouvelle Gazette de Charleroi du 2 janvier 2018

    Pont-à-Celles,sudinfo,johnny,vandeplas,nouvelle,gazette,charleroi,une,2018,janvier,2

  • La météo de l'IRM du 2 janvier 2018

    Soleil: Lever : 08h44 Coucher : 17h05 +1 minute

    Pont-à-Celles,sudinfo,johnny,vandeplas,nouvelle,gazette,charleroi,irm,météo,prévision,forecast,2018,janvier,2

    Prévisions pour aujourd'hui et cette nuit

    Cet avant-midi, le soleil sera présent sur de nombreuses régions. Ce matin, la nébulosité sera toutefois encore temporairement plus abondante dans l'extrême est du pays, où quelques précipitations résiduelles resteront possibles. 
    Durant l'après-midi, les champs nuageux envahiront la Belgique depuis l'ouest et il pleuvra ensuite graduellement un peu partout. Les précipitations prendront éventuellement un caractère hivernal sur le relief. Les températures avoisineront en fin d'après-midi les +2 degrés sur les hauteurs, +6 ou +7 degrés dans le centre et +8 degrés à la côte. Le vent sera modéré de secteur ouest revenant au secteur sud-sud-ouest. En fin de journée, dans le sud-ouest du pays et à la côte, le vent se renforcera pour devenir assez fort. 

    Mardi soir, il fera provisoirement plus sec. La nuit suivante, des pluies intenses envahiront à nouveau le territoire, donnant entre 5 et 10 l/m². Après minuit, un orage local n'est pas exclu. Les minima atteindront 4 à 9 degrés mais au fil des heures les températures grimperont jusqu’à 10 ou 11 degrés dans le centre. Le vent passera du sud au sud-ouest et deviendra fort à localement très fort partout dans l'intérieur. A la mer, il deviendra très fort. En deuxième partie de nuit, les rafales pourront atteindre les 110 km/h et par endroits plus.

     

  • En Belgique ABInBev abandonne l'appellation Leffe de Noël alors qu'en France le nom " Leffe de Noël " est maintenu, qu'en pensez-vous ?

    ABInBev abandonne l’appellation de  Leffe de Noël  

    Le brasseur belge garde néanmoins la dénomination pour le marché français 

    Ce vendredi, c’est la Saint-Eloi et quelques jours plus tard, on célébrera la Sainte-Barbe. Si vous cherchez une Leffe de Noël pour trinquer avec les collègues dans l’attente des fêtes de fin d’année, vous n’en trouverez pas dans les rayons des magasins belges. Il vous faudra traverser la frontière française ou vous rabattre sur la Leffe « d’hiver ».  
    Nouvelle polémique après l’abandon de sa croix par saint Nicolas ? Pour sa nouvelle cuvée annuelle, Leffe renonce à l’appellation « de Noël » pour lui préférer « d’hiver ».
    Ici, il n’est pas question de changer pour ne plus exclure certaines cultures de la fête du patron des enfants. Rappelons au passage que les musulmans ne boivent, en principe, pas d’alcool. L’abandon est dicté par des raisons commerciales.
    Une fois la Saint-Sylvestre passée, l’intérêt pour la bière de Noël chute sérieusement. « Nous nous sommes aperçus que les consommateurs belges n’étaient pas vraiment attachés à l’appellation « de Noël ». Nous avons donc décidé d’opter pour « Leffe d’hiver », d’autant que la composition de la recette a été modifiée pour y intégrer des ingrédients à caractère hivernal », explique Laure Stuyck, porte-parole d’ABInBev la maison mère de la Leffe. Ces nouveaux ingrédients sont des zestes d’orange et des graines de coriandre.
     
    Meilleures ventes ?
     
    Grâce à ce nouveau nom, le brasseur compte en vendre pendant toute la mauvaise saison et plus seulement à l’approche des fêtes. Visiblement l’accueil est bon. « Nous avons déjà de meilleurs résultats par rapport à l’année dernière où nous commercialisions encore la Leffe de Noël », se réjouit Laure Stuyck. L’opération semble donc un succès.
    Mais on trouve toujours des Leffe de Noël outre-Quiévrain dans les magasins français. « Oui, c’est la même bière mais sous un nom différent », reconnaît notre interlocutrice. « Contrairement aux Belges, les Français tiennent davantage à l’appellation « de Noël ». C’est pour cela que nous n’avons pas changé », justifie la porte-parole d’ABInBev.
    Le géant brassicole belge n’est pas le seul à ne plus miser sur la magie de Noël. Grimbergen, qui appartient à Alken-Maes, propose aussi une bière d’hiver. Il y a aussi la Waterloo d’hiver, la Goliath Winter, la Ter Dolen hiver ou encore la N’Ice Chouffe. Cela dit, le phénomène reste encore minoritaire. St-Feuillien, Bush, Bon Secours, Tongerlo, Gordon, Corsendonk ou encore Delirium et bien d’autres optent toujours pour Noël, Christmas ou Xmas, selon les cas.
     
    source : article de Y.H. La Nouvelle Gazette
  • Santé, rappel de produit ...

    pont-à-celles,sudinfo,vandeplas,johnny,2017,décembre,2,rappel,produit,afsca,cuillère

    Communiqué de l'AFSCA

    Rappel de cuillères “Nuby hot safe spoon 6m+”
    Problématique : présence de Bisfenol A

    Lors d’un contrôle réalisé par l’AFSCA dans le cadre du plan de contrôle, la présence de Bisfenol A a été constatée dans des petites cuillères “Nuby hot safe spoon 6m+” de la société New Valmar. Selon la législation, cette substance ne peut pas être présente. Des études scientifiques indiquent des effets possibles sur le système immunitaire des enfants.

    L’AFSCA a décidé de retirer ce produit du marché et de faire un rappel du produit auprès des consommateurs.

    Description du produit:
    - Dénomination de vente: Nuby hot safe spoon 6m+
    - Numéro de lot: EC 15 L
    - Vendu de mai 2011 jusqu’au 9 août 2016

    Info pour les consommateurs :
    On demande aux consommateurs de ne plus utiliser les produits portant ce numéro de lot et de les rapporter au point de vente. 

  • Le 2 décembre 2017 qu'y a-t-il à la une de la Nouvelle Gazette de Charleroi ?

    pont-à-celles,sudinfo,vandeplas,johnny,2017,une,nouvelle,gazette,décembre,2

  • La météo de l'IRM du 2 décembre 2017

    pont-à-celles,sudinfo,vandeplas,johnny,2017,irm,météo,prévision,forecast,décembre,2

    Prévisions pour aujourd'hui et cette nuit

    Aujourd'hui samedi, nuages bas et bancs de brouillard givrant se lèveront en cours de matinée, puis nous profiterons de quelques belles périodes ensoleillées. Des bancs nuageux pourront toutefois s'accrocher au relief de l'Ardenne. Les premiers nuages annonciateurs de la nouvelle zone de précipitations, envahiront notre pays en fin de journée à partir du littoral. Les températures ne dépasseront pas -1 degré dans les Hautes Fagnes où on mesure une dizaine de cm de neige, et 3 degrés sur l'ouest du pays. Le vent sera faible de direction variable, le long du littoral il deviendra faible à modéré de sud à sud-ouest. 

    Ce soir et la nuit prochaine, une zone de précipitations sous forme de petites pluies ou bruines envahira le pays à partir du littoral. Elles pourront temporairement être précédées de quelques faibles précipitations verglaçantes ou d'un peu de neige sur l'ouest et le centre du pays. Elles se transformeront en neige en arrivant en Ardenne en fin de nuit. La nuit sera froide avec des températures qui redescendront en début de nuit entre 1 degré en bord de mer, -3 degrés dans le centre du pays et -8 degrés dans les Hautes Fagnes à la faveur des dernières éclaircies. Le vent deviendra modéré de sud-ouest. 

  • Pont-à-Celles: rue du Gazomètre modification du stationnement et circulation…

    pont-à-celles,sudinfo,vandeplas,johnny,2017,

    Capture d'écran Street view (Google)

    Décision du conseil communale du 2 octobre 2017 S.P N° 6 :

    Accès au pv complet, cliquez ici

    Vu l’arrêté ministériel fixant les dimensions minimales et les conditions particulières de placement de la signalisation routière ;

    Vu la circulaire ministérielle relative aux règlements complémentaires et à l’installation de la signalisation routière ;

    Considérant qu’il faut réglementer le stationnement à la rue du Gazomètre…

    DECIDE

    A 6230 Pont-à-Celles, rue du Gazomètre, les mesures réglementant le stationnement et la circulation sont abrogées.

    Ces mesures seront matérialisées par des signaux C1+M2, F19+M4 et des marques au sol appropriées.

    pont-à-celles,sudinfo,vandeplas,johnny,2017,rue,gazomètre,stationnement,novembre,2

    M2

    M4

    F19